Les consommateurs de plus en plus favorables aux articles de seconde main

Les consommateurs de plus en plus favorables aux articles de seconde main

le 10 octobre 2021
Partager sur

Le commerce circulaire prend de l’ampleur en Europe et les consommateurs y sont de plus en plus sensibles. Attirés par des prix attractifs, ils sont également motivés par l’impact environnemental de leur consommation et la possibilité d’acquérir des produits de qualité autrement inaccessibles. C’est ce que révèle l'Observatoire Européen de la Consommation Circulaire lancé par Oney, en partenariat avec Havas Interactive France, dont nous vous proposons ici les principaux enseignements.      

Les consommateurs de plus en plus favorables aux articles de seconde main

Le marché de l’occasion se développe

Menée par Harris Interactive en Espagne, en France, en Suède et en Allemagne pour le compte de Oney, la première enquête réalisée par l'Observatoire révèle que plus de 50% des consommateurs ont déjà acheté un produit de seconde main. En France particulièrement, 54% de consommateurs disent avoir déjà préféré acheter un produit de deuxième main plutôt qu’un produit neuf, essentiellement dans les secteurs de l’habillement, du mobilier et des loisirs, et 42% se disent prêts à renouveler l’expérience. Animés par le désir de consommer moins, mais mieux, les Européens sont ainsi de plus en plus favorables au commerce circulaire. Le prix, mais aussi l’impact environnemental de leur consommation et l’accès à des produits de qualité sont les principales motivations pour les achats d’occasion. Néanmoins, la garantie de la qualité ou de la durée de vie est le principal point de blocage, en particulier en Espagne où 89% des personnes interrogées déclarent que la garantie est un facteur déterminant.

Au-delà du facteur prix, les consommateurs sont aussi motivés par l’impact environnemental des achats et font de plus en plus d'efforts pour acheter des produits durables.

Consommer de façon plus responsable

Plus de 75% des européens sont plus sensibles à l’impact environnemental de leur consommation. En France, 89% des personnes sondées déclarent même faire plus attention aux achats de produits dont ils n’ont pas vraiment besoin. Et 86% des Français disent s’intéresser de plus en plus à l’impact de leur consommation quotidienne et 87% à faire davantage d’efforts pour acheter des produits durables. Mais l’offre proposée par les commerçants est encore insuffisante à leurs yeux, même s’ils sont nombreux à souligner qu’ils sont sur la bonne voie.

L’impact environnemental et la possibilité d’accès à des produits de qualité autrement inaccessibles motivent aussi le mouvement vers le marché circulaire.

Favoriser l’économie circulaire en magasin

Si 76% des Français ont acheté des produits d’occasion en ligne, ils sont également 52% à souhaiter voir le produit avant de l’acheter. On comprend mieux pourquoi le développement d’une offre circulaire en magasin est plébiscitée par les consommateurs. C’est d’ailleurs l’une des grandes attentes énoncées par les Français qui sont 67% à avouer qu’ils achèteraient davantage de produits « circulaires » s’il existait plus de disponibilités en magasin. L'enquête révèle également le souhait des consommateurs que les entreprises contribuent à guider et à conduire ce changement. Et si des offres existent déjà dans les magasins dédiés aux articles d’occasion et dans certaines GSS, en France, 40% de consommateurs estiment que les commerçants pourraient les accompagner davantage en proposant plus d’offres ou de possibilités d’accéder à des produits circulaires.

Le paiement comptant reste la norme mais le recours au paiement alternatif est en croissance, et avec l’arrivée de nouvelles offres, de nouveaux comportements s’installent.

Le financement d’articles de seconde main en croissance

Le paiement comptant reste la norme, mais le recours au paiement alternatif est en croissance, et avec l’arrivée de nouvelles offres, de nouveaux comportements s’installent. "En 2020, Oney a observé une augmentation de 67% de production chez les acteurs de l'économie circulaire, explique Jean-Pierre Viboud, CEO de Oney. Nos partenaires de l'économie circulaire et le marché d’occasion répondent à la demande croissante et à la prise de conscience des consommateurs de l'impact de leurs achats. Les solutions de paiement fractionné de Oney peuvent aider les consommateurs à investir dans des biens de meilleure qualité, ce qui les amène à acheter moins mais plus intelligemment. Nos partenariats avec des acteurs de l'économie circulaire rassurent les consommateurs avec des garanties/assurances plus fortes et sont un signal de soutien pour ces entreprises, afin de continuer à faire avancer la tendance."

En savoir plus
Easy Cash ouvre le marché de l’occasion aux hypers et aux centre-villes
Cdiscount se lance aussi dans la vente de produits d’occasion entre particuliers
Electroménager d’occasion : un marché d’avenir ?
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.