Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

IFA 2019

Le groupe Amica amplifie sa stratégie de marques et d'innovation produits

Annonce de l’exploitation de la licence Fagor pour le gros électroménager en Europe, stand plus grand, innovations produits originales dans le domaine de la cuisson : le groupe polonais Amica poursuit sa montée en puissance sur le marché européen de l’électroménager.  

Alexandra Bellamy

L’IFA 2019 s’est ouvert sous les sous les meilleurs auspices pour le groupe Amica. Dés le démarrage du salon berlinois, l’industriel polonais annonçait la signature d’un accord de licence lui permettant de vendre du gros électroménager sous la marque Fagor en Europe durant 15 ans, notamment en France. Au moment du salon, il était un peu tôt pour avoir davantage de détails sur la stratégie qui va être mise en place. Mais la présence de lave-linge Amica sur le stand laissait imaginer quelques pistes possibles.

 

Sur le marché français, c'est l'équipe de Sideme qui est en charge du développement des marques du groupe Amica (Amica et désormais Fagor GEM), mais également des marques Le Chai, Caviss et Curtiss). De gauche à droite : Jean-Marc Servais, Directeur du département caves à vin, Luc de Froberville, responsable MDD, Christophe Belmont, Directeur Général, Farid Haddad, Directeur Comptes Clés, Florian Gibus, Directeur Marketing.

 

Une hotte qui se pilote avec des gestes

Sur son stand, la marque Amica présentait des produits innovants, aux finitions particulièrement soignées. Depuis trois ans, on observe une montée en gamme impressionnante. 

Amica démontrait à nouveau sa technologie de pilotage de hotte Gesture Control, découverte au Sadecc à Paris, en avril dernier. Avec ce produit, il n’est plus nécessaire de toucher aux commandes de la hotte. Démarrage, réglage de la vitesse mais aussi de l’éclairage : tout s’effectue à l’aide de gestes de manière intuitive et réactive. Pratique quand on a les mains occupées à cuisiner et surtout plus de traces de doigts... Pour l’instant, cette solution équipe la hotte inclinée de 90 cm AH0129 (599 €) de la gamme X-Type (photo ci-dessous). Six nouveaux modèles enrichiront la gamme l’année prochaine. Amica a également adapté ce système sur un groupe filtrant, bien pratique sur ce type d’appareil encastré où on n’a pas de visibilité directe sur les commandes (sa disponibilité et son prix ne sont pas encore connus). 

 

 

Des fours à ouverture « mains libres »

Les fours de la gamme Q-Type, pour l’instant disponibles en inox, bénéficieront de la technologie d’ouverture main libres « OpenUp ! System » en fin d’année (novembre ou décembre, inaugurée avec la référence ED57521OPX à 899 €). Il suffit de tapoter sur la poignée ou d’y mettre un petit coup d’épaule pour que la porte s’ouvre automatiquement. Cette innovation est tout à fait pertinente dans le cadre d’un usage quotidien. 

Début 2020, la gamme Q-Type sera déclinée dans une très belle finition noire mate, dont l’entrée de gamme sera disponible à partir de 799 € (référence ED57529BQM, avec porte à fermeture douce, rails télescopiques et assistant de cuisson). En début d’année, Amica lancera aussi un modèle de four 100% vapeur. 

Entre les fours et les hottes, Amica exposait une table de cuisson pourvue d’une surprenante fonction « pot efficiency », qui évalue la compatibilité des récipients avec l’induction. Le niveau de compatibilité s’affiche alors en pourcentage sur le panneau de commande. Deux références exploitant cette fonction sont déjà disponibles à 399 €– 3 zones (référence AI3539) et 4 zones (AI3549). Une déclinaison pourvue de zones flexibles verra le jour l’année prochaine (à un tarif compris entre 500 et 600 €). 

  

 

Un coup de jeune au marché des cuisinières

Le marché des cuisinières n’est pas le plus dynamique du secteur de l’électroménager, il est même en déclin, si bien que de nombreuses marques l’ont déserté. Pourtant, 514 000 cuisinières ont tout de même été vendues en France en 2018, dont 75 000 par Amica. Et pour cause, le fabricant reste l’un des rares à innover sur ce secteur. Les futures gammes bénéficieront de la fonction "OpenUp ! System", comme les fours d’Amica. Elles profiteront également de l’ensemble de fonctions d’optimisation de cuisson BakingPro System, hérité des fours multifonction de la série X-Type, avec chaleur tournante et assistant vapeur au sein des fours. 

 

Des innovations futures toujours orientées sur la praticité d’usage

Sur son stand, le groupe disposait d’une salle cachée au public, dans laquelle il présentait des recherches et futures innovations que l'on pourrait retrouver dans les produits en 2020 ou 2021. Nous n’avons pas été autorisés à filmer les démonstrations. Mais nous avons pu y assister et les expérimenter. Ce qui nous a frappés, c’est l’aspect très pratique des technologies sur lesquelles le fabricant travaille.

D’abord, l’évolution de l’ouverture OpenUp System sur les fours, qui pourrait être pilotée à la voix (via Alexa) – au même titre que le lancement du préchauffage ou le réglage de la température.

Toujours sur les fours, Amica a aussi présenté un système de pesée intégrée, qui fonctionne à l’intérieur du four ou sur la porte ouverte. Le poids, qui s’affiche sur l’écran, est directement communiqué à l’assistant de cuisson qui adapte les recettes en fonction. 

Quant à la technologie de contrôle gestuel (Gesture Control), elle est déclinée sous diverses formes. Par exemple, de nouveaux gestes circulaires sont introduits pour régler la puissance de la hotte. Les commandes gestuelles sont également expérimentées sur une table de cuisson. 

Enfin, Amica démontrait d’autres pistes d’évolution du contrôle par les gestes, dont un retour des commandes par vibration de l’air, qui fait penser au retour haptique que l’on rencontre sur certains smartphones mais sans aucun contact avec l’objet. Cette technologie n’était pas intégrée à un appareil électroménager, mais démontrée sous la forme d’un petit objet carré au-dessus duquel on passait la main pour sentir les retours des commandes effectuées sur un panneau relié. 

 

Des caves à vin à vitrage électrochromatique

En France, Amica est représenté par la filiale Sideme. Cette dernière avait fait le déplacement avec sa marque Le Chai, spécialiste des caves à vin. Lors du Sadecc, nous avions eu l’occasion de découvrir un prototype de cave dont la façade s’opacifie pour faire vieillir le vin. Le Chai a profité de l’IFA pour nous annoncer que la gamme comportera deux références avec un lancement prévu pour janvier 2020.

La « petite » Chroma 460, un modèle sous plan accueillant 46 bouteilles, sera lancée en même temps qu’une référence plus grande et plus élaborée. La Chroma 1240, capable de contenir 124 bouteilles, bénéficiera de la même façade au vitrage électrochromatique, qui deviendra transparente lorsque l’on s’en approchera.

place_holder
place_holder
place_holder