Grandes surfaces : le petit électroménager reste en vente pendant le confinement

Grandes surfaces : le petit électroménager reste en vente pendant le confinement

le 4 novembre 2020
Partager sur

Le 2 novembre 2020, le gouvernement a ajouté un décret précisant quelles catégories de produits pouvaient être vendues en grande surface, spécialisée ou alimentaire. Si les rayons gros électroménager doivent être fermés, le petit électroménager rejoint la catégorie quincaillerie, qui elle reste autorisée. Voici les détails des restrictions et des jauges de fréquentation applicables.

Grandes surfaces : le petit électroménager reste en vente pendant le confinement

Dans un communiqué en date du 2 novembre 2020, le gouvernement a précisé les conditions de ventes par familles de prouits et taille des points de vente : 

 

Renforcement des mesures pour faire face à l’épidémie de la COVID-19 : mesures applicables aux moyennes et grandes surfaces spécialisées ou généralistes et aux prestations de services à domicile


Pour ralentir plus efficacement l’épidémie de la COVID-19, le Gouvernement a mis en place un second confinement adapté, seul moyen de freiner fortement les effets de la seconde vague qui touche toute l’Europe. Comme au printemps, seuls les commerces de première nécessité demeurent donc ouverts pendant cette période de confinement. Pour assurer une équité de traitement entre les petits commerces et les grandes surfaces, seuls les rayons proposant des produits de première nécessité pourront demeurer ouverts dans les supermarchés et les hypermarchés ainsi que dans les grandes surfaces spécialisées. Cette disposition est appliquée par un décret publié ce jour.

Dans les grandes surfaces (commerces de plus de 400m2) seuls les rayons de produits de première nécessité ou dont la vente est autorisée par ailleurs, sont accessibles :
Le principe de cette mesure est simple : tous les produits vendus dans des commerces qui sont aujourd’hui fermés pour des raisons sanitaires ne peuvent plus être commercialisés dans les grandes surfaces. Les supérettes, d’une surface de vente inférieure à 400 m2, ne sont pas concernées par ces restrictions.
Concrètement, cela implique que certains produits pourront uniquement être proposés à la vente en ligne ou en drive :
- les rayons jouets et décoration,
- les rayons d’ameublement
- la bijouterie/joaillerie
- les produits culturels (livres, CD et DVD, jeux vidéo),
- les articles d’habillement et les articles de sport (hors cycles)
- les fleurs
- le gros électroménager
À l’inverse, les produits des rayons suivants continueront à être proposés à la vente dans les supermarchés et les hypermarchés :
- les denrées alimentaires et les boissons,
- les produits de quincaillerie (dont les articles de cuisine, le petit électroménager, les piles et les ampoules) et de bricolage,
- la droguerie (produits de lavage et d’entretien et articles pour le nettoyage),
- les dispositifs médicaux grands publics et les masques,
- les articles de puériculture y compris les habits pour les nouveau-nés et les nourrissons,
- la mercerie,
- la papeterie et la presse,
- les produits informatiques et de télécommunication,
- les produits pour les animaux de compagnie,
- les produits d’hygiène, de toilette et beauté (articles d’hygiène corporelle, déodorants, rasages, produits pour les cheveux, maquillage etc.) ;
- les graines et engrais et les produits d’entretien des véhicules.

 

Tous les commerces ouverts devront appliquer une jauge de 4 m2 par client

Pour garantir le strict respect des gestes barrière au sein des établissements, une jauge d’une personne pour 4 m2 devra être respectée dans tous les commerces. Cette mesure, qui était jusque-là une recommandation et s’appliquait aux plus grands centres commerciaux, est désormais obligatoire pour l’ensemble des commerces : le nombre de personnes autorisées au sein d’un commerce devra être indiqué à l’extérieur de celui-ci et vérifié par un filtrage adapté. Si les circonstances locales le nécessitent, cette jauge pourra être abaissée par les préfets de départements.

En savoir plus
Les Fédérations liées à la distribution réclament la réouverture de tous les magasins le 13 novembre
Biens techniques : les spécialistes tous unis pour rester ouverts
Les GSS ferment leurs espaces cuisine
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.