En électroménager, Camif ne veut plus que du Made in Europe

En électroménager, Camif ne veut plus que du Made in Europe

le 1er septembre 2021
Partager sur

Depuis son rachat en 2009 par Emery Jacquillat, Camif s'est positionné sur le Made in France. Ce qui fait qu'aujourd'hui 78% du CA est fait avec du Made in France. Pour l'électroménager, ce sont tous les appareils hors Union Européenne que le site a décidé d'arrêter. Une décision forte surtout dans le petit électroménager...

En électroménager, Camif ne veut plus que du Made in Europe

Depuis son rachat il y a douze ans, l'image du vépéciste généraliste et vendant aux professeurs qu'avait la Camif s'est effacée pour laisser place à celle de Camif, spécialiste  de la vente en ligne d'ameublement avec une fabrication française. Mais le site vend aussi des produits de jardin et d'électroménager, avec une offre encore très hors union europééenne, pour ne pas pas dire asiatique. Ce qui est dorénavant terminé puisque Camif affirme avoir "éleiminé de son offre tous les produits hors Union Européenne."

L’offre Camif se compose donc désormais de 78% de produits made in France et de 22% provenant de pays de l’Union Européenne, essentiellement limitrophes.

« C’est une démarche que j’ai entamé dès le rachat de l’entreprise », raconte Emery Jacquillat. « En 2009, il y avait seulement 45% d’articles made in France et 25% de produits asiatiques. Peu à peu, j’ai décidé de bannir ces derniers, soit en les remplaçant par des équivalents avec un important travail de sourcing, soit en faisant le choix radical de ne plus les proposer ».

Quel impact sur les ventes ?

Cette décision ne devrait pas ralentir la croissance de Camif, au contraire même selon ses dirigeants.Ces derniers estiment que ce choix stratégique va avoir un double impact positif puisqu’il va permettre de :

- "soutenir l’emploi en France : en donnant la priorité à ses 95 fabricants en France, des PME en grande majorité, cela dynamise l’emploi sur nos territoires,
- préserver l’environnement: grâce un circuit court, contrairement à toutes les marchandises qui font le tour de la planète, plus aucun produit Camif ne traverse les océans, réduisant ainsi l’impact environnemental de ses produits"
D’ici 5 ans, l’objectif pour la société est de "doubler le chiffre d’affaires, avec 80% de produits fabriqués en France, le reste (20%) uniquement en Europe."

Aujourd'hui 78 % du chiffre d’affaires est  Made in France, réalisé avec 95 fabricants français à travers un fichier de  500.000 clients.

En savoir plus
Comment les marketPlaces consolident l'essor du e-commerce
Retards des transports maritimes : toujours une menace pour les ventes de fin d’année
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.