Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Flash infos

Augmentation de capital pour Showroomprivé.com soutenue par Carrefour

Showroomprivé (la « Société ou « SRP Groupe »)annonce ce 3 décembre 2018 le lancement d’une augmentation de capital (« Augmentation de Capital ») en numéraire par voie d’émission d’actions nouvelles (« Actions Nouvelles ») avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires pour un montant brut d’environ 40 millions d’euros.

 

Finaliser l'acquisition du site beautéprivée, pour les 40% de capital non encore acquis (entre 20 et 25 millions d'euros), investir dans la logistique pour environ 5 millions d'euros et "augmenter la flexibilité financière du groupe". Voici les trois points essentiels qui justifient l'augmentation de capital de 40 millions d'euros sollicitée par showroomprivé.com. Une opération qui devrait permettre aussi à Carrefour, second actionnaire avec 16,85% des parts, d'augmenter sa participation. Rappelons que Carrefour est entré au capital en janvier 2018 , après avoir repris les parts de Conforama.

Pour David Dayan et Thierry Petit, co-fondateurs et co-CEOs de Showroomprivé déclarent : « En souscrivant pleinement à cette augmentation de capital, nous entendons renforcer notre présence sur le segment de la beauté et doter Showroomprivé des moyens financiers supplémentaires pour conduire avec succès le déroulement du plan stratégique 2018-2020 initié au printemps dernier. Nous sommes fiers que Carrefour suive cette opération qui favorisera l’approfondissement des synergies commerciales mises en œuvre depuis son entrée au capital en 2018 et qui encouragera la poursuite de nouveaux projets de partenariats commerciaux. Cette confiance renouvelée dans le potentiel de Showroomprivé s’appuiera sur une solidité et une flexibilité financières accrues. Showroomprivé a un bel avenir et sortira encore renforcé de cette opération».  Pour Amélie Oudéa-Castera de Carrefour, « Nous sommes heureux de soutenir cette opération aux côtés de David Dayan et Thierry Petit et d’inscrire ainsi notre partenariat dans la confiance et la durée. Nos projets de synergies et de développements commerciaux sont très prometteurs, ainsi que l’ont déjà montré les premières opérations menées cette année ».      

 

Renouer avec la rentabilité avec un plan d'économies

 

 A la date du présent communiqué, le Groupe anticipe, sur octobre et novembre 2018, une croissance de 5,6%2 de ses ventes Internet brutes (par rapport à la même période de l’année dernière). Les ventes Internet brutes correspondent au montant total facturé aux acheteurs sur la plateforme Internet du Groupe au cours d’une période donnée tel que précisé dans le paragraphe 9.1.5 du document de référence 2017. Les ventes Internet brutes du Groupe sur octobre et novembre 2018 ont été déterminées sur la base des données réelles au 28 novembre 2018 (et donc intégrant l’impact des ventes au cours du Black Friday) et d’une estimation de la performance sur les 2 derniers jours du mois de novembre.

A moyen-terme, le Groupe se fixe par ailleurs comme priorité de renouer avec des niveaux de profitabilité plus en ligne avec l’historique, en initiant un plan d’économies de coûts et de gains de productivité dont l’impact attendu sur l’EBITDA serait de 8 à 10 millions d’euros à horizon 2020. Le Groupe envisage de rationaliser son empreinte géographique en donnant la priorité aux pays dans lesquels le Groupe dispose des meilleurs positionnements commerciaux (Italie, Espagne, Belgique et Portugal). Il examinera également la possibilité de mettre en œuvre des actions visant à réduire les pertes résultant des activités Internet dans ses zones géographiques non stratégiques.

 

place_holder
place_holder
place_holder