Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Stratégie

Medion France mise sur l’électroménager pour son développement

Acquise par Lenovo en 2011, la marque Medion est aujourd’hui plus connue pour ses ordinateurs que pour ses fours ou robots pâtissiers. Pourtant, c’est bien avec l’électroménager que le groupe souhaite se développer en Europe, et particulièrement en France. Présentée à l’IFA 2017, la gamme électroménager réussira-t-elle en 2018 à se faire une place dans les linéaires ? Pour Guillaume Danel, Responsable du développement Medion France, la marque a de solides arguments à faire valoir. Notamment dans les circuits longs…

Medion est un groupe allemand, bien connu dans le monde l’IT. Racheté en 2011 par le géant Lenovo, Medion a décidé il y a peu de se tourner vers des catégories de produits plus stables, moins touchées par l’obsolescence technologique ou la dévalorisation des stocks. Plus stable, l’électroménager répondait aux critères de diversification de Medion, d’autant plus que la marque produisait depuis 10 ans les appareils électroménager sous marque propre du distributeur Aldi.

 

Medion France pour le Sud de l’Europe

Si l’électroménager Medion est présent en Europe du Nord, en Allemagne bien sûr mais aussi en Autriche, ce n’était pas le cas en France. Le lancement officiel a donc eu lieu lors de l’IFA 2017, où Guillaume Danel (photo ci-contre) a présenté pour la première fois l’offre électroménager à la distribution française. Cet ancien directeur des achats de sourcing et création a une grande expérience dans cette famille de produits et dans la distribution. Il sera également référent Marché & Produit pour l'Espagne, l'Italie, le Portugal et le Bénélux.

Pour ce faire, il dispose d’une gamme de 70 références, 40 en PEM et 3O en GEM, produite en Asie et en Turquie. Une gamme élaborée en lien étroit avec l’Allemagne, depuis Le Mans où se situe le siège de Medion France.

 

Un positionnement second quartile

« Pour ce projet, nous avons une gamme que je qualifierai de courte et efficace », déclare Guillaume Danel. « Cela permet d’optimiser les linéaires en proposant des produits qui couvrent 70% du marché. Dans les coloris et l’esthétique, notre offre est cohérente et identifiable. Et surtout, nous avons beaucoup investi dans les stocks pour répondre efficacement et rapidement à la demande de la distribution. »

Pour le moment, Medion est présent sur le gros électroménager uniquement sur la pose libre, et dans les familles du froid et du lavage. Pour le petit électroménager, l’offre couvre le petit déjeuner, cuisson, entretien des sols, couture, préparation culinaire…

Le positionnement se situe dans le deuxième quartile. Avec des éléments différenciants et intéressants à l’instar de ce robot pâtissier pliant ci-dessous, proposé à moins de 80 euros.

 

A terme, Medion élargira son offre, notamment en y intégrant la connectivité. Logique pour une marque venue de l’IT. Quant à la distribution, Medion France souhaite séduire les circuits longs, et leur offrir ainsi des gammes équivalentes à celles des marques propres proposées par les GSS…

 

place_holder
place_holder
place_holder