Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

A la Une

Electroménager et High Tech : ce qu'il faut retenir de 2016

Les 31 janvier et 1er février 2017, respectivement au siège du Gifam et à la Bourse de Paris, les analystes de GFK ont délivré les principaux chiffres 2016 sur le marché des biens techniques. Dans cette édition spéciale, Neomag vous livre l'essentiel de ces données, qui laissent au final une impression positive à l'issue de l'année qui vient de s'écouler. En effet, que ce soit dans l'électroménager ou l'EGP, tous les secteurs sont au vert. ou presque...

En deux journées, GFK ainsi que le Gifam ont communiqué un nombre impressionnant de données concernant les secteurs de l'électroménager, de l'électronique grand public, de la téléphonie et de l'IT. Nous vous livrons donc les principaux indicateurs à connaître concernant les ventes de 2016, secteur par secteur. Mais dans l'ensemble, c'est la bonne tenue de la quasi totalité des marchés qui est constatée en 2016. Et 2017, bien qu'étant une année "présidentielle", laisse augurer de belles perspectives de croissance pour tous ceux qui sauront mettre en avant l'innovation et la valeur ajoutée.

 

 

Electroménager : constance des ventes et importance des marques

 

Alexander Lohnherr, Président du GIFAM, constate : « Après une bonne année 2015, la filière a tenu le cap de la croissance. Le secteur semble s'inscrire dans une tendance de fond. Ainsi en 2016, le petit électroménager a connu une hausse significative pour la quatrième année consécutive, avec une croissance de +3,2% en valeur. Dans le même temps le marché du gros électroménager démontrait sa solidité par une progression de +0,8%. Ces bons résultats sont le reflet d'un marché actif, où les grandes marques sont mobilisées pour accompagner le consommateur tout au long de la vie de l’appareil. En témoigne nos engagements et nos actions sur les économies d’énergie, l’entretien, la réparation et le recyclage » 

Nous reviendrons également sur la distribution de l'électroménager, car il s'y passe des changements notables et remarquables. On peut déjà dire que les GSS continuent à dominer, et ce de manière très large, que les cuisinistes deviennent grâce à l'encastrable le second circuit de distibution (en valeur) pour le gros électroménager, et que les traditionnels continuent à perdre des parts de marché, notamment en PEM. Quant à Internet, les 20% ne sont pas toujours atteints (18% en GEM et 17,1% en Pem).

Enfin, nous évoquerons prochainement le rapport qu'entretient le consommateur avec l'électroménager, comment le choisit-il, où se renseigne-t-il, en vous dévoilant une étude très bien faite du Gifam. Et comme le souligne Alexander Lohnherr : "au sein d’un univers riche de produits, de marques, d’enseignes, d’informations techniques et légales, le choix d’un appareil est une phase clé sur laquelle les marques et l’acheteur ont beaucoup à gagner. Mieux on connaît le parcours d’achat, mieux on peut renseigner les consommateurs sur les bénéfices produit, sur la bonne utilisation et la prise en main ou sur les aspects environnementaux (consommation énergétique, pièces détachées…) qui conduiront au meilleur choix, à la satisfaction et à la confiance. »

 

 

Biens techniques : année historique pour les smartphones et les téléviseurs, mais pas dans le même sens...

 

Après 5 ans de baisse, le marché français des biens techniques (TV, Vidéo, Audio, Téléphonie, IT, Photo)  a donc repris le chemin de la croissance en 2016, affichant une hausse de +2%. Les ménages ont acheté pour 15,5 milliards d’euros, soit 700 millions de plus que l’année précédente. 

Cette embellie, s’explique en partie par le passage à la haute définition du signal TV et de l’Euro 2016 en France qui a porté le marché du téléviseur à un niveau record. Les Français ont acheté 6,5 millions de postes de télévision, soit une hausse des ventes en volume de +30% après à quatre années de baisses consécutives. Dans le même temps, le marché des adaptateurs TNT a été multiplié par 7 ! Il a atteint cette année 7 millions d’unités, très au-dessus des 900 000 pièces vendues normalement par an. D’autres marchés connexes à la TV en ont aussi profité comme les supports muraux dédiés aux écrans plats (+1,1 millions d’unités vendues soit +15%), la télécommande universelle (600 000 pièces écoulées, à +5%) et également les enregistreurs DVD, ce dernier ayant encore ses inconditionnels. Le parc a vu ses ventes multipliées par 1,5 avec 80 000 pièces.

Dans le domaine de l’audio de salon, c’est surtout le marché des barres de son qui a poursuivi sa croissance alors que selon GfK. Le marché des chaînes Home Cinéma est passé sous la barre des 100 000 pièces vendues, soit un recul de -30%. Le multiroom progresse (+27% avec 260 000 pièces équipées de cette fonctionnalité vendues) mais la France est en retard par rapport par rapport à d’autres pays européens. Les enceintes sans fil continuent à faire un tabac avec 2,9 millions d’unités vendues (+14% en volume) mais leur prix moyen recule de - 8% à 82 €.

Au niveau de l’IT & Multimedia, les marchés du PC portable et du gaming ont permis de limiter le recul à - 4% pour atteindre un chiffre d’affaires de 5,5 milliards d’euros. Le marché des PC portable résiste bien avec un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros en 2016 (+2%), pour 3,9 millions de machines vendues, enregistrant même une deuxième année de hausse consécutive. La dynamique PC sur le gaming profite aussi à l’ensemble du marché, notamment aux périphériques. Claviers, souris et casques enregistrent une croissance de +9% en valeur. Les achats des gamers portent aussi certains marchés du stockage, comme les SSD en croissance valeur importante (+11%), ou encore les moniteurs grande taille, qui boostent l’activité de toute la catégorie (+20%).


Enfin, si le marché de la téléphonie mobile est resté en croissance, avec un chiffre d’affaires de 3,7 milliards d’euros soit +5%, l’année 2016 a été marquée par un double phénomène : la fin de la migration du parc mobile et des ventes de smartphone en recul pour la première fois avec 20 millions d’unités (-6% vs 2015).En 2016, 9 téléphones vendus sur 10 étaient des smartphones et le taux d’équipement des foyers français en smartphone dépasse les 70%. 10 ans après la naissance de l'iPhone qui marqua en 2007 la naissance de ce concept révolutionnaire, le marché du smartphone entre dans une nouvelle phase qui promet d'être encore mouvementée...

 

En savoir plus

 

Gros électroménager 2016 : 14,7 millions d'appareils vendus en 2016 02/02/2017

Petit électroménager 2016 : hausse en valeur de 3,2% 02/02/2017

High Tech 2016 : le téléviseur a réussi à sauver l’année 02/02/2017

Téléphonie 2016 : l'année ou le marché du smartphone recula... 02/02/2017

Objets connectés grand public 2016 : les Français prennent leur temps 02/02/2017

place_holder
place_holder
place_holder