Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Nouvelles Gammes

Electrolux frappe fort : 150 nouveautés encastrables en 2019

En 2019, Electrolux fête ses 100 ans d’existence. La marque suédoise démarre l’année en lançant sa nouvelle gamme d’électroménager encastrable qui arrive dès le printemps. Pour la développer, le fabricant suédois a placé le consommateur au centre de toutes ses préoccupations et s’est inspiré plus que jamais du design scandinave. 

Alexandra Bellamy

Les 150 produits encastrables de la gamme intuitive s’adressent à différents consommateurs et différents canaux de distribution – ainsi sont-ils adaptés aux points de vente dans lesquels ils seront distribués. La gamme destinée aux cuisinistes accorde plus de place au verre, arbore des lignes plus douces et l’interface des produits, entièrement tactile, s’avère plus discrète. Electrolux a aussi souhaité une montée en gamme claire pour les consommateurs. La marque l’exprime en termes de bénéfices d’usage : la flexibilité est commune à tous les appareils de la gamme Intuitive. En montant en gamme, on gagne la précision (pour des résultats professionnels à la maison) puis l’intelligence (qui permet de déléguer), caractéristique réservée aux appareils les plus élaborés. 

 

C’est à l’Elysée Montmartre qu’Electrolux a dévoilé à la presse et à la distribution sa nouvelle gamme encastrable. Pour l’occasion la salle de spectacle était aménagée en salon de style nordique, autour duquel fours, hottes, réfrigérateurs, tables de cuisson et lave-vaisselle étaient placés en situation. Pour Electrolux le design scandinave n’est pas uniquement une question d’esthétique, mais aussi de simplicité d’utilisation.

 

Fours connectés, fonction vapeur et table de cuisson intelligente

La nouvelle gamme se compose de fours, tables de cuissons, hottes, réfrigérateurs et lave-vaisselle. Si les autres produits ne sont pas en reste, la gamme fait la part belle à la cuisson. Les produits phare de cette série sont en effet les tables de cuisson et les fours. Parmi ces derniers, huit sont connectés, avec une fonction d’assistance vocale (Google Assistant). Le SteamPro (1 999€) embarque même une caméra pour surveiller à distance les cuissons sans avoir à ouvrir la porte. Electrolux accorde aussi une belle place à la fonction vapeur, présente sur de nombreux modèles. 

L’un des fers de lance de la collection est sans conteste la table de cuisson SensePro (1 299 €), qui a marqué les esprits lors de sa présentation en septembre dernier à l’IFA de Berlin. Cette table de cuisson fonctionne avec une sonde sans fil et sans batterie, qui communique en permanence avec elle. Elle surveille au degré près la cuisson de n’importe quel mets, qu’il s’agisse d’une viande voulue saignante ou bien cuite, d’eau que l’on fait bouillir pour faire cuire des œufs, d’aliments frits ou pochés… Le système s’appuie sur un guide des recettes intégré à la table.

 

Des produits qui s’adaptent à la vie quotidienne

Les autres appareils montrent la même volonté d’Electrolux de s’adapter aux besoins des utilisateurs. Par exemple, les réfrigérateurs bénéficient d’un intérieur modulable et de petits accessoires astucieux, comme un plateau tournant amovible sur le modèle Multispace (1299€). Les hottes aspirantes Hob2hood (à partir de 899€) les plus élaborées, communiquent avec les tables de cuisson. La puissance d’aspiration s’adapte alors automatiquement à la température de cuisson utilisée.

Enfin, les lave-vaisselle disposent du nouveau bandeau de contrôle Quickselect, lui aussi présenté à l’IFA. Le seul critère à définir par l’utilisateur est le temps dont il dispose ; le lave-vaisselle adapte son cycle à cette exigence, opérant les réglages nécessaires. Dans la gamme, le fameux lave vaisselle ComfortLift, désormais disponible en version encastrable (1 199€), se dote lui aussi du bandeau Quickselect.

 

La connectivité avec Taste OS et Innit

La connectivité ne concerne pas les 150 produits lancés, toutefois elle occupe une place importante, puisqu’elle permet la délégation. Electrolux demeure cependant attentif à ce que la connectivité apporte un vrai bénéfice d’utilisation et sans exclure l’utilisateur de l’expérience. « Le hub de l’écosystème connecté, c’est le consommateur » explique Jérôme Neiss, responsable marketing chez Electrolux. La marque annonce ainsi le lancement de  son application Taste OS (en septembre 2019), qui utilise la base de données de la plateforme culinaire Innit (partenaire d’Electrolux). Celle-ci donne accès à des recettes guidées personnalisables, permet d’établir des listes de courses ou encore de planifier des menus. L’application Taste OS pourra être utilisée avec toute la gamme d’appareils Intuitive, y compris ceux qui ne sont pas connectés et même avec des modèles déjà existants.

 

Les habitudes culinaires de 600 familles européennes observées

Pierre Perron, PDG d’Electrolux France, l’a souligné à plusieurs reprises lors de son intervention : « l’ambition d’Electrolux, c’est avant tout de faire en sorte que l’innovation ait du sens ». Pour s’assurer de développer des technologies et des fonctionnalités pertinentes, Electrolux est donc plus que jamais à l’écoute des consommateurs. Avant d’être lancés en production, les produits sont d’abord testés auprès d’utilisateurs ; ils ne sortent que si le taux de préférence est supérieur à 70%. Par ailleurs, pour développer toute sa gamme encastrable, Electrolux a visité 600 familles à travers l’Europe, afin d’observer leurs habitudes de vie et d’utilisation des appareils électroménagers. 

Enfin, le fabricant suédois veille aussi aux avis laissés par les consommateurs sur Internet. En France, en prenant en compte toutes les plateformes digitales, la note moyenne attribuée aux appareils de la marque est de 4,4 sur 5. Une reconnaissance dont Electrolux ne se satisfait pas, le fabricant souhaite encore améliorer ce résultat.

 

Le design scandinave, la boussole d’Electrolux

Outre les attentes des consommateurs, la source d’inspiration d’Electrolux est le design scandinave. Il se veut épuré, utile et inspirant, il doit « toucher les sens ». En l’occurrence, cela n’implique pas seulement un travail esthétique, mais également sur l’ergonomie. Les produits doivent être faciles à utiliser et simplifier la vie au quotidien. Le design scandinave est justement centré sur l’humain. Dans le cas de l’électroménager, il s’inspire de la manière dont les utilisateurs vivent avec leurs appareils : comment ils les utilisent et même la manière dont ils les nettoient. Simon Bradford, vice-président du département design EMEA, décrit ainsi la démarche d’Electrolux : « le consommateur n’a pas besoin de s’adapter, nous nous adaptons à lui ». C’est ainsi que les fours affichent une ligne de texte expliquant l’utilisation de la fonction vapeur par exemple ou que les lave-vaisselle se règlent en fonction du temps qu’on souhaite accorder au cycle.  

 

En savoir plus

Cuisson connectée et vocale, lavage intelligent et froid malin pour AEG/Electrolux  17/10/2018

 

 

place_holder
place_holder
place_holder