Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Marchés

Petit électroménager, retour à des taux de croissance historiques

À peine positif en 2018, le marché du petit électroménager a remis le turbo en 2019. Il a ainsi dégagé un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros, en croissance de 4,7%. 54,2 millions de petits appareils électroménagers ont été vendus. 

Contrairement à ce qu’aurait pu laisser craindre le contexte social de l’année 2019, le marché global de l’électroménager s’est montré dynamique. Il a généré un chiffre d’affaires de 8,8 milliards d’euros, en croissance de 3,7% sur un marché des biens de la maison en léger recul (-0,7% en valeur). Si le GEM est à nouveau en croissance après une année en léger retrait, « le PEM renoue avec les croissances historiques après un petit temps d’arrêt en 2018 » assure Brigitte Petit, présidente du Gifam (groupement des marques d’appareils pour la maison).

Tous les marchés les plus importants du PEM ont généré de la croissance. C’est par exemple le cas de l’entretien des sols, qui représente 25% du CA global du PEM. À +6,1% en 2019, il fait toujours figure de locomotive. Le secteur de la beauté et du bien-être (17% du CA du PEM) progresse pour sa part de 4,6%. Enfin, le petit déjeuner (15% du CA du PEM) affiche une belle croissance de 8,3%, notamment stimulée par la très belle ascension des expressos broyeurs (+70% en valeur). Pour finir, la cuisson des aliments croit de 2,8%. 

 

Le confort domestique fait la plus belle progression 

Parmi toutes les familles du PEM, le confort domestique est celle qui enregistre la plus importante progression, de 13,5% en valeur. Cela porte son poids sur le marché à 7%. Déjà en 2018, il faisait partie des rares familles à progresser (+11,4%). Cela s’explique notamment par la canicule qui a encore sévi cet été sur la France, ainsi que par la sensibilité croissante du public aux questions de pollution de l’air intérieur. 

 

La préparation culinaire en recul

On note le recul de la préparation culinaire (-3,7% vs -1% en 2018), dont l’un des produits phares est le robot cuiseur. Mais il faut savoir que les chiffres du Gifam ne tiennent pas compte des ventes des nouveaux entrants sur ce marché, les hard-discounters alimentaires (et notamment Lidl). Il est donc difficile de savoir dans quelle mesure le marché atteint une certaine maturité ou si les nouveaux acteurs ont grignoté des parts de marché.

Quant au soin du linge, en chute depuis quelques années déjà, il accuse un recul de 2,4% en valeur en 2019. Au sein de cette famille, une catégorie a tout de même la cote auprès des consommateurs : les défroisseurs nomades (+32%).

 

Les produits phares du marché du PEM

Parmi les produits phares, certains restent bien installés et constituent toujours des « poids lourds du marché », à l’instar des toasters, sèche-cheveux ou aspirateurs traîneaux. Parmi ceux dont le taux d’équipement est encore faible, certains trouvent de plus en plus leur place dans les foyers français. C’est le cas des aspirateurs balais qui progressent encore de 21%, des aspirateurs robots (+24%) ou encore des expressos broyeurs, qui, affichent une croissance de 70% (en valeur), faisant encore mieux que l’année précédente… 

 

En savoir plus

Gros électroménager : un marché français en pleine forme 07/02/2020

L’essor des casques audio et du wearable ne compense pas le recul des ventes de smartphones, TV, Audio, Photo vidéo 07/02/2020

 

place_holder
place_holder
place_holder