Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article
Derniers Entretiens
Président du Directoire Eberhardt
Président MDA Company
Président ESPRITMEUBLE
Président du Groupe Findis
Directeur des Achats Groupe FBD

Gaëtan Menard

Président ESPRITMEUBLE

« Nous poursuivons l'ouverture aux métiers de la cuisine et de l’électroménager dans une vision globale de l’habitat qui est simplement celle du consommateur »

Pour son édition 2020, le salon ESPRITMEUBLE poursuit son ouverture aux métiers de la cuisine et de l’électroménager. Ceci, dans "une vision globale de l’habitat qui est, en réalité, simplement celle du consommateur", résume Gaëtan Menard, Président et co-fondateur de l'évènement. Compte-tenu de la situation économique actuelle très particulière, tant pour les fournisseurs que pour les distributeurs, nous lui avons donc posé un certain nombre de questions quand à ce nouveau challenge. 

 

 

Neomag : Se déroulant dans quelques mois, ESPRITMEUBLE sera le premier grand salon professionnel de l’habitat en France « post Covid » suite aux annulations de la plupart des grands salons internationaux. En quoi cela change-t-il la donne pour cette édition par rapport aux précédentes ?

Gaëtan Menard : ESPRITMEUBLE sera en effet la première véritable occasion post-Covid pour la profession du Meuble, de la Literie, de la Décoration, de la Cuisine et de l’Electroménager de se retrouver du 5 au 8 décembre prochain Porte de Versailles à Paris. Ce sera donc une véritable opportunité pour préparer au plus tôt le business de 2021. Au travers de tous les contacts que nous avons avec les professionnels en ce moment, nous ressentons très clairement ce besoin. Les distributeurs, notamment nous questionnent plus tôt qu’habituellement pour savoir comment va se dérouler l’édition 2020. C’est clairement qu’il y a un vrai besoin de lien et de pouvoir tous nous retrouver physiquement.

 

Nous sommes réellement dans un principe de business, de convivialité, de partage et d’innovation

 

Alors que se poursuivra cette année un élargissement de l’offre du salon vers la Cuisine, segment le plus dynamique du marché du Meuble comment présenteriez-vous ESPRITMEUBLE à ceux qui ne s’y sont jamais rendu jusqu’à présent ?

ESPRITMEUBLE, c’est avant tout un salon organisé par des professionnels pour des professionnels. Ce salon est né il y a neuf ans à l’initiative de trois industriels : Alain Liault des Meubles Celio, spécialiste de l’univers de la chambre et du dressing, le groupe propriétaire des marques Simmons, Treca et Dunlopillo pour ce qui concerne l’univers de la literie et moi-même pour la partie meublant.

A l’époque, nous l’avons créé car notre profession était orpheline d’un salon structuré. Nous sommes dans un métier de collections avec le besoin de présenter les innovations et de rencontrer les distributeurs en fin d’année afin de préparer l’année suivante.

Partis d’une page blanche, nous avons imaginé ce salon dans le même esprit que celui qui nous anime lorsque nous recevons nos partenaires dans nos usines ou dans nos entreprises. Les distributeurs sont nos invités au salon, tout est offert à ESPRITMEUBLE. Nous sommes réellement dans un principe de business, de convivialité, de partage et d’innovation. Telle est la singularité majeure d’ESPRITMEUBLE, créé et organisé dans une logique de réunion très conviviale de la grande famille des métiers de l’habitat.

L’autre point très différenciant d’ESPRITMEUBLE par rapport aux autres salons, c’est sa partie très événementielle avec du contenu et sa scénographie. Ceci afin qu’industriels et distributeurs soient dans les meilleures conditions pour découvrir les innovations et faire du business. Si ESPRITMEUBLE concernait historiquement le meuble, le siège, la literie et la décoration, nous l’ouvrons désormais aux métiers de la cuisine et de l’électroménager dans une vision globale de l’habitat qui est en réalité simplement celle du consommateur.

 

L’autre point très différenciant par rapport aux autres salons, c’est la partie très événementielle du salon avec son contenu et sa scénographie

 

Selon les dernières projections délivrées par l’IPEA, le marché du meuble pourrait reculer jusqu’à -30% sans compter les difficultés actuelles de la grande distribution du secteur. ESPRITMEUBLE jouera-t-il le rôle de catalyseur pour un marché actuellement en difficulté ?

Tout d’abord, je relativiserai ces chiffres sur l’état du marché. En 2019, nous avons connu une très belle croissance de 4,1%. Les résultats des premiers mois de l’année 2020 étaient également très bons. Je ne pense donc pas que nous serons dans une situation catastrophique. Il est vrai que l’IPEA a présenté trois projections avec des scénarios variant d’une baisse jusqu’à moins 30% mais le scénario d’une baisse de 10% à 20% semble être le plus probable pour la plupart de nos exposants.

Nous avons d’ailleurs créé l’Observatoire ESPRITMEUBLE / IPEA pour étudier le rapport des français à leur habitat dans ces moments très particuliers de confinement et les opportunités semblent bien présentes dans l’esprit des consommateurs.

ESPRITMEUBLE existe depuis 9 ans. Ce n’est pas un événement organisé en réaction à la crise mais il s’inscrit au contraire dans une vraie dynamique de préparation de l’année à venir comme il l’a toujours fait. ESPRIMEUBLE est avant tout LE rendez-vous des métiers de l’habitat pour découvrir l’innovation, les produits et les services en vue de nous projeter ensemble vers 2021.

 

Le remboursement intégral des acomptes est prévu en cas d’annulation de l’édition 2020. Vous le voyez, nous sommes à 100% solidaires avec nos exposants

 

Quels seront les principaux changements pour cette neuvième édition ?

Changement notable, ESPRITMEUBLE effectuera son retour au sein du Hall 1 de Paris Expo Porte de Versailles, un hall emblématique pour le meuble. Nous avons énormément travaillé sur les sujets de fond et l’organisation pendant le confinement. Nous étions en avance sur la commercialisation du salon, et les réservations ont bien repris depuis le déconfinement. 

Aujourd’hui nous tenons compte de la situation particulière de la COVID pour accompagner nos exposants en prenant trois décisions importantes. Premièrement, la possibilité de bénéficier d’un prix préférentiel est reportée à fin juin. Deuxièmement, les échéances d’acompte ont été reportées majoritairement après l’été.  Troisièmement, le remboursement intégral des acomptes est prévu en cas d’annulation de l’édition 2020. Vous le voyez, nous sommes à 100% solidaires avec nos exposants.

Par ailleurs, le côté événementiel sera encore plus renforcé avec notre thème central « Paris est une fête ». Tout d’abord, le salon disposera d’un restaurant unique au cœur du Hall 1 au cœur d’ESPRITCUISINE. De nombreuses animations seront organisées avec notamment l’intervention régulière du chef étoilé Jean Imbert. Nous avons aussi noué un partenariat avec une grande école de Cuisine et Hôtellerie parisienne afin de faire valoir les savoir-faire des jeunes talents et nous travaillons sur d’autres surprises !

Doté d’une scénographie permettant l’accueil de près de 70 personnes, le « coocking ring » sera également à la disposition des marques qui pourront y organiser des conférences et faire des démonstrations de leurs innovations. Nous testons cette année aussi un nouveau format dans le parcours salon avec un esprit de village, plus chaleureux que des allées très alignées. 

Enfin, nous étudions à date la possibilité de proposer une expérience digitale E-ESPRITMEUBLE unique pour prolonger le salon en digital et faire découvrir les innovations et les stands des marques aux vendeurs et aux équipes.

Après un travail intense de préparation pendant cette période de confinement, nous allons réaliser, je pense, le plus bel ESPRITMEUBLE jamais réalisé.

 

Le « coocking ring » sera également à la disposition des marques qui pourront y organiser des conférences et faire des démonstrations de leurs innovations

 

Pour revenir sur l’évolution du salon, il y a donc cet élargissement vers l’ensemble de l’habitat déjà enclenché avec la cuisine, les études confirmant cette vraie convergence entre les différents métiers des filières du meuble et de la cuisine…

Tout à fait. La pièce de vie principale pour le consommateur est la cuisine avec ses meubles, l’électroménager et les services afférents. L’univers de la cuisine s’élargit vers d’autres pièces de la maison comme le living, le dressing, la compo TV…. Les acteurs du meuble ont également leur mot à dire avec des produits additionnels pour améliorer l’offre des acteurs de la cuisine. 

C’est aussi un véritable enjeu pour le meuble d’apporter des propositions plus personnalisées et avec plus de valeur dans la proposition consommateur. Nous pensons donc que cela va enrichir les deux secteurs qui y trouveront un intérêt croisé évident. 

C’est d’ailleurs un avis que partage le Syndicat National de l’Equipement de la Cuisine (SNEC) qui sera présent sur le salon et que je remercie pour son soutien au développement des métiers de la cuisine et de ces synergies.

Il faut noter que 20% de nos distributeurs du meuble font déjà de la cuisine. Il faut également prendre en compte cette tendance du Retail qui est de diviser les grands magasins pour ouvrir des concepts plus petits et rentables, et faire de ces surfaces commerciales de véritables zones de destination pour l’habitat. Le secteur ESPRITCUISINE représente donc une opportunité pour les opérateurs de la cuisine mais aussi pour ceux de l’électroménager. Et il y a un relais de croissance additionnel à venir chercher chez ESPRITMEUBLE.

 

Le groupe FBD avec Noblessa et Cuisines Références sera présent mais aussi d’autres grands noms du secteur

 

Cette recherche de relais de croissance des acteurs de la cuisine explique-t-elle ainsi l’arrivée des franchiseurs du secteur désireux de recruter de nouveaux adhérents ?

La plupart des grandes enseignes du meuble nous ont suivi dès la création du salon et exposent depuis 9 ans. Il en est de même pour l’univers de la cuisine. Par exemple, le groupe FBD avec Noblessa et Cuisines Références sera présent sur ESPRITCUISINE 2020 mais aussi d’autres grands noms de la cuisine qui ne font d’ordinaire que peu de salon et dont la présence pourrait surprendre. Ce qui est vrai pour les industriels est donc aussi vrai pour les enseignes et les franchiseurs pour développer leurs réseaux.

 

En ce qui concerne ESPRITCUISINE, quels sont plus particulièrement les objectifs ? Et qu’en est-il d’un potentiel de rapprochement avec le salon Sadecc qui se tiendra du 26 au 29 mars 2021 ?

Vous l’avez compris, l’objectif d’ESPRITMEUBLE est de réunir les différents métiers de la maison, y compris la cuisine et l’électroménager, que ce soit du côté visiteurs comme du côté fournisseurs.

En outre, les exposants pourront, au-delà des visiteurs cuisinistes et spécialistes du meuble, également développer leur business sur deux axes : d’une part sur l’international puisque nous renouvelons notre programme d’acheteurs étrangers et d’autre part sur la promotion immobilière que nous ciblons spécifiquement.

Une bonne partie des exposants du village ESPRITCUISINE, présents en 2019, ont reconfirmé leur participation et nous continuons d’enrichir l’offre jour après jour. Nos ambitions dépassent largement l’édition de l’an dernier qui était une petite introduction. Notre objectif est en 2020 de donner du sens et du business pour les acteurs d’ESPRITCUISINE, que ce soit du côté des visiteurs comme des industriels de la cuisine, de l’électroménager, des équipementiers et des services associés. 

Concernant le Sadecc, il n’y a pas de lien particulier, nous n’avons pas réussi à trouver matière à avancer sur ce sujet à date.

 

Nos visiteurs distributeurs magasins participent rarement aux grands salons internationaux et c’est sur leur salon national qu’ils construisent leur business

 

En termes de chiffres, les objectifs d’ESPRITMEUBLE sont-ils dans les mêmes ratios que les éditions précédentes ?

Le Hall 1 compte une superficie de 44 000 mètres carrés, soit à peu près l’équivalent des Halls 7.1 et 7.2 (42 000 mètres carrés brutes lors des éditions précédentes). Mais plus qu’une course aux mètres carrés, nous sommes dans une logique de contenu et d’innovation pour permettre aux marques de bien s’exprimer.

En témoignent les résultats de l’Observatoire ESPRITMEUBLE / IPEA : le confinement semble inciter les consommateurs à repenser leur intérieur. Les performances du marché vont dans ce sens à date, c’est encourageant pour 2021 que tous les acteurs auront à cœur de bien lancer.

Comme évoqué, ESPRITMEUBLE a une également une vocation régionale européenne avec 80% de visiteurs français et 20% issus des pays francophones périphériques. Il a été créé avec une vision pragmatique pour faire du business. Nos visiteurs distributeurs magasins participent d’ailleurs rarement aux grands salons internationaux et c’est sur leur salon national qu’ils construisent leur business.

Enfin, la tenue en décembre du salon permettra à des marques notamment d’électroménager de pouvoir prendre la parole afin communiquer leur vision et leurs innovations 2021, puisque l’IFA se déroulera sur un format très réduit cette année.

Nos métiers ont de véritables opportunités dans cette période actuelle de transition pour l’habitat et ESPRITMEUBLE permettra de présenter les différents éléments de réponses des acteurs et des industriels dans les différents segments en vue de préparer une année 2021 qui s’annonce riche en innovations ! Rendez-vous à ESPRITMEUBLE du samedi 5 au mardi 8 décembre 2020 Hall 1 Porte de Versailles !

place_holder
place_holder
place_holder