Fnac Darty finit 2020 en très légère hausse, les ventes en ligne ont pesé 29%

Fnac Darty finit 2020 en très légère hausse, les ventes en ligne ont pesé 29%

le 20 janvier 2021
Partager sur

En 2020, Fnac Darty aurait réalisé un chiffre d'affaires de 7,490 milliards d'euros, en hausse de 0,6%. Aurait car il s'agit d'estimations (mais quasi certaines) avant la publication définitive le 23 février prochain. Un 4ème trimestre à + 9,6%, des ventes en ligne qui pèsent 29% des ventes totales du groupe ont ainsi compensé les deux confinements et  la chute d'activités telles que la billetterie.

Fnac Darty finit 2020 en très légère hausse, les ventes en ligne ont pesé 29%

La pertinence d'un modèle omnicanal

Le groupe Fnac Darty n'a pas à se plaindre de l'année 2020, dans un contexte économique où tant de pans de notre économie sont à l'arrêt. C'est pourquoi dans un communiqué paru hier le groupe a anticipé les bons chiffres qui seront officiellement annoncés le 23 février 2021 en présentant ces données estimées*.
Enrique Martinez, Directeur général de Fnac Darty, déclare ainsi : « Le groupe a démontré sa force au cours d’une année présentant des défis exceptionnels, grâce à des équipes mobilisées pour servir nos clients dans les meilleures conditions, et leur permettre ainsi de mieux vivre, de travailler, de s’équiper. La façon dont nous avons affronté la crise sanitaire et ses conséquences met en lumière les compétences sur lesquelles nous investissons depuis des années. Fnac Darty confirme ainsi son statut de grand acteur du digital dans son secteur, fort d’un modèle omnicanal qui prouve sa pertinence, avec plus de 5 millions de nouveaux clients web actifs accueillis en 2020. Notre modèle de service continue de faire ses preuves notamment au travers de nos initiatives en faveur d’une consommation plus durable. »

 

 

Une fin d'année proche de la croissance à deux chiffres


Au T4 2020, le chiffre d’affaires se traduirait par une hausse de +9,6% en données comparables1 et +9,4% en données publiées par rapport à 2019 en lien avec la surperformance des ventes enregistrées en particulier lors des grands rendez-vous commerciaux du mois de décembre (Black Friday et Noël). La solide croissance des ventes en ligne de près de 70% avec un volume de commandes en click & collect qui a progressé de près de 40% au cours du quatrième trimestre permet au Groupe d’afficher un chiffre d’affaires du 2ème semestre en forte croissance par rapport à 2019.
En 2020, le chiffre d’affaires du Groupe serait d’environ 7 490 millions d’euros et afficherait une croissance d’environ +0,6% en données comparables (1) et +1,9% en données publiées par rapport à 2019, dans un contexte de crise sanitaire inédite. Cette performance est d’autant plus notable que l’année 2020 a été marquée par une première période de confinement (15 mars – 10 mai), au cours de laquelle la quasi-totalité du parc de magasins du Groupe a été fermée et une seconde période de confinement (29 octobre – 28 novembre) pendant laquelle. les ventes en ligne et en click & collect étaient disponibles pour l’ensemble des produits, atténuant ainsi l’impact de la fermeture des rayons jugés non essentiels en magasins. La solide croissance des ventes en ligne de plus de +55% au cours de l’année et la puissance de l’omnicanal ont plus que permis de compenser la baisse du trafic en magasins. Cette performance confirme d’autant plus la pertinence du modèle omnicanal du Groupe, avec plus de 5 millions de nouveaux clients web actifs enregistrés sur l’année.
Cette solide croissance des ventes en 2020 a été portée par la forte dynamique des produits d’électroménager et des produits techniques tels que les segments liés au travail à domicile et la télévision. Les produits éditoriaux, très sensibles aux achats d’impulsion, affichent une baisse sur les segments livres, audio et vidéo, pénalisés par un trafic magasins en retrait. Les zones France – Suisse et Belgique – Luxembourg ont affiché de solides dynamiques de ventes respectivement de près de +2% et +1% en données comparables (1) alors que la Péninsule Ibérique, qui a continué à être impactée par des fortes restrictions liées à la crise sanitaire et un environnement macroéconomique moins porteur, affiche un recul de près de -11% sur l’année en données comparables (1).

AuT4 2020,le taux de marge brute serait en retrait d’environ 180 points de base par rapport au T4 2019. Cette baisse s’explique principalement par un effet mix produits défavorable pour environ -90 points de base lié à un niveau particulièrement élevé des ventes de produits techniques couplé à un recul des ventes de produits éditoriaux en lien avec une baisse du trafic en magasin. De plus, comme anticipé, les ventes de la billetterie ont continué à reculer avec un impact sur le taux de marge brute de près de -65 points de base. Enfin, l’activité de Nature & Découvertes a souffert au T4 en raison de la fermeture des magasins suite aux mesures sanitaires mises en place par le Gouvernement sur le mois de novembre et affiche un impact d’environ -25 points de base.

 

210 millions d'euros de résultat opérationnel 


En 2020, le taux de marge brute atteindrait 29,2%, en retrait d’environ -120 points de base par rapport à 2019, principalement en raison d’un effet mix produits défavorable pour environ -80 points de base dû à une baisse du trafic en magasin qui a notamment pénalisé les ventes de produits éditoriaux très sensibles aux achats d'impulsion et à une forte hausse des ventes de produits techniques. Les ventes de la billetterie en baisse impactent de -45 points de base environ le taux de marge brute de l’année. Enfin, l’intégration de Nature & Découvertes compense la baisse des autres services marchands, impactés par la baisse de trafic en magasins.
Le Groupe devrait générer un Résultat opérationnel courant estimé à 210 millions d’euros en 2020. Après une perte opérationnelle enregistrée au 1er semestre principalement liée à la crise sanitaire, la bonne gestion des coûts opérationnels et le plein effet des plans de réajustements ont permis à Fnac Darty de maintenir une marge opérationnelle au 2ème semestre stable par rapport à l’année dernière.
Le Cash-flow libre opérationnel (2) devrait s’établir autour de 190 millions d’euros, en croissance par rapport à 2019. Cette performance reflète la très bonne gestion du besoin en fonds de roulement tout au long de la crise, avec un effet amplifié en décembre du fait d’une très bonne dynamique commerciale. Au 31 décembre 2020, la situation de liquidité disponible est estimée à près de 1,5 milliard d'euros incluant le Prêt Garanti par l’Etat de 500 millions d’euros, et à laquelle s’ajoute 400 millions d’euros de ligne de crédit revolving non tirée à date. Cette solide position financière reflète la bonne tenue de l’activité et les effets positifs de la mise en œuvre de mesures de réajustement des coûts et d'une gestion agile des stocks.


Prudence pour 2021


Dans un contexte toujours incertain où le Groupe anticipe un 1er semestre toujours perturbé par la crise sanitaire et un 2ème semestre marqué par des conditions d’exploitation plus normalisées, le Groupe reste confiant mais prudent sur la performance de ses marchés en 2021. Le Groupe rappelle par ailleurs qu’il n’anticipe pas un retour à la normale de l’activité de Billetterie au mieux avant le second semestre 2021. Enfin, la reprise de l’activité économique en Péninsule Ibérique est attendue plus lente que dans les autres pays où le Groupe est présent.
Par conséquent, en 2021, Fnac Darty vise une légère croissance du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel courant par rapport à 2020.

 

* L’ensemble des données chiffrées relatives à l’exercice du 1er janvier au 31 décembre 2020 présentées dans le présent communiqué de presse sont des données financières estimées. Ces données financières estimées ont été élaborées selon un processus comptable et de consolidation similaire à celui habituellement retenu pour l’établissement des comptes consolidés. La base comptable utilisée aux fins de cette prévision est conforme aux méthodes comptables appliquées par l’émetteur et décrites dans ses comptes consolidés résumés semestriels au 30 juin 2020. Toutefois l’ensemble des procédures de clôture annuelle ne sont pas achevées.
Ces données financières estimées ont été examinées par le Conseil d’administration de la Société le 19 janvier 2021, et n’ont pas été auditées par les commissaires aux comptes de la Société.
Ces données ne sont pas issues de comptes consolidés ayant fait l’objet d'arrêté officiel de la part du Conseil d’administration de la société. L’arrêté des comptes par le conseil est prévu en date du 23 février 2021. Les résultats 2020 seront publiés le 23 février 2021, après bourse, selon le calendrier prévisionnel de publication, et les comptes, accompagnés du rapport des commissaires aux comptes, seront mis à disposition au sein du Document d’enregistrement universel.

 

1 Données comparables : excluent les effets de change, les variations de périmètre, les ouvertures et fermetures de magasins en propre. Indicateur défini dans le Document d’enregistrement universel 2019 déposé le 20 avril 2020 auprès de l’AMF.
2 Hors IFRS16. Indicateur défini dans le Document d’enregistrement universel 2019 déposé le 20 avril 2020 auprès de l’AMF.

Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.