Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article
Derniers Entretiens
Fondateur et dirigeant d'EZI
Fondateur et Dirigeant du Groupe Ubaldi
Chef de Groupe Produits Cuisine Electrolux France
PDG de Schneider Consumer Group
Directeur de Division Sharp Home Appliances France

Bernard Euverte

CEO de WorkIT

« Offrir à nos clients une vision globale du marché »

Fondée en 2006, la société WorkIT s’est spécialisée dans la veille des prix et l’assortiment des produits Blancs, Bruns, Gris sur Internet. Un pari osé pour l’époque, alors que ce canal n’en était qu’à ses balbutiements sur le secteur. Pourtant, l’entreprise a su prospérer en apportant à ses clients plus bien qu’une simple mise à jour des prix, mais un outil complet et une vision globale du marché. Bernard Euverte, Cofondateur et Président de WorkIT, nous explique comment Internet régit aujourd’hui le marché et sa vision du commerce de demain.

 

Propos recueillis par Sandra Nicoletti

 

 

Neomag : Il y a neuf ans, vous avez créé WorkIT, une société spécialisée dans la veille des prix et l’assortiment des produits Blancs, Bruns, Gris sur Internet. Pouvez-vous nous présenter l’entreprise et les raisons qui ont motivé sa création ?

Bernard Euverte : J’ai créé l’entreprise en 2006 et nos premiers clients nous ont rejoints en 2008. A l’époque, des comparateurs de prix existaient pour le consommateur, alors que le professionnel, lui, n’avait pas d’outils pour analyser les prix, les assortiments et les marques. C’est parti de ce constat que nous avons eu l’idée de créer WorkIT, pour proposer aux distributeurs, mais également aux fabricants, une solution innovante et parfaitement aboutie, leur permettant de faire leur benchmarking ou gérer leur assortiment. Le véritable décollage s’est produit en 2010 lorsque les pure-players ont pris une part significative des marchés Blancs, Bruns et Gris. Ce canal de distribution a révolutionné le marché. La concurrence a alors pris conscience de la croissance des pure-players et de l’importance de la veille sur Internet.
Aujourd’hui, la société rencontre un fort succès avec des progressions de 30 à 40% chaque année. Nous sommes également très présents au Royaume-Uni depuis 2011 et en Allemagne depuis 2013 -où nous disposons de filiales- et couvrons une dizaine de pays en Europe. La prochaine étape sera la conquête des Etats-Unis dès l’an prochain, puis l’Amérique Latine avec l’ambition de devenir le leader mondial sur ce secteur.

 

"Des robots collectent l’intégralité des produits Blancs, Bruns et Gris sur une centaine de sites en France"

 

Neomag : Quelle est la force de WorkIT par rapport aux acteurs traditionnels ?

Bernard Euverte : Nous proposons une veille en temps réel, 24h/24. Des robots collectent l’intégralité des produits Blancs, Bruns et Gris sur une centaine de sites en France. Tous les catalogues sont consultés, rien ne nous est envoyé, preuve que nous sommes totalement indépendants. Une fois les données récoltées et les produits identifiés, nous créons un catalogue très complet qui répertorie les produits par famille, avec leurs caractéristiques techniques et les prix relevés sur Internet. Cet outil est également intéressant pour les marques puisqu’il leur permet de surveiller non seulement la concurrence, mais aussi d’autres aspects comme le contrôle de leur distribution, notamment sur les places de marché, ou le respect des contrats de distribution sélective, grâce à des solutions d’alertes en temps réel. Aujourd’hui, ce que le client attend, ce n’est plus seulement de savoir comment évoluent les cents principaux produits, mais d’avoir une vision globale du marché.

 

Neomag : Pourtant, de nombreux acheteurs se concentrent désormais sur les prix et non plus sur les produits…

Bernard Euverte : Je crois justement que nous avons réussi à changer la relation du distributeur avec le simple aspect prix. Aujourd’hui, nous nous présentons comme une société technologique qui apporte des outils et une véritable valeur d’usage, pour que chacun puisse adapter sa stratégie prix et son assortiment de la manière la plus efficace qui soit. J’ai pour habitude de dire que nous faisons du "Big Data e-commerce". Nous proposons un véritable outil de marketing intelligent qui offre à nos clients une vision complète du marché, grâce à un matching très précis. Cela nous permet de garantir le plus haut niveau de qualité par rapport à ce qui existe sur le marché.

 

Neomag : Avec quels profils de clients travaillez-vous ?

Bernard Euverte : Nous collaborons avec plusieurs grands noms de la distribution et les principaux fabricants du marché. Nous avons aujourd’hui près de 150 clients réunis sur nos principaux marchés que sont la France, l’Angleterre et l’Allemagne. En France, nous sommes notamment partenaires de Fnac, Boulanger, Darty, Carrefour, Auchan, Leclerc et de nombreux acteurs traditionnels comme Sélectis, GPDis, Pro&Cie, Digital ou encore Ubaldi.

 

"La revanche de la distribution classique sur les pure-players"

 

Neomag : La plupart de ces magasins ont opéré une mutation pour s’inscrire dans la tendance du multi-canal et s’adapter à ce nouveau type de commerce. Quelle est votre vision du marché aujourd’hui ?

Bernard Euverte : Nous assistons à une revanche de la distribution "classique" sur les pure-players. En dehors d’Amazon et de CDiscount –qui n’est plus un véritable pure-player si l’on considère qu’il bénéficie du soutien de Casino-, il n’existe plus de pure-players sur ces marchés. Si ce n’est quelques petits sites très spécialisés. Leur ascension a été fulgurante mais le constat est là, les pure-players ont quasiment disparu du paysage électrodomestique. La distribution classique a su opérer le virage nécessaire en couplant une offre dans ses magasins physiques et une offre sur Internet qui lui permet de tirer son épingle du jeu.

 

"Les distributeurs qui auront su adopter le multi-canal s’en sortiront"

 

Neomag : Selon vous, quel sera le modèle de distribution gagnant demain ?

Bernard Euverte : Je pense que les distributeurs qui auront su adopter le multi-canal s’en sortiront, pour peu qu’ils suivent ce qui se passe sur Internet pour adapter leur offre et leurs prix, tant dans leurs points de vente physiques que sur leurs sites enseignes. Il ne faut pas oublier que nous évoluons dans une société toujours plus connectée, qui a la possibilité de consulter les prix sur Internet, au grès de ses besoins. Les plus gros distributeurs seront certainement les grands gagnants du commerce de demain, car ils bénéficient d’une puissance d’achat importante. Il y a quelques années, on annonçait la mort du commerce traditionnel et pourtant, il existe toujours. Preuve qu’il a su s’adapter et évoluer avec les nouvelles habitudes de consommation. 

place_holder
place_holder
place_holder