Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Cuisine

Liebherr structure sa gamme de caves à vin encastrables

Eberhardt Frères, importateur et distributeur de Liebherr en France, a convié la presse spécialisée électroménager et vins à un voyage au cœur des vignobles bourguignons pour découvrir la gamme de caves à vin encastrables du spécialiste allemand du froid. Composée de 15 références, elle répond aux attentes de tous les consommateurs et des cuisinistes, grâce à divers équipements, un grand choix de dimensions et des finitions personnalisables.

Quoi de mieux pour comprendre les besoins du vin et donc le fonctionnement d’une cave à vin que d’échanger avec ceux qui produisent ce précieux nectar avec passion ? Pour découvrir les caves encastrables de Liebherr, nous nous sommes rendus à Beaune, au château de Bouchard Père et Fils. La famille Bouchard produit des vins en Bourgogne depuis neuf générations. Elle a acquis ce château en 1820, intéressée par les vertus de sa cave naturelle. Cette ancienne forteresse militaire des Ducs de Bourgogne est en effet pourvue de murs très épais (de 7 à 11 m) : 4000 m2 au sol sur trois niveaux permettent à la famille Bouchard de conserver environ 3 millions de bouteilles dans des conditions idéales. Ces galeries souterraines protègent notamment le vin de la lumière et des variations de température.

 

Avec sa gamme de cave à vins encastrables riche de 15 références, Liebherr promet aux amateurs de vins de conserver leurs bouteilles dans des conditions semblables, idéales. Eberhardt Frères, importateur et distributeur exclusif de Liebherr en France, nous a présenté cette gamme de caves encastrables, en présence de Franck Pellé, Directeur général d’Eberhardt Frères, Djamela Bouabdallah, Directrice Cabinet Verley, Sylvie Cellier, Responsable Show-room Paris, Alexandre Klutchko, responsable marketing électroménager et Olivia Leyour, chef de produits Liebherr.

 

Caves à vin : un marché prometteur

La cuisine s’étant ouverte sur le salon, il y a de plus en plus de place pour installer des appareils comme la cave à vin, sans grignoter trop d’espace. De plus, la cave à vin est devenue un objet d’identification, elle se montre, donne de l’âme à la cuisine tout en symbolisant le partage et la convivialité. Depuis 2003, les caves à vin se sont imposées progressivement sur le marché de l’électroménager. L’Europe de l’Ouest représente 20% du marché international. 426 000 unités y ont été vendues en 2017 ; plaçant ainsi l’Europe au second rang du marché mondial, derrière l’Amérique du Nord* (916 000 pièces vendues).

L’encastrable est un marché très dynamique, même si la pose libre domine encore. En France, en 2017, 171 600 caves ont été vendues, dont 154 100 modèles pose libre et 17 500 caves encastrables. Selon les projections, 200 000 caves devraient être vendues en 2022 et la dynamique de l’encastrable devrait se poursuivre. Le taux d’équipement en France est de 9% (selon le Gifam, groupement des marques d’appareils pour la maison), sachant que 43% des caves équipant les foyers ont été achetées au cours des trois dernières années. Ce marché qui progresse rapidement a encore de beaux jours devant lui.

Si les professionnels tendent à s’équiper de modèles pose libre, l’encastrable s’impose petit à petit chez les particuliers. Du côté des cuisinistes et revendeurs, le marché de l’encastrable crée de la valeur. Constructeurs comme revendeurs ont donc tout intérêt à soigner ce pan du marché. « Cette gamme répond à un marché très dynamique de l’encastrable et à la volonté d’intégrer de plus en plus de caves chez les cuisinistes ; ils ont tout intérêt à proposer ces caves et Liebherr a aussi tout intérêt à répondre à cette attente » explique Alexandre Klutchko.

 

Liebherr se cantonnera au haut de gamme

Liebherr possède 9% de parts de marché en volume en France, ce qui le place en seconde position derrière le groupe Frio. Ses parts sont plus importantes en valeur et risquent d’augmenter encore grâce au lancement de cette gamme complète de caves encastrables. Eberhardt Frères précise que Liebherr ne court pas après le volume et entend rester sur son secteur haut de gamme. « Certaines marques se vantent d’être N°1 mondial de l’électroménager, mais dans le segment haut de gamme, une marque ne détient jamais de grosses parts de marché, elles restent toujours aux environs de 10%. D’ailleurs, un CSP+ souhaite quelque chose de plus exclusif qu’un produit du numéro un mondial de l’électroménager » explique Franck Pellé.

 

Presque 40 ans d’expérience dans les caves à vin

Liebherr fabrique des caves à vin depuis presque 40 ans. Au début des années 1980, à l’ouverture de son site autrichien à Lienz, Liebherr se lance dans la conception de ses premières caves à vin, d’abord pour les professionnels, puis à destination des particuliers. Eberhardt Frères distribue la marque Liebherr depuis 1953 et c’est à sa demande que le fabricant allemand produit ses premières caves. D’ailleurs, les premiers essais pour adapter des appareils de froid et les transformer en caves à vin ont lieu dans les locaux d’Eberhardt, en Alsace.

Liebherr commercialise d’abord des caves de mise en température, qui protègent les vins de la lumière et les maintiennent à une température stable. En 1992, la cave de vieillissement, pourvue d’un filtre à charbon actif, fait son apparition dans la seconde génération de caves Liebherr. En 1994, Liebherr est le premier constructeur à doter ses caves d’une fonction de régulation électronique de la température. Un peu plus tard, en 1999, le constructeur allemand segmente plus clairement son offre en trois gammes toujours d’actualité : Vinidor (caves multi-températures), Vinothek et Grand Cru (caves de vieillissement).

Liebherr lance ses premiers modèles encastrables en 2017, pour répondre à de nouveaux besoins liés à l’ouverture de la cuisine sur le séjour : les caves doivent à la fois être discrètes pour s’intégrer dans l’espace de vie et réserver une belle place aux bouteilles. La nouvelle gamme encastrable, composée de 15 modèles, est désormais complète et structurée.

 

Une gamme de caves encastrables pour répondre à toutes les attentes

La gamme de caves encastrables Liebherr intègre donc 15 références dont les prix (hors personnalisation) s’étendent d’environ 1300 € à 4500 €. Elle est composée de caves mono-températures dédiées au vieillissement (un modèle sous plan et trois niches de 45 cm) et de caves mixtes (11 références), qui comportent deux zones de températures.

Ces caves recréent les conditions d’une cave naturelle : température constante (11 à 13°C), contrôle de l’hygrométrie, aération et filtration de l’air, absence de lumière (protection contre les UV) et enfin, absence de vibrations.

Liebherr propose d’abord un choix important en matière de dimensions :

- 3 modèles en niche de 45 cm (WKEes 553, WKEgb 582 et WKEgw 582)

- 3 références de 82 cm pour une installation sous plan, par exemple en îlot central (UWKes 1752-21, UWTes 1672-21 et UWTgb 1682)

et neuf modèles pour une implantation en colonne :

- des niches de 88 cm (3 modèles EWTgw 1683, EWTgb 1683 et EWTdf 1653)

- de 122 cm (3 références EWTgw 2383, EWTgb 2383-21 et EWTdf 2352)

- ou de 178 cm (3 modèles EWTgw 3585, EWTgb 3583 et EWTdf 3553).

Parmi ces 15 références, neuf s’affranchissent de poignées pour s’harmoniser avec le design des cuisines modernes ; elles proposent une ouverture motorisée par contact.

Par ailleurs, Liebherr propose six esthétiques différentes, donnant la possibilité de personnaliser ses caves : porte vitrée avec cadre noir ou blanc, cadre en bois, cadre en inox ou pleine porte en inox ou bois - le cuisiniste peut réaliser un habillage jusqu’à 19 mm d’épaisseur. Libebherr se charge de l’habillage en inox, le seul dont le cuisiniste ne peut s’acquitter.

Ces caves encastrables seront vendues « essentiellement par les cuisinistes, mais aussi par les électroménagistes, car ils tendent à devenir aussi cuisinistes (comme Darty) » explique Franck Pellé. Ce dernier évoque également la capacité des cuisinistes à apporter de la valeur sur la cave encastrable, en vendant le cadre.

 

L’évolution de la gamme se fera par les accessoires

Chez Liebherr, toutes les caves, y compris les modèles de mise en température, sont pourvues d’un filtre à charbon car « qui peut le plus peut le moins ». Les caves de la gamme encastrable offrent aussi un accès direct à ce filtre, pour éviter de devoir bouger les bouteilles pour y accéder (le mouvement est mauvais pour le vin). Liebherr a fait le choix de conserver les bouteilles à l’oblique, grâce à un accessoire à clipser dans les clayettes : cela permet de voir facilement les étiquettes et de conserver des bouteilles déjà ouvertes. De plus, l’air est maintenu sur l’épaule de la bouteille, gardant ainsi le vin en contact avec le bouchon.

Les caves Liebherr sont également pourvues de clayettes à empreinte transverse, pour faciliter le stockage de tout type de bouteille. On peut en effet rappeler que la capacité de stockage des caves est calculée par rapport à des bouteilles de Bordeaux, qui n’ont pas la même forme que les bouteilles de vins d’Alsace ou de Bourgogne. Enfin, les clayettes télescopiques sont extractibles à 95%, pour faciliter l’accès aux bouteilles.

 

Contrairement à certains constructeurs, Liebherr n’a pas fait le choix de portes à cristaux liquides qui s’opacifient, puisque ses vitres filtrent déjà 100% des UV.  Les caves du fabricant allemand n’intègrent pas non plus de pompe de mise sous-vide, un choix délibéré car ce système complexe pourrait engendrer du SAV, selon Alexandre Klutchko.

Enfin, en ce qui concerne la connectivité, Liebherr avait présenté un logiciel de gestion du vin il y a quelques années, à l’IFA de Berlin. Il permettait de retrouver facilement une bouteille en indiquant son emplacement précis dans la cave, en se basant sur un système d’étiquettes à puces. Contrairement à ce qui était prévu, ces puces n’ont pas été généralisées à toutes les bouteilles - seuls les grands crus en sont pourvus. Liebherr a donc dû abandonner cette solution. Toutefois, la possibilité de voir dans le futur des caves connectées de la marque n’est pas exclue. Des pistes sont explorées, comme le développement pour les caves d’accessoires semblables au SmartDevice des réfrigérateurs (une « clé » qui rend les appareils connectés).

En attendant, les évolutions de la gamme se feront principalement grâce aux accessoires : pour maintenir des bouteilles debout, ou des réservoirs à pierre de lave pour assurer un meilleur contrôle de l’hygrométrie, des clayettes de présentation ou systèmes de fermeture à clé. Car en matière de finitions, Liebherr propose déjà toutes les possibilités.

* Chiffres Euromonitor International, décembre 2017. Contrairement à ceux de GfK, ces chiffres prennent en compte le secteur professionnel

place_holder
place_holder
place_holder