Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article
Derniers Entretiens
Fondateur et dirigeant d'EZI
Fondateur et Dirigeant du Groupe Ubaldi
Chef de Groupe Produits Cuisine Electrolux France
PDG de Schneider Consumer Group
Directeur de Division Sharp Home Appliances France

Stéphane Nitenberg

Directeur Général d’Aston

« Pour conquérir de nouveaux clients, il faut inventer de nouveaux modèles économiques »

Acteur de référence sur le marché international de la télévision numérique, la société française Aston affiche une nouvelle volonté stratégique en commercialisant de manière innovante non seulement le hardware mais également les contenus. Ainsi, le 18 janvier 2013, la marque lance un package complet et inédit en France. Il intègre à la fois un récepteur satellite HD Aston et un pass prépayé donnant accès aux chaînes premium beIN SPORT 1 et 2 via la plateforme FRANSAT.

Propos recueillis par Sandra Nicoletti

 

 

 

 

Neomag : Vous venez d’annoncer la signature d’un partenariat avec beIN SPORT et FRANSAT pour la commercialisation d’une offre packagée à valeur ajoutée. Pouvez-vous nous en détailler le contenu ?

Stéphane Nitenberg : En effet, nous proposons une offre tout à fait inédite en France avec le lancement de 3 packs, composé chacun d’un récepteur satellite Aston HD/3D et d’un pass prépayé pour recevoir les chaînes premium beIN SPORT 1 et 2 via la plateforme FRANSAT. Véritable solution clé en main et prête à l’emploi, cette offre prépayée pour 4 mois, dont 2 sont offerts, est sans engagement et totalement libre pour le consommateur. Jusqu’à présent, cela ne s’était jamais fait en France.

Il s’agit d’une offre de contenus premium à valeur ajoutée que nous avons appelé de nos vœux il y a plusieurs mois maintenant, et dont l’intérêt pour le consommateur nous paraît évident. Une offre parfaitement ciblée, sur du contenu sportif de toute première qualité et qui répond aux attentes du consommateur avec l’essentiel des programmes dont il souhaite profiter. En outre, le prix des chaînes beIN Sport 1 et 2 à 11 €/mois et le mode d’accès très simple, rendent cette nouvelle offre facilement accessible à tous.

Disponibles dès le 18 janvier pour un prix variant de 269 € à 369 € selon les offres, nos 3 packs permettent l’accès aux chaînes de beIN SPORT 1 et 2 en Haute Définition pour profiter des plus grands événements sportifs, notamment le redémarrage de la saison de la Ligue 1 de football. Le développement d’offres à valeur ajoutée s’inscrit au cœur de notre stratégie pour 2013. C’est dans cette optique que nous avons décidé d’associer à nos récepteurs des offres de contenu premium attractives et novatrices dans leur mode d’accès.

 

"Le modèle par abonnement a atteint ses limites. Cette offre prépayée, sans engagement et totalement libre, va apporter un nouveau souffle au marché de la TV payante par satellite"

 

Neomag : Quelles ont été les motivations de ce nouvel axe stratégique ?

Stéphane Nitenberg : Le marché français de la télévision payante par satellite est aujourd’hui saturé, en tout cas dans son modèle traditionnel. Nous avons profité –avec nos concurrents- du passage au tout-numérique pendant 3 ans avec 5 millions de foyers à équiper en France.

Mais le switch-off analogique/numérique étant terminé et le contexte économique n’étant pas des plus favorables, il nous est apparu essentiel de trouver une nouvelle dynamique. Aller de l’avant, ne pas crouler sous le poids du fatalisme, imaginer sans cesse des solutions innovantes, voilà l’ADN d’Aston. C’est en explorant de nouvelles pistes de développement qu’est née l’idée de ce partenariat. Nous sommes absolument convaincus de l’intérêt de ce type d’offres et ce partenariat constitue la première annonce d’une longue série pour Aston.

Le modèle par abonnement a atteint ses limites. Si l’on veut conquérir de nouveaux clients, il faut inventer de nouveaux modèles économiques. Par la qualité de son contenu et son mode de commercialisation, cette offre prépayée, sans engagement et totalement libre, va apporter un nouveau souffle au marché de la TV payante. Par ailleurs, malgré son aspect totalement inédit et révolutionnaire, cette proposition reste cohérente avec notre mode de distribution actuel. Seul le mode de commercialisation diffère.

 

Neomag : A propos de distribution, comment avez-vous préparé les revendeurs pour expliquer cette nouvelle proposition sur le marché ?

Stéphane Nitenberg : Nous leur avons envoyé un courrier et sommes allés un par un à leur rencontre pour leur expliquer le détail de l’offre et son fonctionnement. Concernant ce dernier point, la distribution n’aura pas de tâche supplémentaire à assumer et devra jouer son  rôle habituel de distributeur et de conseiller : tout est fait pour simplifier la vente, comme l’achat.

En effet, pour que le consommateur puisse profiter de son offre prépayée, il lui suffit d’acheter l’un des trois packs en magasin, d’insérer sa carte FRANSAT dans le décodeur et d’activer ses droits beIN SPORT en appelant le centre téléphonique dans les 7 jours qui suivent l’achat. Pour soutenir ce lancement d’envergure, une communication grand public est bien entendu mise en place, mais elle sera gérée directement par l’opérateur.

 

"Nous travaillons d’ores et déjà sur d’autres offres innovantes, tant par le contenu que par leur mode d’accès, que nous dévoilerons dans les prochains mois"

 

Neomag : Le développement du marché des TV connectés ne pourrait-il pas cannibaliser votre offre de TV payante sans engagement ?

Stéphane Nitenberg : Je ne le pense pas. La Smart TV n’est pas totalement intégrée dans l’esprit des consommateurs. Ses possibilités sont encore assez floues à leurs yeux et les bénéfices consommateurs ne sont pas suffisamment exploités à mon sens.

Qui plus est, les marques ont tendance à mettre en avant les centaines d’applications auxquelles  auront accès le téléspectateur alors qu’il nous paraît au contraire plus censé de proposer une offre moins pléthorique mais clairement identifiable par le consommateur : le sport, le cinéma, les documentaires, etc. Répondre à une demande ciblée avec des propositions prépayées et sans engagement est la stratégie qui nous permettra de redynamiser le marché. Nous travaillons d’ores et déjà sur d’autres offres innovantes, tant par le contenu que par leur mode d’accès, que nous dévoilerons dans les prochains mois.

[ Encadré ]

 

ASTON en bref

. Date de création : 1988

. Effectif : près de 100 collaborateurs dans le monde

. Chiffre d’affaires 2011 : 11 M€ de CA consolidé,

. Plus de 100 000 produits vendus en 2011,

. R&D : près de 13% du CA

. 2 centres de production (France et Corée)

. Un double circuit de distribution : grande Distribution et distribution Spécialisée.

. 12 plateformes issues de la Distribution Professionnelle (revendeurs et installateurs).

. Une présence de référence dans la distribution spécialisée: Boulanger, Darty, Gitem, Leroy Merlin.

place_holder
place_holder
place_holder