CNEF : quand l’équipement du foyer crée sa confédération pour peser plus et mieux

CNEF : quand l’équipement du foyer crée sa confédération pour peser plus et mieux

le 5 octobre 2020
Partager sur

Alors que les pouvoirs publics poussent depuis plusieurs années aux rapprochements des branches professionnelles, la Fenacerem et la Fnaem ont décidé d’unir leurs forces au sein d’une nouvelle entité : la Confédération Nationale de l’Equipement du Foyer (CNEF). Objectif : optimiser encore davantage les moyens du commerce spécialisé de la Maison afin d'améliorer encore davantage sa représentativité professionnelle mais aussi les services aux adhérents. 

CNEF : quand l’équipement du foyer crée sa confédération pour peser plus et mieux

Récemment crée, la CNEF rassemble d’ores et déjà 70 enseignes nationales et 7 000 magasins d’ameublement, électroménager, cuisines, literie, luminaire, téléphonie, revêtements de sols et murs et d’autres biens d’équipement du foyer. L’ensemble emploie près de 125 000 salariés.

Son Conseil d’administration paritairement composé de dirigeants de la distribution spécialisée de l’équipement du foyer se donne pour objectif de promouvoir les intérêts des distributeurs spécialisés de produits relevant de l’équipement du foyer ainsi que leurs spécificités métiers.

Apporter une réponse commune à la convergence croissante des marchés de la Maison

« La mutualisation de l’ensemble des moyens humains et matériels des deux fédérations sectorielles permet de répondre plus efficacement encore aux besoins et attentes de nos adhérents, dans un contexte économique et social de plus en plus concentré ont indiqué dans un communiqué commun Didier Baumgarten, Président de la CNEF, Pierre Thuillier, Vice-Président et Président de la Fenacerem et Patrick Prigent, Président de la Fnaem, La convergence croissante de nos deux marchés, les nombreuses problématiques communes aux deux secteurs (environnement, formation, conventions collectives, fiscalités etc...) appelaient une réponse commune et une optimisation des moyens ». Une optimisation des moyens qui a, notamment, pris tous son sens dés les débuts de la crise durant le confinement.

Le regroupement de la Fnaem et de la Fenacerem au sein de la CNEF constitue également une réponse positive aux souhaits de rationalisation du paysage socio-économique déjà exprimés par les pouvoirs publics en matière de formation comme en matière de rapprochement des branches par exemple. Rappelons que le rapport « Ramain » sur le rapprochement des branches propose de reconnaître à terme la branche de la distribution spécialisée ameublement-électroménager comme une des huit futures branches du commerce.

Après avoir fondé la Fnaem en 2002, Didier Baumgarten relève un nouveau challenge, celui de poursuivre la consolidation de la représentativité professionnelle. C’est ainsi, qu’il a cédé sa place à la présidence de la Fnaem le 16 septembre dernier. Lors de l’Assemblée Générale a cours de laquelle étaie,étaient renouvellées les instances statutaires pour les trois prochaines années, le Conseil d’administration a élu son nouveau président en la personne de Patrick Prigent. Agé de 59 ans, il a effectué toute sa carrière au seincde l’ameublement, d’abord comme représentant de fabricants de literie puis, à partir de 1990, comme distributeur spécialisé de literie indépendant, avant de rejoindre des réseaux franchisés (Bonne Nuit puis Grand Litier).
Actionnaire et Vice-Président de l’enseigne de commerce associé Grand Litier depuis 2010, il a participé au développement de ce réseau qui compte désormais près de 120 points de vente. Président de la Commission Sociale de la branche depuis 2014 et Vice-Président de la FNAEM depuis 2017, il est d’ores et déjà impliqué dans la gestion de la plupart des dossiers gérés par la Fédération. Que ce soit le rapprochement des branches, les changement d’OPCO, les relations assureurs sociaux, ou encore l’accueil des cuisinistes dans la fédération.

En savoir plus
Quel plan pour sauver le Meuble et l’Electroménager en 2020 ?
Qui est Christian Mennrath, le nouveau Président du SNEC ?
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.