Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

0

Groupe Findis poursuit sa croissance

Toujours sur une dynamique positive, le groupe Findis poursuit sa croissance avec des résultats en hausse en 2014. Au cœur du dispositif, la composante digitale est désormais totalement opérationnelle et contribue largement à la croissance du réseau. Porté par cette dynamique, le groupe a également lancé Cuiséo, un nouveau label de cuisinistes indépendants.

 

Sandra Nicoletti

 

 

 

Poursuivant sa stratégie de croissance, le Groupe Findis a lancé Cuiséo l’an dernier, son nouveau label d’Electroménager pour cuisinistes indépendants. Regroupant une sélection de plusieurs centaines d’articles électroménagers de grandes marques, Cuiséo profite de l’ensemble des outils du réseau Findis, que ce soit en matière de multicanalité, de communication, de logistique ou de développement. « La plupart des magasins bénéficient de bornes extranet qui permettent de mettre en avant une gamme, un projet d’aménagement, mais aussi des offres spéciales sur les produits ou les services » explique Frédéric Jumentier, Président du Groupe Findis.

 

Année positive dans un marché compliqué

"Dans un contexte compliqué pour nos marchés, nous sommes satisfaits de nos résultats puisque nous sommes en croissance sur les grandes familles du Blanc, de l’Encastrable et du Brun en 2014, avec une prise de parts de marché sur chacun de ces segments" précise Frédéric Jumentier. Le groupe poursuit donc sa trajectoire de développement, en capitalisant sur ses fondamentaux que sont le multicanal, le service et l’image prix des magasins de proximité sous enseigne. "Nos magasins sous enseigne résistent bien car ils apportent une réponse et un service aux consommateurs sur des surfaces de moins de 200 m², dans des zones de chalandise plus petites que certaines grandes enseignes qui souffrent d’une concurrence sévère". Mais c’est surtout la politique menée depuis de nombreuses années qui permet au groupe de tirer son épingle du jeu. Une politique qui s’articule autour du multicanal et du commerce moderne. Les visites sur les sites personnalisés des magasins sous enseigne sont ainsi en croissance de 20% en 2014, avec 10 millions de pages vues. Plus de 100 000 internautes ont par ailleurs recherché le point de vente le plus proche de chez eux depuis les sites enseignes, attestant de l’intérêt de la multicanalité pour les magasins. Pour les points de vente du groupe les plus actifs, les visites virtuelles sont ainsi plus nombreuses que les visites en magasin, avec une croissance des ventes en ligne de 20%. Une stratégie digitale qui s’accompagne d’une base de données clients importante pour l’envoi de newsletters et e-mailing, et de pages Facebook pour les points de vente, co-animées par le magasin lui-même et par le réseau.

 

Accélérer les développements

Cette année encore, la multicanalité sera à l’ordre du jour avec « des nouveautés en matière de digital » qui nous seront dévoilées d’ici quelques mois, et le développement de nouveaux services à disposition des magasins. Le groupe compte également accélérer le développement de son label Cuiséo et de son enseigne Cuisine Plaisir dédiée aux arts culinaires. La nouvelle édition du catalogue Cuisine Plaisir, publié deux fois par an sur 80 pages, vient d’ailleurs de paraître avec une approche encore plus moderne et qualitative dans sa présentation. Une actualité riche pour le réseau qui sera présentée aux adhérents de ses enseignes Extra, ProxiConfort, BlancBrun et Domial lors de huit réunions régionales organisées ce mois-ci, et à l’occasion de la convention nationale Cuisine Plaisir programmée pour le mois de juin.

 

L'info en plus...

Le cercle Jean-Baptiste Say, ou comment traiter l’économie avec bon sens

Président du groupe Findis, Frédéric Jumentier, est également membre du comité de parrainage du Cercle Jean-Baptiste Say , un cercle de parole créé à l’initiative de François de Saint-Pierre, patron de Lazard Gestion, qui réunit des entrepreneurs et a vocation à diffuser un certain bons sens économique.  Dans un pays où la culture économique est insuffisante, le Cercle se propose de remettre en lumière quelques-unes des idées fondamentales du célèbre économiste Jean-Baptiste Say, qui pourraient contribuer au succès de notre économie actuelle. Une belle initiative qui nous éclaire sur des sujets d’actualité avec simplicité, et surtout avec bon sens. Une inscription gratuite à La Décade, newsletter du Cercle envoyée 10 fois par an, vous permettra de mieux comprendre comment les mécanismes de développement d’entreprise peuvent remettre en marche notre pays.

place_holder
place_holder
place_holder