Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Flash infos

Ce qui est non essentiel n'est plus livré en France par Amazon, ni produit en Italie

Amazon vient d'annoncer la suspension des commandes de produits non prioritaires pour la France et l'Italie. Et en Italie, le gouvernement ordonne l'arrêt de la production dans tous les sites considérés aussi comme non prioritaires...

 

Qu'est-ce qui est essentiel, ou ne l'est pas ? C'est l'une des questions que se posent actuellement gouvernements et distributeurs, pour décider quels sont les produits prioritaires à maintenir dans le commerce, tant en ligne que physique.

 

Chez Amazon, une annonce qui concerne les sites français et italiens mais pas la markeplace

En ce qui concerne la distribution, Amazon vient de déclarer par voie de communiqué ce 21 mars 2020 : « nous devons concentrer les capacités disponibles sur les articles les plus prioritaires et, à compter d'aujourd'hui, temporairement cesser de prendre des commandes sur certains produits. Les employés de nos centres de distribution se concentreront sur la réception et l'expédition des produits dont les clients ont le plus besoin à l'heure actuelle ». Une annonce qui concerne les sites français et italiens, et uniquement les produits vendus et/ou expédiés par Amazon. La marketplace n'est donc pas concernée. Il semblerait que les articles liés à l'hygiène,  l'entretien de la maison, l'animalerie, la puériculture entrent dans cette catégorie, mais que le choix se fasse au cas par cas selon des critères établis par Amazon. Et cela, chaque client le découvrira au moment de sa commande. Ce qui est sûr, c'est qu'à ce jour, aucun message particulier concernant cette annonce n'apparait sur la page d'accueil.

 

Italie : l'arrêt de la production de tout ce qui n'est pas jugé essentiel

Ce dimanche matin, nos voisins italiens se sont réveillés avec une nouvelle annonce de leur gouvernement, par la voix de leur premier ministre Giuseppe Conte. Et celle-ci concerne l'arrêt de la production de tout ce qui n'est pas jugé essentiel. On sait que l'alimentaire, le médical, sont évidemment épargnés mais là aussi, une liste précise et exhaustive n'a pas été établie. Le gouvernement italien indique en revanche que la sélection des secteurs d'activité s'est faite en partenariat avec les syndicats, et que l'objet de cette mesure allait ralentir l'outil de production, mais non l'arrêter.

 

En savoir plus

But et Conforama ferment magasins et vente en ligne 20/03/2020

Amazon veut recruter 100 000 personnes pour ses entrepôts et livraisons  17/03/2020

 

place_holder
place_holder
place_holder