Passage au tout HD : une occasion à saisir pour les magasins

Passage au tout HD : une occasion à saisir pour les magasins

le 7 avril 2015
Partager sur

Avec le passage au tout « TNT HD » prévu pour avril 2016, les points de vente ont là une belle occasion pour accélérer leurs ventes de téléviseurs. Car si le parc à renouveler est finalement assez peu important, quelques millions d’unités malgré tout, ce changement de norme vers une meilleure qualité d’image est l’occasion rêvée pour acquérir un modèle dernière génération.

 

Par Sandra Nicoletti

 

Dès le mois d’avril 2016, la norme de compression MPEG-4 sera généralisée pour la diffusion de la Télévision Numérique Terrestre. C’est ce qu’a annoncé le Gouvernement en décembre dernier, par la voix du Premier Ministre, Manuel Valls. Objectif : généraliser la diffusion des chaînes de la TNT en Haute Définition et attribuer aux opérateurs télécoms la bande des 700 MHz (actuellement utilisée par la TNT) pour leurs réseaux 4G. Car c’est là tout l’intérêt de cette norme, offrir une meilleure qualité d’image, tout en utilisant moins de bande passante. Une annonce qui a fait couler beaucoup d’encre chez de nombreux confrères et qui inquiète certains consommateurs à l’idée de se retrouver face un écran noir. Pourtant, le passage au « tout HD » s’effectuera très simplement, comme en 2011 pour le passage de l’analogique au numérique, et beaucoup de téléviseurs sont déjà équipés. Certes, l’occasion est belle pour renouveler son équipement et les magasins pourraient bénéficier de ce changement de norme pour accroître leurs ventes. A condition de bien communiquer sur le point de vente et de mettre en avant les nouveautés.

 

Peu de téléviseurs obsolètes en 2016

Difficile de quantifier le nombre de téléviseurs qui seront obsolètes en 2016. 10 millions avancent certains, 3,5 millions pour d’autres. Pour tenter d’avoir plus de précisions, nous avons contacté l’institut GfK qui confirme « qu’il y aura un impact certes, mais difficile à quantifier de manière précise à ce stade des études ». L’institut annonce prudemment « quelques millions de téléviseurs à remplacer sur le parc français » et précise que « l’arrêt du MPEG-2 concerne moins le matériel TV que la façon de recevoir la TV ». Car dans les faits, les foyers qui passent par une box ADSL, le câble ou le satellite (soit plus de 70% des foyers selon une étude Satellite Monitor) n’auront rien à faire pour bénéficier de toutes les chaînes de la TNT en Haute Définition. Il en est de même pour les TV de plus de 66 cm vendus après décembre 2009 et ceux de moins de 66 cm écoulés après décembre 2012, qui intègrent par défaut la norme MPEG-4. Pour les autres, qui passent par un décodeur TNT, il se peut que celui-ci soit déjà compatible, et si tel n’est pas le cas, ils pourront renouveler leur équipement pour une trentaine d’euros.

 

Une campagne de communication en soutien

Comme cela avait été fait pour le passage de l’analogique au numérique, le Gouvernement prévoit « la mise en place d’un plan pour accompagner l’arrêt de la diffusion en MPEG-2 afin qu’aucun foyer ne souffre d’un écran noir à l’occasion de cette mutation », peut-on lire sur le communiqué officiel de Matignon. Une communication qui pourrait s’accompagner d’aides pour les foyers défavorisés, même si rien n’est confirmé pour l’heure, et qui sera sans aucun doute relayée en magasin pour favoriser le renouvellement du parc installé.

Mais c’est sans compter sur l’Ultra HD, une technologie sur laquelle les deux grands opérateurs satellite, SES/Astra et EUTELSAT/FRANSAT travaillent déjà et qui présage d’un changement de norme, une fois encore. SES avait en effet créé l’événement en novembre dernier, en permettant la retransmission UHD d’un concert de Linkin Park en direct à Berlin. Et le groupe annonce aujourd’hui l’ouverture de plusieurs canaux de tests permanents dédiés à l’UHD par les opérateurs de flotte satellite. FRANSAT a annoncé pour sa part le lancement de la première chaîne de démonstration en Ultra HD destiné au marché français en décembre dernier. Canal+ a également présenté une chaîne de démonstration diffusant des programmes en UHD en Espagne et réfléchirait à une offre pour le marché français d’ici la fin de cette année. Même initiative du côté des opérateurs Internet avec Free qui vient d’annoncer la Freebox mini 4K, sa première box ADSL compatible avec l’Ultra HD et Orange qui la prévoit pour 2016. Des avancées en la matière de plus en plus concrètes, mais la norme ne serait toutefois pas généralisée avant au moins cinq ans.

Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.