En 2021, Smeg renouvelle l’intégralité de sa gamme de fours et enrichit son offre en PEM

En 2021, Smeg renouvelle l’intégralité de sa gamme de fours et enrichit son offre en PEM

le 5 mai 2021
Partager sur

L’année 2021 est riche en nouveautés chez Smeg. La marque italienne prévoit de renouveler progressivement toute sa gamme de fours ; elle met notamment l’accent sur la vapeur, en généralisant ce mode de cuisson qu’il souhaite aussi rendre plus accessible. À noter également le lancement d’une table de cuisson full zone premium et d’une nouvelle gamme de lave-vaisselle. Enfin, le petit électroménager n’est pas oublié, profitant toujours de l’expertise de Smeg en matière de design.

En 2021, Smeg renouvelle l’intégralité de sa gamme de fours et enrichit son offre en PEM

En ce premier semestre 2021, Smeg déploie de nombreuses nouveautés. Les plus marquantes concernent la cuisson puisque le fabricant a consenti d’importants investissements pour développer une nouvelle plateforme de fours. Si la cuisson concentre les plus gros efforts de développement, les lave-vaisselle et le petit électroménager profitent aussi d’élargissements de gammes. Nous avons fait le point sur ces lancements avec Marie Clevers, Responsable Communication & Marketing Digital et Anaïs Le Disez, Chef produit Smeg.

 

Renouvellement total des gammes de fours

Smeg a réalisé d’importants investissements sur sa chaîne de production en Italie. Toute sa gamme de fours va évoluer et être renouvelée d’ici mi-2022. Quasiment toutes les références vont profiter d’une nouvelle cavité, plus arrondie et plus lisse, afin de faciliter le nettoyage. De même, les résistances de voûte sont plus enfoncées dans la cavité pour réduire le risque de brûlure. La collerette est également améliorée pour optimiser l’étanchéité, ce qui a pour effet un préchauffage plus rapide et une meilleure efficacité énergétique.
Le parcours du flux d’air chaud a été retravaillé afin d’offrir une meilleure homogénéité de la chaleur sur les différents niveaux, un préchauffage plus rapide (gain de temps de 20 à 25%) et une facilité de nettoyage accrue du fond de la cavité. En matière d’efficacité énergétique, le gain est de l’ordre de 6,5%.
Parmi les améliorations, Smeg propose aussi un nouveau système d’ouverture douce de la porte (nouveau dans la gamme de fours) et de fermeture douce améliorée. Quant au procédé de retrait de la vitre, qui était déjà pensé pour être facile chez Smeg, il se fait désormais en silence grâce à des inserts en silicone (le bruit au moment de déloger la vitre pouvait effrayer certains utilisateurs). En montant en gamme, certaines références seront équipées d’une sonde de cuisson – un équipement jusqu’à présent réservé aux pianos de cuisson de la marque.
Enfin, le fabricant présente de nouveaux accessoires pour accompagner ses fours : des gradins plus stables qui facilitent le retrait des plateaux, de nouveaux rails télescopiques, une lèchefrite plus profonde qui permet de gagner en capacité (+20%), un panier Airfry (pour réaliser des fritures au four avec peu d’huile) ainsi qu’une grille à viande réversible en Téflon avec une face lisse, l’autre nervurée. Certains fours de la nouvelle série disposeront d’un programme « barbecue » dédié à cet accessoire.

Les technologies de vapeur Lite seront disponibles sur plusieurs gammes, Linéa, Classica et Elementi.

Des fours vapeur pour répondre à tous les besoins

Les premiers modèles à bénéficier de cette nouvelle cavité sont les fours vapeur et les micro-ondes combinés. La vapeur n’était pas totalement absente de la gamme de fours Smeg, mais modérément représentée (avec de la vapeur directe grâce à un récipient en fond de cuve ou des solutions sur des modèles très haut de gamme). Le fabricant entend rendre la vapeur plus accessible avec cette nouvelle gamme clairement structurée, cette technologie étant proposée dès les modèles des séries Linéa ou Elementi.
Trois technologies seront disponibles, dont deux sont en cours de lancement : Lite 40 (pour une injection de 20% ou 40% de vapeur) et Lite 100 (quantité de vapeur réglable de 20% à 100%). La troisième, baptisée Smart, sera lancée en fin d’année (gamme Dolce Stil Novo, environ 3000 euros). Le réglage du niveau de vapeur, de 20% à 100%, sera automatique alors que dans le cas des solutions Lite 40 et Lite 100, le paramétrage est manuel (les technologies Lite seront déclinées dans les gammes Elementi, Classica et Linéa, de 850 € à 1000 € environ).

Les trois technologies de cuisson vapeur Lite 40, Lite 100 (en cours de lancement) et Smart (lancement en fin d'année) participent à une montée en gamme claire et structurée.

Les fours vapeur sont équipés d’un réservoir de 800 ml accessible dans le coin supérieur droit, sous le bandeau – sachant que cette quantité d’eau permet de produire 40% de vapeur pendant 2 h 30 et jusqu’à 6 h de vapeur avec un réglage à 20%. Ce réservoir n’étant pas amovible, la vidange s’effectue dans le fond de la cavité, idéalement après chaque utilisation selon les recommandations de Smeg. Des accessoires sont bien entendu dédiés à la cuisson vapeur, comme un plateau de cuisson perforé en inox.

 

Des combinés micro-ondes désormais disponibles en 60 cm

Smeg lance aussi de nouveaux fours combinés micro-ondes, qui permettent de réaliser des cuissons traditionnelles en gagnant du temps, notamment en se passant de phase de préchauffage. Il s’agit de modèles de 60 cm, sachant que jusqu’à présent, Smeg ne proposait que des références de 45 cm. Ces appareils font l’impasse sur le plateau tournant, privilégiant une antenne tournante qui selon le fabricant assure une meilleure répartition de la chaleur. Ils exploitent la technologie Inverter (économie d’énergie et décongélation plus homogène) ainsi qu’un système de double cheminée avec une sortie d’air à l’avant, pour créer un flux d’air et donc réduire le phénomène de condensation dans la cavité. Ces fours combinés, en cours de lancement (de 950 € à 1400 € environ) sont déclinés en plusieurs designs, dans les gammes Classica et Linéa.

Smeg développe sa gamme de micro-ondes combinés en proposant désormais des modèles de 60 cm, plus polyvalents.

Smeg travaille aussi sur des fours trois-en-un Multitech qui assureront cuisson traditionnelle, micro-ondes et vapeur. Ces appareils particulièrement élaborés devraient être lancés à la fin de l’été.

 

Une grande table de cuisson full zone Linéa

Smeg prévoit également de lancer en juin une table de cuisson à induction full zone de 90 cm dans la gamme Linéa (4000 €), déclinée en gris ou noir. Elle est pourvue d’un grand écran tactile en couleur de 7 pouces, avec un réglage de température qui utilise un slider. Equipée de 12 bobines et 38 capteurs, elle détecte automatiquement les récipients et est en mesure de les suivre (avec les réglages) si on les déplace. Elle propose 17 niveaux de puissance et un booster.

Dans la gamme Linéa, la table de cuisson premium déclinée en noir (référence SIA1963D) ou gris (SIA1963DS) est fabriquée en Italie.

La gamme de lave-vaisselle revisitée

Par ailleurs, la nouvelle étiquette énergie ayant fait son apparition en mars, Smeg en profite pour renouveler sa gamme de lave-vaisselle encastrables (ils seront disponibles en juin). La gamme s’étoffe de trois modèles de 45 cm (de 600 € à 800 €) qui profitent notamment de nouveaux paniers à couverts, et d’une série complète de 60 cm encastrables (de 659 € à 1199 €). Les références de 60 cm sont déclinées en diverses hauteurs de 82 cm ou 86 cm. Selon la montée en gamme, ils sont pourvus de différents bras de lavage (standard, orbital ou planétaire), de paniers ajustables en hauteur, de nouveaux bandeaux pensés pour être plus ergonomiques ainsi que de programmes « self clean » dédié au nettoyage et « hygiène » à haute température (qui promet d’éliminer 99,9 % des bactéries).

Smeg enrichit son offre de lave-vaisselle encastrables de plusieurs nouvelles références en 45 cm et 60 cm.

La série de PEM années 50 s’étoffe

La gamme de petit électroménager au style vintage années 50 fait partie du top trois produits pour Smeg France. Elle compte actuellement une dizaine de références. La marque l’élargit en lançant un batteur électrique et une nouvelle bouilloire. Ces deux appareils sont naturellement déclinés dans les sept coloris habituels qui parent les produits de la gamme - à savoir blanc, noir, rouge, crème, bleu, vert et rose.
Le batteur électrique HMF01 (150 €, lancé en juin) sera livré avec plusieurs accessoires : deux fouets, deux batteurs, deux crochets pétrisseurs et un sac de rangement pour les accessoires. Cet appareil de 250 W à 9 vitesses (avec un système de démarrage progressif) est pensé pour être à la fois esthétique et confortable. Il est pourvu d’une poignée ergonomique anti-dérapante et d’un afficheur LED qui indique la durée d’utilisation. Cet afficheur à l’effet miroir devient invisible quand le batteur n’est pas en fonction. Le HMF01 est aussi équipé d’une gâchette pour faciliter le retrait des accessoires et d’une fonction turbo.

La gamme de PEM années 50 au design rétro compte de nouveaux appareils, parmi lesquels le batteur électrique HMF01 qui sera lancé en juin.

Quant à la bouilloire, référencée KLF05, elle sera disponible fin mai-début juin (120 €). Il s’agit d’une version miniaturisée des modèles déjà existants dans la gamme (KLF03 ou KLF04 avec réglage de température). Cette petite bouilloire hérite du design caractéristique des bouilloires Smeg de cette gamme, mais affiche une capacité moindre de 0,8 L (contre 1,7 L sur les grands modèles), ce qui correspond à deux ou trois tasses. Elle est plus légère et plus compacte ; on l’imagine très bien dans une petite cuisine ou sur un bureau. Elle ne propose pas de réglage de température et présente une ouverture manuelle, mais dispose d’un socle pivotant à 360°, d’une large ouverture pour faciliter son remplissage et d’un système d’arrêt automatique.

Autre nouvelle arrivante dans la gamme années 50, une bouilloire électrique (KLF05) plus compacte et plus légère.

Un expresso broyeur qui mise sur le design et la compacité

La gamme petit déjeuner déjà particulièrement étoffée s’enrichit aussi d’une machine à café automatique avec broyeur, qui porte la référence BCC01 - ou BCC02 pour le modèle équipé d’une buse vapeur pour préparer de la mousse de lait (lancées en juin aux prix respectifs de 600 € et 680 €). Étonnamment, cette machine sort des sentiers battus et s’affranchit du design rétro de la gamme années 50, adoptant une esthétique plus moderne. Cet expresso broyeur arbore une façade en aluminium brossé avec des bordures en aluminium satiné et des parois (en ABS peint) aux finitions mates. Il se décline en quatre coloris : noir, blanc, rouge et taupe – cette fois la machine est assortie à la gamme Cookware.

La machine à expresso se décline avec ou sans buse vapeur (BCC02 et BCC01) et se pare d'une finition mate, disponible en quatre coloris : blanc, noir, rouge ou taupe.

Elle se distingue aussi par sa compacité puisque Smeg la présente comme l’un des plus petits modèles du marché (433 mm de profondeur pour 180 mm de large et 336 mm de haut). Son distributeur est ajustable en hauteur pour s’adapter à différents formats de tasses. La finesse de la mouture peut être réglée selon 5 niveaux. La machine, qui affiche une pression de 19 bars et s’équipe d’un broyeur conique en inox, propose 7 cafés différents (ristretto, ristretto léger, expresso, expresso léger, café, café long, americano) auxquels s’ajoute la distribution d’eau chaude.
Le filtre à eau n’est pas intégré d’office mais il est possible d’en équiper la machine ; cet accessoire est proposé en option (sous la référence 1ECWF01). On note aussi la présence d’une alarme de détartrage. Contrairement à certaines machines qui promettent une infinité de recettes, Smeg mise sur la facilité d’utilisation, avec un panneau de commandes qui se réduit à quelques boutons présents sur la face supérieure.

En savoir plus
Comment Smeg se construit une image de marque Premium et généraliste
L’objectif de Smeg est d’augmenter ses capacités de production de l’ordre de 40%
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.