Codep donne de la visibilité à sa licence de marque Harpège Cuisines

Codep donne de la visibilité à sa licence de marque Harpège Cuisines

le 17 décembre 2021
Partager sur

Créée il y a plusieurs années au sein du grossiste Codep, pour permettre à ses clients indépendants de prendre pied sur le marché de la cuisine, la licence de marque Harpège Cuisines entend désormais être davantage visible. Nicolas Courouau, Directeur de Codep, revient sur sa genèse, son organisation et nous explique les raisons de ce choix.  

Codep donne de la visibilité à sa licence de marque Harpège Cuisines

Depuis son rachat en 2019 par le groupe Sisca, dirigé par Jean-Didier Strougar, Codep fait partie d’un actionnariat familial aux multiples activités. Grossiste en électricité, mais aussi en électroménager, meubles et cuisines, et grossiste en sanitaires, carrelage et salle de bains. Trois activités qui pèsent environ le même poids d’affaires au sein du groupe qui réunit plus de 1 000 personnes.
Sur la partie ménager et meuble, Codep connaît un développement constant au travers de ses enseignes (Sud Cuisines, Harpège, Cuisinov, Copra, Vulceo), mais aussi de sa structure commerciale B2B, avec des commerciaux itinérants et des forces de vente sur le terrain. Le groupe Sisca compte aujourd'hui 76 agences en France. Pour l'activité ménager et meubles, Codep dispose de 3 plateformes : Ambarès près de Bordeaux, Séméac où est installé le siège historique du groupe et une 3e plateforme à Saint-Quentin-Fallavier avec une équipe de 21 commerciaux. « Nos commerciaux sont formés sur les deux métiers, meuble et électroménager. Aujourd’hui, ils sont multi-spécialistes au travers de leurs activités et divisions, mais chaque division a son équipe dédiée, sa politique commerciale et sa direction commerciale ». Parmi les 21 commerciaux, 5 personnes sont dédiées à l’univers de l’agencement, dont 2 animateurs réseau pour répondre aux attentes techniques de cet univers et proposer une véritable expertise sur le métier de la cuisine.

 

Une licence de marque qui s'est construite de manière pragmatique

Cette expertise a permis au groupe de déployer son maillage du territoire et de déployer sa licence de marque Harpège Cuisines. Jusqu’ici très discrète en termes de communication, celle-ci vient d'être présentée "officiellement" sur le salon ESPRITMEUBLE/ESPRIT CUISINE. Initiée il y a une dizaine d’années, cette activité était, au départ, destinée à accompagner les ménagistes indépendants, à une époque où leur métier était à son apogée. « L’idée d’Harpège Cuisines était d’accompagner nos adhérents ménagistes pour trouver de la rentabilité et de la croissance, par le biais d’une nouvelle activité qu’est la cuisine, explique Nicolas Courouau. Si le démarrage a été fébrile, les premiers magasins qui disposaient d'une cuisine en expo ont rapidement compris que le sujet était rentable. Et dans le même temps, chez certains, des rayons comme la TV ont commencé à disparaître et l'électroménager encastrable a pris le pas sur la pose libre.». Progressivement, la nécessité de structurer l’outil commercial s’est donc imposée. Codep leur a donc proposé des améliorateurs de prix, des garanties de 2 ans puis 5 ans sur les appareils électroménagers, contre 1 an auparavant, des contrats d'amortissement pour les expositions en magasin, etc. « Le rôle des animateurs est aussi d’aller chercher et faire éclore des potentiels, d’orienter le point de vente en fonction de ses compétences, pour trouver de la rentabilité au mètre carré. On ne vend pas qu’un produit. Nous accompagnons nos adhérents et leurs magasins dans leurs activités. Leur réussite au quotidien est notre raison d'être", ajoute le directeur de Codep.

 

La garantie d’un panier moyen à la hausse

« Jusqu’ici, nous avions l’habitude de dire "pour vivre heureux, vivons cachés". Mais avec le développement d’Harpège Cuisines, la nécessité de former, de gagner en compétences, d’aller plus loin dans les outils en intégrant la conception et appréhender les outils logiciels s’est fait ressentir. Nous avons rapidement compris qu’il s’agissait d’un intérêt probant pour nos adhérents, et pour nous-mêmes, car c’était la garantie d’un panier moyen qui allait se diriger vers la hausse ». Pour cela, nous nous sommes mué en véritable expert de la cuisine au fil des années avec un déploiement régulier de nouveaux outils pour simplifier le quotidien de nos adhérents : plans de formation, logiciels de conception et de métrage, livraison, pose et dépose, gestion du SAV, etc. Pour accompagner les magasins indépendants, le groupe a par ailleurs déployé un nouveau concepteur de cuisine 3D, qui va permettre au consommateur de préparer sa visite depuis son domicile et de découvrir son projet via un casque de réalité virtuelle lors de sa venue en magasin.
« Nous travaillons essentiellement avec des TPE/PME, de 1 à 5 salariés, souvent multi-casquettes, qui n’ont pas le temps ou le réflexe de la promotion dans l’instant et notre rôle consiste aussi à les accompagner sur ce terrain. Nous avons donc construit des outils de communication que les adhérents peuvent utiliser s’ils le souhaitent, sans aucune obligation. Les magasins avec lesquels nous travaillons sont des indépendants et nous tenons à leur laisser leur indépendance ».

Vers un concept global autour de l’aménagement d’intérieur

Cette expertise a totalement inversé le cœur de métier de Codep : « Quand nous faisions auparavant de l’encastrable à hauteur de 25 à 30% de notre activité, aujourd’hui toute la partie meuble et encastrable représente 70% de notre business et les 30 % restants sont faits en pose libre ». Mais si Harpège propose de la cuisine, elle va également aujourd'hui plus loin avec une offre globale, qui va du living au dressing, en passant par la buanderie. « Nous voulons montrer que nous couvrons l’intégralité de l’aménagement d’intérieur et la confiance de nos adhérents prouve que nous sommes aujourd’hui légitimes sur cet univers ». Une confiance qui se traduit également par un changement d’enseigne pour certains magasins qui souhaitent être identifiés « Harpège Cuisines » et auquel le groupe répond au cas par cas avec une réelle volonté de qualité et de visibilité. Les prochains évènements sont déjà inscrits : Codep organisera son traditionnel salon du 20 au 21 mars 2022 (63ème Convention au Parc des Expositions de Villefranche-sur-Saône) et sera présent sur Eurocucina du 8 au 10 avril prochain.

 

En savoir plus
Codep organise son premier congrès au sein du groupe Sisca
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.