PEM reconditionné : Groupe SEB devient partenaire de Back Market

PEM reconditionné : Groupe SEB devient partenaire de Back Market

le 22 juillet 2021
Partager sur

Rowenta, Moulinex, Krups : le petit électroménager reconditionné des marques du groupe sera désormais proposé à la vente sur les plateformes de Back Market, leader du reconditionné présent dans 15 pays. Premiers pays : l'Espagne, le Portugal et la France. Le partenariat entre l'industriel et la licorne inclut également un aspect capitalistique au travers de Seb Alliance. Groupe Seb, qui vient de publier ses résultats semestriels enregistre une croissance de ses ventes grand public + 30% par rapport à juin 2020.

PEM reconditionné : Groupe SEB devient partenaire de Back Market

Le Groupe SEB annonce, en effet, un partenariat avec Back Market, la place de marché leader dédiée aux produits reconditionnés, ainsi qu'une prise de participation indirecte via son véhicule d'investissement SEB Alliance* dans le fonds Daphni, à l'occasion de son dernier tour de financement d'un montant de 276 M€. Des la dernière semaine de juillet, la filiale espagnole du groupe d’électroménager va commercialiser sur Back Market ses propres produits de petit électroménager reconditionnés. Au premier semestre 2021, le Groupe Seb, qui vient de publier ses résultats semestriels, annonce des ventes grand public en hausse de près de 30% par rapport à fin juin 2020.

Du smartphone au Petit Electroménager : un élargissement de l'offre 

« Depuis la création de Back Market il y a presque 7 ans, nous nous étions fixé cet objectif de proposer à la vente sur notre plateforme des produits reconditionnés par les constructeurs eux-mêmes, commente Thibaud Hug de Larauze, PDG et co-fondateur de Back Market. Ce beau partenariat avec le Groupe SEB ne fait que renforcer notre vision de départ et nous en sommes ravis ». En effet, si la croissance et la notoriété initiale de Back Market s'est installée avec la vente de smartphones et d'ordinateurs (avec Apple notamment), la plate-forme avait déjà attaqué le marché du PEM en ouvrant une boutique "Reconditionné par Dyson". Cette fois, le partenariat avec Groupe Seb devrait clairement assoir son développement et sa légitimité sur la catégorie.

Après un démarrage sur le marché des appareils informatiques (smartphones, ordinateurs), Back Market avait déjà attaqué le marché du PEM en ouvrant notamment une boutique "Reconditionné par Dyson".

Lancée en 2014 par Thibaud Hug de Larauze, Vianney Vaute et Quentin Le Brouster, Back Market est la première place de marché permettant au grand public d'acheter des milliers de produits électriques et électroniques reconditionnés par des professionnels contrôlés. Présente actuellement dans 15 pays : la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Belgique, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Autriche, les Pays-Bas et depuis peu la Finlande, le Japon, le Portugal, l'Irlande, la Grèce et la Slovaquie, la startup compte désormais 500 salariés répartis dans ses 4 bureaux : Paris, Bordeaux, New-York et Berlin.

 

Potentiel de développement sur de nouvelles géographies et notamment le marché américain

Les boutiques en ligne des marques Rowenta, Moulinex et Krups du Groupe SEB seront ainsi disponibles sur Back Market, offrant un nouveau canal de vente à fort potentiel, avec la possibilité de vendre en direct des produits reconditionnés, répondant à une demande toujours plus forte des consommateurs de plus en plus tournés vers l'économie circulaire. Si Back Market va vendre sur ses plateformes en France, en Espagne et au Portugal les produits reconditionnés des marques du Groupe SEB, ce partenariat pilote pourrait être étendu dans d'autres zones géographiques où le leader mondial du PEM est implanté.

« Pour le Groupe SEB, l'éco-conception et la promotion de la réparabilité sont des axes stratégiques forts, explique Thierry de La Tour d'Artaise, PDG du Groupe SEB,. Back Market s'inscrit parfaitement dans la stratégie de SEB Alliance, qui a pour vocation d'identifier et d'accompagner des entreprises prometteuses qui proposent des solutions innovantes en lien avec notre cœur de métier. Nous avons été particulièrement séduits par le fort engagement sociétal et environnemental de l'équipe dirigeante, ainsi que par le potentiel de développement sur de nouvelles géographies, notamment le marché américain. Nous sommes attachés à soutenir l'entreprenariat à la française et nous voulons contribuer à soutenir des alternatives de consommation qui nous aident à mieux préparer notre avenir. »
Rapelons que SEB Alliance est la structure d'investissement crée en mai 2011 par le Groupe SEB afin d'anticiper les évolutions du marché du petit équipement domestique et d'ouvrir sa politique d'innovation à de nouvelles technologies et à de nouveaux savoir-faire. Doté d'un capital initial de 30 M€, c’est à la fois un instrument de veille technologique et une structure d'investissement. Depuis sa création, SEB Alliance a réalisé plus d'une quinzaine d'investissements minoritaires directs, principalement dans 3 domaines : le bien être quotidien, l'innovation et le développement durable. SEB Alliance a également investi dans plusieurs fonds d'innovation thématiques.

 

Des ventes grand public en hausse de 30% au premier semestre

Outre cette annonce, le Groupe Seb vient également de publier ses résultats semestriels. Dans un environnement général toujours perturbé, marqué par la poursuite de la crise Covid-19 et des tensions inflationnistes inédites dans la chaîne d’approvisionnement, le Groupe SEB a réalisé au 1er semestre 2021 des ventes de 3 610 M€, en hausse de 23,9 % par rapport à fin juin 2020. Cette progression intègre une croissance organique de 26,3 % (768 M€), un effet devises de - 4,3 % (- 125 M€) et un effet périmètre de + 1,8 % (+ 53 M€, provenant de StoreBound, acquise en juillet 2020). Si elle se réfère à un 1er semestre 2020 fortement impacté par la propagation de la pandémie, elle marque dans le même temps un solide développement par rapport au 1er semestre 2019 avec un chiffre d’affaires en augmentation de 8,2 %.

Pour ce qui est du Grand Public, la croissance organique des 6 premiers mois a été de 29,6 %, sur un historique 2020 faible, dans l’ensemble des géographies. Après un début d’année extrêmement tonique (+ 39,1 % à tcpc), le Groupe a maintenu au 2e trimestre une robuste dynamique de ses ventes (+ 20,6 % à tcpc), toujours nourrie par une demande très soutenue pour le petit équipement domestique, dans tous les continents. Dans ce contexte, la pression promotionnelle est restée modérée, assurant une bonne tenue du mix-prix. Le e-commerce a continué à être un catalyseur puissant du développement de l’activité, la réouverture des magasins étant intervenue tardivement dans de nombreux pays.
Après 12 mois lourdement affectés par l’arrêt quasi-généralisé du secteur de l’hôtellerie-restauration, la division Professionnelle du Groupe a renoué avec la croissance au 2e trimestre. S’établissant à 34,2 % à taux de change et périmètre constants, celle-ci reflète une certaine reprise de l’activité courante en Café Professionnel (machines à café et service) et intègre le déploiement de quelques contrats avec des clients européens et américains. Elle permet de pratiquement compenser le retard à fin mars (-26,2 % à tcpc), menant à une baisse très limitée (-1,7 % à tcpc) du chiffre d’affaires professionnel au 30 juin 2021.

Dans un contexte sanitaire pourtant toujours délicat, les ventes du groupe en Europe Occidentale sont en croissance organique de 27,2% au 1er semestre. Celle-ci résulte du maintien d’une demande soutenue pour le petit équipement domestique, d’une dynamique toujours très forte du e- commerce et de l’assouplissement des mesures restrictives, puis de la réouverture graduelle de la distribution physique.
En France, après un début d’année extrêmement vigoureux, le Groupe Seb a maintenu un rythme de croissance robuste au 2ème trimestre, en dépit d’un effet de base défavorable en articles culinaires (programme de fidélisation important l’année passée avec un compte-clé). Cette performance a été portée par le petit électroménager, avec une contribution positive de la quasi-totalité des catégories de produits ; c’est plus particulièrement le cas de la cuisson électrique, grâce notamment à la nouvelle gamme Cookeo, et de la préparation des aliments et des boissons (dont machines expresso full auto).
En Allemagne, le 2e trimestre a confirmé la solide dynamique de début d’année, tirée en particulier par le e-commerce. Le succès en cuisson électrique, nos avancées en articles culinaires et les bonnes performances de WMF, notamment en ligne, ont été les vecteurs principaux de progression.
Dans tous ses autres grands marchés européens, le Groupe a réalisé des ventes en croissance à deux chiffres, avec des scores remarquables en Italie, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Belgique. Parmi les catégories phares du semestre, on citera plus particulièrement la cuisson électrique et l’entretien des sols, ainsi que les produits WMF.

En savoir plus
Petit électroménager : Groupe Seb renforce son partenariat avec Jamie Oliver
Electroménager reconditionné : l'engouement des consommateurs pousse les professionnels à structurer l'offre
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.