Electrolux s’oriente vers plus de connectivité et une production plus responsable

Electrolux s’oriente vers plus de connectivité et une production plus responsable

le 9 avril 2021
Partager sur

Electrolux déploie ses nouveautés du premier semestre 2021. Les contraintes sanitaires privant toujours les fabricants de salons et de présentations en présentiel, c’est par le biais d’une conférence en ligne que le groupe suédois a annoncé ses nouveautés à la presse dans les catégories Taste et Wellbeing. Connectivité et réduction de l’empreinte carbone sont à l’honneur.

Electrolux s’oriente vers plus de connectivité et une production plus responsable

Malgré une année 2020 chahutée par la crise sanitaire, Pierre Perron, Directeur Général d’Electrolux France, s'est réjoui que le groupe, qui a réalisé un chiffre d'affaires total de plus de 11 milliards d'euros, ait vu son activité progresser de 5% dans l'Hexagone (PEM et GEM cumulés). En introduction, il a rappellé les objectifs d'Electrolux en matière de développement durable qui s’est engagé à atteindre la neutralité carbone sur toutes ses opérations à horizon 2030 – un objectif acté par le plan « Better Living Program » lancé en 2019. Cela passe par un choix de matériaux en partie recyclés, mais aussi par la réparabilité des appareils (la marque assure la disponibilité des pièces détachées pendant plus de 10 ans) ainsi que par leur durabilité. En la matière, la connectivité a un rôle à jouer, en apportant aux consommateurs des conseils d’utilisation et d’entretien.
Alors que la stratégie d’Electrolux s’articule autour de trois grands thèmes - Taste (pour l’expérience du goût), Care (le soin du linge avec l’ambition de faire durer les vêtements plus longtemps) et Wellbeing (permettre aux consommateurs de garder leur foyer sain) – cette conférence avait pour objet la présentation des nouveautés du premier semestre dans les catégories Taste et Wellbeing.

 

Well A7 : nouvelle gamme de purificateurs d’air au design très original

En matière de traitement de l’air, Electrolux avait déjà réalisé un important travail de design sur son Pure A9. Les lignes du nouveau Well A7 (déjà disponible au prix de 400 €) sont encore plus atypiques. Le fabricant livre un modèle compact, plat, qui s’installe aussi bien au mur qu’au sol. 

Avec son gabarit compact et sa forme originale, le purificateur Well A7 peut être fixé au mur.

Electrolux a soigneusement choisi les matériaux, puisque le Well A7 mêle plastique recyclé, cuir vegan et pieds en bois issu de forêts gérées. La façade est amovible pour rendre le purificateur personnalisable (différents pieds et poignées sont aussi proposés). L’appareil, qui bénéficie d’une certification ECARF, utilise un système de filtration en 5 étapes (dont un ioniseur) pour capturer aussi bien les poils ou cheveux que les particules les plus fines (jusqu’à 0,3 micron), les bactéries, les virus et les composés organiques volatiles. On retrouve le même principe de personnalisation que sur le Pure A9, Electrolux proposant des filtres spécifiques dédiés aux différents besoins et saisons, que le purificateur reconnaît automatiquement grâce à une puce RFID. Autre technologie héritée des modèles de précédente génération : le système de diffusion de l’air à 360° (AirFlow) qui crée un flux d’air en spirale. Outre le panneau de commande tactile, ces purificateurs connectés peuvent également être pilotés ou programmés depuis un smartphone grâce à l’application Electrolux Wellbeing.

Des kits d'accessoires (façade, pieds et poignée) sont proposés pour personnaliser le purificateur Well A7.

Aspirateurs : Electrolux accélère sur l’utilisation de matières recyclées

Depuis plusieurs années déjà, Electrolux développe des aspirateurs conçus à partir de matériaux recyclés (ils portent la dénomination Green). On en retrouve donc sans surprise dans la nouvelle gamme, à l’instar de l’aspirateur balai multifonction Well Q71 Green, qui utilise 44% de matières recyclées ainsi qu’un packacking 100% recyclé et recyclable. Le fabricant suédois annonce son intention de s’engager de plus en plus sur cette voie : en 2030, tous les produits d’Electrolux utiliseront au moins 50% de plastique recyclé explique Marina Simões, chef de produit Wellbeing.
Celle-ci présente les nouvelles gammes d’aspirateurs balais Well Q (série Well Q7 à partir de 230 € et Well Q8 à partir de 280 €) en cours de lancement. Leur architecture est pensée pour qu’ils tiennent debout en position de parking et puissent être couchés au sol, totalement à plat, pour passer facilement sous les meubles. Ils héritent de la technologie cyclonique axial développée par Electrolux pour garantir le maintien de la puissance d’aspiration pendant toute la durée du nettoyage, même quand le collecteur se remplit.

Les aspirateurs de la gamme Green bénéficient des mêmes caractéristiques mais sont conçus à partir de matières recyclées.

Le fabricant les équipe également de l’astucieuse fonction de nettoyage automatique de la turbo-brosse Brush Roll Clean (qui coupe les cheveux enroulés autour de la brosse pour l’en débarrasser). Les accessoires sont directement intégrés dans le manche. Certains modèles de la gamme disposent d’une tête équipée d’un éclairage Led et d’une brosse douce pour les sols durs (rouleau en tissu doux). On retrouve un système de filtration en 5 étapes grâce auquel Electrolux promet de filtrer jusqu’à 99,99% des particules y compris les plus fines. Enfin, l’autonomie atteint jusqu’à 55 minutes sur les modèles les plus endurants.

Avec sa nouvelle gamme d'aspirateurs balais multifonction Well Q, Electrolux soigne particulièrement la filtration, en accord avec sa promesse de garder l'intérieur des consommateurs sain.

Cuisson : démocratisation de SensePro et lancement de l’appli My Electrolux Kitchen

Dans le domaine de la cuisson, Electrolux rend sa table à induction équipée de la fameuse sonde intelligente SensePro accessible au plus grand nombre, en la déclinant dans un nouveau format de 60 cm (Série 900, 1100 €), bien plus répandu dans les cuisines. Pour rappel, la table, qui embarque de nombreuses recettes, communique sans fil avec la sonde pour garantir des cuissons parfaites.

Il est désormais possible de profiter de l'intelligence de la table de cuisson équipée de la sonde SensePro, même dans un format classique de 60 cm.

Découverte également du four Série 700 SteamCrisp (1200 €), qui associe plusieurs modes vapeur avec la chaleur traditionnelle et dispose d’un mode de nettoyage par pyrolyse. Ce modèle fourni avec une sonde de cuisson est connecté et pilotable à la voix. Il fonctionne avec l’application My Electrolux Kitchen (dont la version française arrive courant avril), présentée par Jérôme Neiss, directeur marketing produits Taste, comme « le meilleur livre de recettes au monde ». Il suffit par exemple de prendre des photos des aliments qu’on souhaite cuisiner pour recevoir des idées de recettes et des recommandations de cuisson. Cette application se veut évolutive puisqu’elle apprend au fil des utilisations et des aliments qu’on lui présente. Elle offre aussi une autre possibilité intéressante : celle d’enregistrer ses propres recettes y compris si elles comportent différentes températures – elles sont alors utilisées comme des programmes à part entière. Outre l’application, le four est doté d’un écran tactile dont l’utilisation est pensée pour être intuitive.

Le four Série 700 SteamCrisp utilise l'application My Electrolux Kitchen, capable de reconnaître les aliments sur une simple photo.

Electrolux a aussi le don de proposer des accessoires malins. En l’occurrence, le fabricant a déjà su nous séduire en nous réservant de bonnes surprises dans ce domaine (par exemple avec son plateau tournant SpinView pour les réfrigérateurs ou encore sa planche à découper en pierre de sel de l’Himalaya). Cette fois, il s’agit d’une plaque de cuisson au format lèche-frites, baptisée Easy2Clean (60 €) qui, comme son nom l’indique, promet un nettoyage facile. Grâce à son revêtement en céramique antiadhésif, les aliments n’attachent pas et peuvent donc y être cuits sans utiliser de papier cuisson. Pour la nettoyer, un coup d’éponge suffit.

Nouvel accessoire malin : une plaque de four qui se nettoie en un clin d'œil.

Froid : grande capacité et modularité

En ce qui concerne le froid, Electrolux s’est donné pour mission d’apporter des solutions à différents profils d’utilisateurs identifiés par la marque : ceux qui remplissent (qui ont besoin de grande capacité et d’une température homogène) et ceux qui sont organisés (auxquels on répond par de la modularité). En matière d’intérieur modulable, Electrolux n’en est pas à son coup d’essai. On retrouve donc sans surprise certains accessoires pratiques dont la marque est friande comme les balconnets amovibles ou le plateau pivotant à 360° baptisé SpinView.
Le fabricant présente un nouveau réfrigérateur multiporte (référence LLI9VF54X0, déjà disponible pour un peu plus de 2000 euros) qui dispose justement de balconnets amovibles. Il est équipé d’un tiroir réversible MultiSwitch, dans lequel il est possible de régler la température de -18°C à 7°C ; il s’adapte ainsi aux besoins et aux saisons.

Cet appareil est connecté à l’application My Electrolux, qui permet de gérer la température à distance ou de recevoir des conseils de conservation. Electrolux présente aussi la connectivité comme un élément clé pour prolonger la durabilité de ses produits, puisque l’application a aussi pour vocation de fournir des conseils et rappels d’entretien aux utilisateurs. Ce réfrigérateur embarque en outre la technologie MultiFlow, qui utilise des capteurs pour maintenir une température stable et homogène au sein du réfrigérateur.

Le réfrigérateur multiporte LLI9VF54X0 est équipé d'un tiroir réversible MultiSwitch que l'on peut utiliser pour conserver des aliments frais ou comme espace de congélation.

Parmi les nouveautés, on trouve également des combinés encastrables (dont les références Série 800, LNT7ME32M1 et LNT7ME34K1) qui profitent de certaines caractéristiques comme les technologies de maintien de la température ou d’un intérieur modulable CustomFlex grâce à des balconnets amovibles ou une clayette rétractable (sur le Série 800, dit Multispace déjà disponible au prix de 1200 €).

Ce dernier modèle est pourvu d’un bac à légumes sur rails télescopiques (étagères Flexishelf). Il présente aussi la particularité de mesurer 1,90 m de haut (la dimension des niches), ce qui permet de profiter au maximum de l’espace disponible pour l’allouer au stockage des aliments. La gamme compte aussi des références encastrables une porte (environ 1000 €) qui profitent d’innovations comme la clayette du bas installée sur rails télescopiques. Jérôme Neiss se réjouit également que l’un des modèles atteigne un niveau sonore de 32 dB, présenté comme le plus silencieux du marché

En savoir plus
Nous nous engageons à atteindre la neutralité carbone complète sur toutes nos opérations d'ici 2030
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.