Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

IFA 2019

Electrolux enrichit ses gammes et développe la connectivité en froid et cuisson

Electrolux-AEG avait lancé de nombreuses nouveautés sur l’IFA l’an dernier, notamment en cuisson connectée avec la fameuse table de cuisson SensePro. Pour 2019/2020, le fabricant suédois se concentre sur des évolutions de gammes en lavage, en froid et en entretien des sols. Et la connectivité est plus que jamais d’actualité.

Alexandra Bellamy

Réparties en  trois univers :  taste, care et well being, les nouvelles gammes présentées par Electrolux-AEG au sein s’enrichissent notamment des technologies dévoilées lors de la précédente édition du salon, comme le séchage du linge optimisé 3D Scan ou encore les bandeaux de commande QuickSelect qui équipent désormais les lave-vaisselle. À travers les nouveautés présentées, Electrolux confirme aussi son désir de s’installer comme l’expert du soin du linge et développe encore la cuisson connectée.

 

Les nouveautés AEG/Electrolux en vidéo

 


 

Confirmer l'expertise en soin du linge

Toutes les technologies développées par le groupe promettent de laver et sécher efficacement, en facilitant la tâche de l’utilisateur et surtout en respectant les textiles. On découvre d’abord un ensemble lave-linge et sèche-linge connectés de la série 9000 Black Edition. Ces appareils, qui sortiront sous la marque AEG, peuvent être pilotés et contrôlés à distance depuis un smartphone. Mais ils communiquent également entre eux, échangeant des informations. Par exemple, une fois le lavage terminé, le sèche-linge a connaissance des programmes à utiliser pour sécher le linge dans les meilleures conditions. Electrolux a également soigné le design de ces appareils haut de gamme, tout en acier inoxydable noir mat, avec commandes en alu et Leds blanches.

En matière de séchage, le constructeur suédois équipe désormais ses sèche-linge des séries 900 d’Electrolux et des séries 9000 d’AEG de sa technologie 3D Scan. Présentée l’année dernière à l’IFA, celle-ci analyse finement le niveau de séchage des textiles, jusqu’à l’intérieur des matières rembourrées comme les doudounes, couettes ou oreillers. C’est la promesse d’un séchage parfait en toutes circonstances.

La série AEG 9000 comporte également un lave-linge séchant équipé d’une pompe à chaleur et de la technologie SensiDry. Cette dernière utilise des basses températures pour sécher le linge délicat sans l’abîmer et sans pour autant allonger excessivement la durée des cycles : AEG promet de laver et sécher 3 kg de linge en 3 h.

Quant aux sèche-linge Electrolux de la série 900, ils embarquent également la technologie CycloneCare, qui sèche les vêtements « comme à l’air libre ». Les textiles les plus délicats comme la soie sont séchés sans contact avec le tambour.

Autre nouveauté de l’année : toute la gamme de lave-linge Electrolux PerfectCare est désormais disponible avec la fonction de dosage automatique AutoDose. Les appareils disposent de deux réservoirs, qui peuvent accueillir 1 l de lessive et 0,5 litres d’adoucissant. Electrolux propose aussi de les paramétrer pour recevoir 1,5 l de lessive si l’on n’utilise pas d’adoucissant.

 

Des lave-vaisselle plus faciles à programmer et à entretenir

L'an passé, Electrolux présentait le bandeau de commande tactile QuickSelect, qui facilite la programmation des lave-vaisselle selon la durée dont on dispose. Désormais, il va être étendu aux produits AEG.

Le fameux lave-vaisselle Electrolux ComfortLift avec son panier inférieur qui se soulève, s’en trouve lui aussi équipé. L’appareil est également connecté, sachant qu’Electrolux a particulièrement travaillé sur la « maintenance prédictive ». Lorsque les lave-linge montrent un dysfonctionnement ou une panne « 70% des problèmes sont liés à un manque d’entretien » explique Pierre Perron, Président d’Electrolux France. L’application fournit donc des conseils et des rappels d’entretien (comme réaliser un cycle de nettoyage une ou deux fois par an), avec un guide d’utilisation, d’entretien et d’autodépannage pas-à-pas, accompagné de photos.

 

 

Froid : caméras embarquées pour 2020

En froid, Electrolux propose un réfrigérateur combiné équipé d’une caméra nommée Smarter FridgeCam, développée en partenariat avec la jeune entreprise Smarter. Après chaque ouverture de porte, elle envoie une photo sur le smartphone de l’utilisateur, afin qu’il puisse gérer ses stocks, même à distance. L’application MyAEG prévoit aussi la reconnaissance des produits pour faciliter la gestion des stocks, mais aussi des dates de péremption. Pour l’instant, cette dernière fonction est manuelle, mais Electrolux et Smarter travaillent à l’automatiser.

Cette caméra sera intégrée d’origine dans certains modèles, comme le réfrigérateur Electrolux disposant d'un intérieur modulable Custom Flex, dont la version sortira en France dans le courant de l’année 2020. Mais Smarter ayant optimisé les fonctions de sa caméra pour les réfrigérateurs Electrolux, elle sera également commercialisée comme accessoire (date et prix pas encore définis). Elle sera compatible avec cinq modèles de réfrigérateurs AEG existants et une dizaine de références Electrolux.

AEG présente encore un réfrigérateur multiportes connecté avec une fonction MultiChill : la température du tiroir central est réglable entre -2°C et 7°C. L’utilisateur peut programmer des alertes pour être averti sur son smartphone lorsque ses boissons sont fraîches. Finies les bouteilles oubliées dans le congélateur, qui finissent par éclater. Cet appareil dispose également d’un système de gestion de l’humidité UltraFresh+ (vu l’année dernière) dans le bac à fruits et légumes ; il utilise une membrane qui conserve l’humidité.

 

 

Cuisson : des fours connectés optimisés pour Innit

Electrolux ne manque pas l’occasion d’exposer à nouveau sur le salon sa large gamme intuitive, composée d’environ 150 produits, tous encastrables, qui font la part belle à la cuisson. La table de cuisson SensePro avec sa sonde de cuisson intelligente figurait à nouveau en bonne place sur le stand. Elle sera également commercialisée sous la marque AEG dans le courant de l’année, avec des fonctionnalités similaires.

Si l'an dernier, Electrolux faisait des démonstrations de fours pilotés à l’aide de l’assistance vocale, cette année, point de Google Assistant, mais l’application Innit, avec laquelle Electrolux a noué un partenariat (tout comme Sharp). Optimisée pour fonctionner avec les fours connectés d’Electrolux, cette application se montre pertinente et pratique. Elle guide l’utilisateur pas-à-pas dans la réalisation de recettes, filtrant les propositions en fonction des aliments dont il dispose, de ses goûts ou d’éventuelles allergies alimentaires. L’application est d’ailleurs capable de réadapter une recette en direct si un aliment vient à manquer ou n’est pas au goût de l’utilisateur.

 

 

 

Entretien des sols : nouvel aspirateur-balai et robot amélioré

Electrolux bénéficie également d’une offre étoffée en entretien des sols, qu’elle enrichit cette année d’un nouvel aspirateur balai multifonction Electrolux Pure Q9. Cette appareil léger et maniable est présenté comme peu bruyant par rapport à ses concurrents sans fil (73 dB). Il tient debout en position de parking et dispose d’un socle magnétique bien pratique, sur lequel on peut l’installer sans devoir le soulever. Promettant jusqu’à 55 minutes d’autonomie, cet aspirateur arbore des Leds d’éclairage sur sa tête d’aspiration et se dote d’une fonction de nettoyage automatique de la brosse. Commercialisé fin octobre à partir de 299 €, le Pure Q9 sera décliné avec différents packs d’accessoires.

Enfin, Electrolux améliore son aspirateur-robot Pure i9. Le nouveau Pure i9.2 hérite de la forme triangulaire de son prédécesseur et de sa large brosse de 20 cm. La technologie de navigation « 3D Vision » (caméra et scan via des lasers) est améliorée. En plus de cartographier l’habitation, cette nouvelle version permet de choisir les pièces que l’on souhaite nettoyer. De plus, il promet une durée de nettoyage optimisée. En effet, lorsque l’autonomie de la batterie ne lui permet pas d’achever le nettoyage de la maison, le robot retourne à sa base et récupère seulement l’énergie nécessaire pour terminer sa tâche.

 

 

place_holder
place_holder
place_holder