Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Flash infos

Le Black Friday 2019 a démarré plus tôt avec des internautes à l’affût

Au delà de la polémique médiatisée qu’il a engendré pendant toute une semaine, le Black Friday 2019 a marqué une maturité dans les comportements des internautes. C’est ce qu’indique les premières données de GfK...

 

Les premières données d’activité des internautes Français pendant le Black Friday, sont mesurées par GfK grâce à ses solutions de mesure passive suivant les comportements et achats réalisés online (pc ou mobile) sur les moteurs de recherche et les e-shop de 16 distributeurs orientés Biens d’équipement de la maison & Biens durables.

A date, GfK identifie donc un volume de produit achetés 5 fois supérieur à un vendredi 2019 classique* et un prix d’achat à l’unité doublé par rapport à la moyenne 2019. Ce qui laisse présager d’un Black Friday 2019 réussi.

 

Des requêtes et des opérations qui ont démarré plus tôt

Cette année, les internautes ont réagi exactement à J-7 de l’opération, avec un pic de recherche 2 fois plus important qu’en 2018 sur le mot clé « Black Friday », seul ou associé avec le nom d’un distributeur (1 recherche sur 2) ou d’un produit (marque précise ou type de modèle).

Est-ce lié à une confusion entre l’opération 2018 (23 nov) et 2019 (29 nov), les Français n’étant pas familiers du calendrier américain et Thanksgiving? « Nous pensons que les messages publicitaires des distributeurs ont largement contribué à ce phénomène cette année, déclare Nathalie Bollé, Directrice Consumer Insights GfK. Ceux-ci ont démarré dès la semaine 47, et ce tout univers produit confondu. »

 

Une réactivité accrue

« Il semble que les internautes aient été sur le qui-vive cette année ! Ajoute Nathalie Bollé. Nos outils révèlent ainsi que les français ont effectué leurs achats Black Friday dès le jeudi 18h et ce jusqu’à 1h du matin le lendemain. Et ceci sans nuire à l’activité du vendredi, lequel affiche un nombre de produits achetés par heure aussi intense qu’en 2018. » L’année dernière, l’activité s’était surtout concentrée sur le vendredi, à partir de 18h. 

 

Des internautes qui vont de plus en plus au produit visé

Dans leur parcours digital Black Friday 2019, les internautes ont visité moins de pages produits (-19%) qu’en 2018 et placé moins de produits dans leur panier (-4%). Et cette tendance s’observe également sur les journées „hors opération“. « Cela traduit une meilleure maitrise du parcours d’achat en ligne par les consommateurs combinée à de nouvelles fonctionnalités des sites e-commerce, décrypte Nathalie Bollé. Les consommateurs ne papillonnent plus et vont directement au produit visé, de même ils ajoutent moins systématiquement les modèles repérés à leur panier. Cela vient aussi des distributeurs, ceux-ci mettant en place des fonctionnalités type „listes d’envies“ ou „produits préférés“ pour faciliter le repérage avant l’achat final. Pour la plupart, ils ont également intégré un timer au panier pour valider celui-ci dans un temps imparti.».

Enfin, si les internautes ont moins placé de produits dans leur e-panier, cela n’a pas eu d’impact négatif sur l’activité. En effet, le nombre de produits acquis sur la journée du Black Friday seul est en hausse de +8%.

 

Ces données sont issues de la solution GfK de mesure passive, basée sur 2,3 millions de devices uniques par mois en France métropolitaine. L’analyse comprend les activités réalisées sur les moteurs de recherche et une sélection de 16 sites e-commerce disposant d’une offre Biens techniques & durables. Ainsi GfK transforme les données comportementales brutes en KPI selon un processus agile et des flux de données continus (DIFOT).

*Vendredi classique et moyenne : données moyennisées des 4 vendredis d’octobre de l’année de référence.

 

En savoir plus 

Black Friday : le Black Mirror du e-commerce? 29/11/2019

Biens Techniques : le on-line sera-t-il le grand gagnant de l’année ? 22/11/2019

 

place_holder
place_holder
place_holder