Pro&Cie : dans les Vosges, Eric Antoine milite depuis près de 40 ans pour la réparabilité

Pro&Cie : dans les Vosges, Eric Antoine milite depuis près de 40 ans pour la réparabilité

le 21 octobre 2021
Partager sur

Le service après-vente et la proximité avec les clients ont toujours été les pierres angulaires du magasin Pro&Cie - SVD de Saint-Dié-des-Vosges. Fondé en 1971, le point de vente fête actuellement son 50e anniversaire et son Responsable, Eric Antoine, milite toujours, et même plus que jamais, pour la réparabilité. Rencontre avec un homme engagé et fidèle à son enseigne.

Pro&Cie : dans les Vosges, Eric Antoine milite depuis près de 40 ans pour la réparabilité
Depuis son arrivée dans le magasin Pro&Cie-SVD de Saint-Dié-des-Vosges en 1983, Eric Antoine milite au quotidien pour la réparabilité. Ce service fait aujourd'hui la force du magasin qui va célébrer son 50e anniversaire au mois de novembre.

Une histoire de fidélité

En recherche d’un job d’été, Eric Antoine a fait ses premiers pas dans le magasin SVD de Saint-Dié-des Vosges en juillet 1982, déjà sous enseigne Pro&Cie. Passionné par la musique et la Hi-fi, il a fait ses armes dans ce point de vente créé en 1971, sous la direction de Pierre Devaux et Jean-Pierre Lamaze. Disponible sur le marché de l’emploi en janvier 1983, il a alors rejoint le magasin comme vendeur et ne l’a plus jamais quitté. C’est en 1987, lorsque Mr Lamaze quitte l’entreprise, que le vendeur saisit l’opportunité de s’associer à Pierre Devaux, puis devient gérant du point de vente en janvier 2001.
Dès sa création, le magasin SVD (pour Société Vosgienne de Dépannage) s’est spécialisé dans le service après-vente et la réparation qui en font encore, 50 ans plus tard, sa renommée. « Le SAV est notre première publicité et constitue depuis toujours le fil rouge du magasin. Grâce à ce service, nous pouvons compter sur une clientèle fidèle qui revient chez nous depuis des années. Nous avons l’habitude de dire que vendre, c’est bien. Mais réparer, c’est mieux. Et nous attachons une grande importance à ce service. Cela explique aussi que nous soyons l’un des seuls magasins traditionnels encore existant sur Saint-Dié », déclare Eric Antoine.

Depuis un peu plus de 6 ans, le magasin Pro&Cie – SVD est installé sur une surface de 200 m², en plein cœur de la zone commerciale Hellieule 2, la plus porteuse de Saint-Dié-des-Vosges.

Le choix d’une enseigne reconnue

Pour Eric Antoine, il n’a jamais été question de changer d’enseigne lors de sa prise de fonction en tant que gérant. Selon lui, le groupement Pro&Cie lui a permis d’accéder à un choix multimarques avec des conditions d’achat qui lui permettent de faire face à la grande distribution depuis toujours. Mais aussi de bénéficier d’un système d’approvisionnement avec une plateforme qui livre les produits de manière hebdomadaire et limite ainsi le stockage des produits dans son magasin. « Par ailleurs, Pro&Cie est une enseigne reconnue et sur laquelle on peut compter dans les coups durs. Messieurs Thuillier, père et fils, ont toujours été très humains. J’ai dû quitter la gérance du point de vente en 2007 pour raisons des personnelles et financières, et tous deux m’ont soutenu pour faire en sorte que le magasin ne ferme pas. Aujourd’hui, j’en ai à nouveau la responsabilité et c’est ensemble que nous avons redressé la situation », ajoute Eric Antoine.

Le point de vente Pro&Cie - SVD compte 7 personnes, dont 3 vendeurs, 3 techniciens et 1 secrétaire et réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 1,5 millions d’euros.

Une implantation en plein cœur d’une zone commerciale

Depuis un peu plus de 6 ans, le magasin Pro&Cie – SVD est installé en plein cœur de la zone commerciale Hellieule 2, la plus porteuse de Saint-Dié. Sur une surface de 200 m² aux couleurs du concept d’intérieur « Fil rouge » de Pro&Cie, ce magasin voit son chiffre d’affaires progresser chaque année, grâce à une nouvelle clientèle qui s’ajoute aux clients fidèles de l’ancien magasin. « Nous étions auparavant sur un magasin de 300 m², dans une zone moins passante, avec un local hexagonal qui ne permettait pas un agencement rationnel. Aujourd’hui, nous sommes sur une surface plus petite, mais beaucoup mieux agencée qui nous permet d’exposer une offre similaire et surtout, dans une zone très passante avec des magasins Leclerc, Darty, But, ou encore Décathlon qui drainent une population assez dense » se réjouit le Responsable du magasin. Implanté dans une zone de chalandise 40 à 45 000 habitants, le point de vente compte 7 personnes, dont 3 vendeurs, 3 techniciens et 1 secrétaire et enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaires d’environ 1,5 millions d’euros, en hausse de près de +25% par rapport à l’ancien magasin.

Le magasin dispose de 2 tables collaboratives qui permettent d'accéder à 7000 références pour répondre à toutes les demandes et être opérationnel à 100% face aux clients. Pour Eric Antoine, il s'agit également d'un parfait outil de montée de gamme.

Les tables collaboratives, une vraie plus-value pour le magasin

Le concept d’intérieur « Fil rouge » de Pro&Cie favorise une meilleure circulation dans le magasin, mais également une meilleure exposition des produits. Et Eric Antoine n’a pas hésité à installer 2 tables collaboratives pour récupérer les quelques 8 ou 9 produits d’électroménager qu’il ne peut plus exposer dans sa surface de 200 m². « Grâce aux tables collaboratives, nous avons désormais accès à 7000 références qui nous permettent de répondre à toutes les demandes et d’accéder aux fiches produits très rapidement, pour être opérationnel à 100% face aux clients. C’est également un parfait outil pour favoriser la montée en gamme et 30% de notre chiffre d’affaires est aujourd’hui réalisé grâce à cet outil digital », assure le Responsable.

Le concept d’intérieur « Fil rouge » de Pro&Cie favorise une meilleure circulation dans le magasin, mais également une meilleure exposition des produits.

La place du digital en magasin

Si Eric Antoine s’identifie comme un magasin de proximité et de fidélité où l’humain doit rester le premier contact, il reconnaît que le digital a toute sa place dans le commerce d’aujourd’hui. « Lors du premier confinement, notre magasin est resté fermé durant 6 semaines, mais le digital nous a permis de conserver une activité. Durant cette période, nous avons repris la main sur le SAV avec des appareils très sollicités au quotidien. Et grâce au site marchand en ligne, les clients ont pu continuer à faire leurs achats qui leur étaient livrés par transporteur. Aujourd’hui, le site de réservation en ligne avec le retrait en magasin ou la livraison et la mise en service par le point de vente sont également de précieux atouts, générateurs de chiffre d’affaires » explique le Responsable. Et d’ajouter : « Le digital nous permet de garder un contact humain, même s’il est virtuel. Mais il ne doit pas remplacer le vendeur auquel cas, cela pourrait désertifier les magasins ».

Pour le 50e anniversaire du magasin, de nombreuses promotions sont proposées durant 4 semaines avec un dépliant anniversaire aux couleurs de l’événement.

Un 50e anniversaire placé sous le signe des bonnes affaires

Pour le 50e anniversaire du magasin célébré au mois de novembre, Eric Antoine profite de l’opération commerciale nationale de Pro&Cie « 20 jours/20 offres ». Y sont proposées des offres promotionnelles percutantes durant 4 semaines, du 12 octobre au 6 novembre, avec un dépliant anniversaire aux couleurs de l’événement. Une opération qui est également reprise sur la page Facebook du magasin pour soutenir l’opération.

La réparabilité au cœur des enjeux

Interrogé sur l’avenir du commerce de proximité, Eric Antoine reste convaincu que le service est au cœur des enjeux. Membre du bureau au Conseil d’administration depuis 3 ans et Vice-Président de Pro&Cie Nord Est depuis 2 mois, Eric Antoine milite pour la réparabilité au quotidien. « Il y a vraiment quelque chose à faire en matière de services. Quand on vend des appareils à 400€ qui tombent en panne et que la platine à changer en vaut 350€, ce n’est pas normal. Et si les mentalités changent chez certains fabricants, ce n’est pas suffisant et la réparabilité doit être davantage valorisée. Chez Pro&Cie-SVD, nous proposons toujours une solution de réparation, plutôt que le remplacement du produit et c’est ce qui fait notre force aujourd’hui. Mais il est réellement nécessaire d’avoir accès à des pièces détachées plus abordables pour que les magasins puissent proposer ce service. En tant que commerce de proximité, nous avons notre place et le service est le meilleur outil pour se diversifier et résister face au e-commerce » conclut Eric Antoine.

 

En savoir plus
Pour ses 40 ans, Groupe Pro s'offre des résultats exceptionnels
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.