Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Résultats

La croissance du Groupe Seb toujours soutenue par les ventes en Chine

En 2018, le Groupe Seb a réalisé un chiffre d’affaires de 6,812 milliards d’euros (+ 5,1%) et un résultat net de 419 millions d’euros  (+ 11%). La Chine a continué à tirer la croissance du groupe. En France, les ventes ont reculé de 3%. Le groupe poursuit sa transformation digitale et aborde 2019 avec confiance.

Dans un environnement économique qui s’est durci au fil des mois, le Groupe Seb a poursuivi en 2018 le développement de son activité à un rythme soutenu. Hormis dans l’Hexagone (-3%) ou aux Etats-Unis (- 6%), les  ventes ont progressé dans nombre de pays ou opère le groupe français. En Chine, premier marché du groupe devant la France, les ventes ont progressé de + 30% en Petit Electroménager et de +13% en articles culinaires. En Europe Centrale et Orientale, la croissance s’est accélérée (+ 21%), tout comme au Mexique (+9%), en Suède (+15%), ou encore au Japon (+ 9%). « Nos grands moteurs de croissance ont pleinement fonctionné : la Chine, bien sûr, où Supor continue de surperformer un marché toujours porteur, le Japon, la Corée, l’Europe centrale, l’Ukraine et la Russie, déclare Thierry de la Tour d’Artaise, Pdg du Groupe. Du côté des activités, la dynamique a été robuste en Entretien des sols, Cuisson électrique, Préparation des aliments et Café professionnel. Enfin, le e-commerce a également été un solide contributeur à la croissance et représente aujourd’hui près de 25% du chiffre d’affaires du Groupe ». 

 

Poursuite de la transformation digitale

L’an dernier les référencements se sont élargis chez les pure players. Le e-commerce représente près de 25% des ventes grand public. L’offre digitale s’est développée. 15 produits connectés ont été lancés en 5 ans. Le Cookeo Connect représente 25% des volumes de Cookeo. 800 000 utilisateurs  mensuels utilisent les applications. En 2018, le groupe Seb a également fait l’acquisition de 750g international. Le marketing également s’est digitalisé. Plus de 40% des investissements médias se font aujourd’hui dans le digital. Depuis 2015, plus de 170 experts du digital ont été recrutés. Les communautés digitales se développent. Après celles créées autour du Companion et du Cookeo, en septembre dernier, a été lancée une communauté de marque dédiée à la nouveauté Cake Factory.

 

L’année 2019 s’ouvre dans un contexte macro-économique qui reste incertain, estime la direction du Groupe Seb. Plus spécifiquement, le groupe anticipe des effets devises et matières premières toujours pénalisants, mais d’une moindre ampleur qu’en 2018. 

Dans ces conditions, le groupe se fixe comme objectif 2019 de réaliser une nouvelle croissance organique de ses ventes et une progression de son Résultat Opérationnel d’Activité. 

Pour l’activité Grand public, cette croissance organique devrait être plus équilibrée entre l’Europe – en particulier la France –, l’Eurasie et la Chine, qui devraient rester sur un momentum favorable. Dans la zone Amérique, la priorité pour les Etats-Unis sera le maintien d’une bonne rentabilité, dans un marché encore difficile. Dans le Café professionnel, le groupe devrait poursuivre sa croissance et bénéficier aux Etats-Unis des premiers effets de l’intégration de Wilbur Curtis. 

2019 sera également marquée par des investissements soutenus dans l’outil industriel. En Chine, le Groupe Seb a engagé l’agrandissement du site de Shaoxing pour accueillir notamment la production d’équipements fixes de cuisine (hottes aspirantes, plaques de cuisson) et celui de Yuhuan pour des articles culinaires. En Suisse, à Zuchwill, l’usine sera reconfigurée pour optimiser la prise en charge des importants contrats de machines à café professionnelles Schaerer tandis qu’en France, en soin du linge, le site de Pont-Evêque bénéficiera d’investissements pour accueillir des lignes de plasturgie. 

place_holder
place_holder
place_holder