Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Stratégie

Groupe ARB : "Notre stratégie, intrinsèquement liée à l’ADN et à l’âme de notre société, ne pouvait pas être infléchie en profondeur par un événement, aussi grave et dramatique soit-il"

Après un exercice clôturé en hausse à fin mars (malgré 15 jours amputés), l'entreprise alsacienne de Petit Electroménager (marques Riviera-et-Bar, Simeo, Astoria), a profité de la période du confinement pour échanger encore davantage avec ses clients afin de préparer la reprise. A court terme, les campagnes de communication d'avril sont recalées sur fin mai et les lancements de nouveautés maintenus pour la rentrée. A moyen terme, un site marchand va être lancé et un projet de fabrication en France d’un nouveau produit est prévu en 2021. "Des décisions en phase avec ce qu’on lit actuellement, mais validées il y a 8 mois..." nous explique Yves Delzenne, Directeur Général ARB.

 

Comment se comporte votre activité depuis le début de la crise ?

Nous arrivions en fin d’un exercice (clôture à fin mars) très positif et des croissances à 2 chiffres sur les deux marques Riviera-et-Bar et Siméo ainsi q’un portefeuille de mars excellents, en partie dû aux effets secondaires de l’épidémie en Asie et de sécurisation des approvisionnements. L’annonce du confinement s’est faite alors que nous avions déjà expédié une partie importante du portefeuille. Les entrepôts et les magasins de nos clients ayant fermé, nous avons dû rapatrier des centaines de palettes chez notre logisticien.

Malgré ce mois de mars donc amputé de moitié, nous terminons quand même l’exercice avec une croissance à deux chiffres et légèrement au-dessus de notre budget pour Riviera-et-Bar.

 

"La campagne de pub TV sur les planchas, prévue pour mi-avril est décalée à fin mai, notre discours étant essentiellement axé sur la convivialité et la part de vente offline étant très majoritaire"

Nous sommes dans la région Grand Est, particulièrement et très tôt impactée par l’épidémie. Dans un premier temps et jusqu’au 11 mai, notre logisticien a dû réduire ses jours d’ouverture à 1 jour dans la semaine + 1 pour les réceptions. Nous avons mis en place une organisation avec nos partenaires transporteurs pour assurer les livraisons malgré une situation en évolution constante. Mais la demande depuis mi-mars, s’est très fortement réduite, hormis les produits très demandés dans cette période de confinement (machines à pains, machine à pâtes, mise sous vide, déshydrateur…) qui ont préservé en partie avril.

Une partie des ventes de Siméo étant encore faite en GSA, la baisse sur avril a été un peu amortie. Comme toute la profession, les ventes se font essentiellement en ligne et nous avons donc renforcé nos actions via les réseaux sociaux en particulier sur les produits cités ci-dessus.

La campagne de pub TV sur les planchas, prévue pour mi-avril est décalée à fin mai, notre discours étant essentiellement axé sur la convivialité et la part de vente offline étant très majoritaire.

Toutes les autres actions étant essentiellement tournées vers l’expérience consommateur en magasin ont bien entendu été annulées.

Le service consommateur reste ouvert en service réduit ainsi bien sûr que l’ADV et l’Assistance commerciale, les réponses à donner à nos clients et consommateurs étant primordiales dans ce moment agité.

 

"Pour les télétravailleurs, un « tour des bureaux » par mail permet à chacun de se saluer au gré de leur prise de poste" 

 

Quels types de nouvelles mesures ont été mis en place ?

Compte tenu de notre localisation, nous avions très tôt mis en place les mesures barrières pour protéger la santé de nos salariés et avons fermé nos locaux le 17 mars. Nous avions également demandé à notre force de vente de rester chez eux dès le 16 mars.

Nous nous sommes immédiatement organisés pour pouvoir assurer le télétravail pour tous les postes où c’était nécessaire et possible et pour les salariés qui le souhaitaient et en avaient la possibilité. Cela a concerné une dizaine de personnes. Tous les autres salariés ont été placés en chômage partiel.

Nous essayons de maintenir le fil avec la grande majorité des 48 salariés de l’entreprise. Pour les télétravailleurs, un « tour des bureaux » par mail permet à chacun de se saluer au gré de leur prise de poste.

Par ailleurs, nous avons créé un groupe WhatsApp qui, au départ, devait servir de canal d’information pour tous, mais qui est devenu, dès le 1er jour, la « machine à café virtuelle » de tous les salariés. Nous avons également organisé plusieurs apéros virtuels dont l’un a réuni 40 personnes sur les 48 salariés. Garder ce lien social au maximum est essentiel à la reprise de l’activité vers laquelle nous sommes tous tournés dès le premier jour.

 

"Nos fournisseurs, essentiellement asiatiques, nous ont, dès les premiers jours, envoyé spontanément des masques en quantités pour nous protéger ainsi que nos familles et collaborateurs"

 

Votre entreprise ou votre groupe ont-ils mis en œuvre des actions à but non lucratif durant cette période ?

Nos fournisseurs, essentiellement asiatiques, nous ont, dès les premiers jours, envoyé spontanément des masques en quantités pour nous protéger ainsi que nos familles et collaborateurs. Les personnels soignants en manquant cruellement, nous les avons donnés de immédiatement à des relations familiales de certains collaborateurs, travaillant dans les hôpitaux de Strasbourg. Nous avons également, avec notre partenaire animations Fadieze, ou directement via des connaissances, donné des machines à thé, bouilloires et cafetières à des hôpitaux, Ehpad ou centres de soins. Nous n’avons pas communiqué sur le sujet car l’objectif était d’aider et de faire, et non de se montrer.

 

Développement du site marchand Club Electroménager, projet de fabrication en France d’un nouveau produit prévu en 2021...

 

Comment l’entreprise ARB gère-t-elle la reprise ?

Nous nous sommes vraiment organisés pour pouvoir assurer le maximum d’activité travail en télétravail sur la durée, afin de protéger la santé de nos salariés, qui est l’objectif principal. Nous avons rouvert nos locaux depuis le 12 mai avec les personnes indispensables à cette reprise.

Cette période a étonnamment permis d’échanger plus longuement avec nos clients afin de bien préparer la reprise et le plus long terme.

La saison des planchas étant déjà bien entamée, nous avons donc confirmé le maintien d’une partie de la campagne TV qui aura lieu du 29 mai au 7 juin. Cet investissement maintenu dans ce contexte aussi instable a été reconnu par les clients concernés comme un renforcement de notre politique commerciale dont la baisse de CA ne nous a pas détournés.

Notre stratégie est claire et a récemment été reprécisée pour les deux marques Riviera-et-Bar et Siméo. Cette stratégie est intrinsèquement liée à l’ADN et à l’âme de notre société, et ne pouvait pas être infléchie en profondeur par un événement, aussi grave et dramatique soit-il.

Des décisions avaient déjà été actées avant le COVID19, la période ayant juste permis de se poser et d’avancer un peu plus rapidement sur leur exécution : développement de notre site marchand Club Electroménager et un projet de fabrication en France d’un nouveau produit prévu en 2021. Ces 2 décisions sont en phase avec ce qu’on lit actuellement… mais elles ont été validées il y a 8 mois !

 

Réduction du gaspillage alimentaire : un deuxième appareil de mise sous vide lancé très prochainement

Quels sont les lancements importants de produit Riviera-et-Bar et Siméo prévus prochainement ?

La gamme Health reste un axe de développement majeur des deux marques car, en complément de l’axe manger sain, elle est directement liée au « fait maison ».

Chez Riviera-et-Bar, un deuxième appareil de mise sous vide va être lancé très prochainement, en complément de notre innovation lancée en 2019. Nous croyons beaucoup à cette famille, qui nous semble totalement en phase avec le besoin de moins gaspiller.

Un nouveau cuiseur à riz, labellisé Health sera également lancé en septembre, avec une innovation consommateur marquante. Mais le thé reste un axe très fort de notre développement avec, après le lancement très réussi de Origin l’an passé, le lancement de notre nouvelle théière automatique Cha Dao et d’une toute nouvelle gamme de bouilloires compactes.

Chez Siméo, une nouvelle lunch box, programmable, sera disponible fin aout, ainsi qu’un blender nomade et d’autres surprises…

 

 

place_holder
place_holder
place_holder