Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Reportage

Thermomix, la pépite culinaire du groupe Vorwerk

Il se vend dans le monde 1 Thermomix toutes les 38 secondes.  Et c'est en France, à Cloyes-sur-Loire, qu’ est fabriqué le TM5, la dernière génération de Thermomix. Pour la première fois, la marque a ouvert les portes de son usine à la presse. L’occasion de la découvrir en vidéo mais aussi de revenir en chiffres sur le formidable succès de ce robot culinaire vendu par plus de 8 300 conseillers.

Par Philippe Michel

Thermomix est une marque à part dans le monde du petit électroménager. Elle est monoproduit tout d’abord, avec un seul appareil en référence. Le TM5 est ainsi ce que l’on pourrait appeler la 5ème génération d’appareils. C’est aussi le premier robot culinaire vendu à plus de 1 000 euros sans que cela ait été un frein à son développement, ce qui a par la suite suscité des vocations chez des marques comme Kenwood ou Magimix. C’est enfin une vente directe, à domicile et par démonstration, effectuée par 8 300 conseillères et conseillers dont une grande majorité d’indépendants.  Avec en appui une communauté très active et concernée, tant clients que vendeurs. La clé du succès de Thermomix en France et dans le monde selon Bertrand Lengaigne, Directeur Thermomix France : « « nous connaissons une croissance à deux chiffres depuis 13 ans.  Et ce qui est essentiel pour nous,  c’est cette fidélisation à la fois de notre réseau et de nos clients. »

 

 

De gauche à droite : Michael Homuth et Bertrand Lengaigne durant la visite

 

Un bon produit à valeur ajoutée, une distribution dédiée et enthousiaste et une communication communautaire. Trois piliers symbolisés par les quatre cadres nous recevant durant cette visite exceptionnelle du site d’Eure-et-Loire. Bertrand Lengaigne aux commandes. Michael Homuth, jeune directeur de l’usine, allemand et utilisateur inconditionnel du Thermomix. Sophie Hanon-Jaure et Aline Cherrey, respectivement directrice marketing et responsable communication, en charge de gérer l’image de la marque en France.

 

Thermomix, un succès allemand et familial

Thermomix est une marque du groupe Vorwerk. Celui-ci est né en Allemagne en 1883 et produisait à ses débuts des tapis. Aujourd’hui, Vorwerk pèse près de 3,5 milliards d’euros dont 69% réalisés par l’électroménager. On y trouve Thermomix bien sûr mais aussi Kobold dans le domaine de l’entretien des sols, avec des produits comme le VK 200. En 2016, 1,3 millions de Thermomix ont été vendus dans les 71 pays où la marque est présente.

En France, Thermomix représente 90% de l’activité contre 10% pour Kobold. Le siège social de Vorwerk France est situé à Nantes, avec plus de 230 personnes au siège.

C’est donc le robot TM5, lancé en 2014, qui est le fer de lance de Vorwerk France. Et c’est peu dire que son succès a été fulgurant. Ainsi, Thermomix vendait 176 000 robots en 2013, pour atteindre en 2015, 256 000 unités et 285 000 en 2016.  Sa version connectée, vendue en 2016, est elle aussi un succès puisqu’elle représente 70% des nouvelles ventes.

 

 

 

La production du TM5 en vidéo

 

 

 

Une usine en perpétuelle évolution

Le groupe Vorwerk possède sa  propre banque (13% de l’activité) ce qui simplifie les besoins d’investissement.  Et ce n’est pas Michael homuth qui dira le contraire : « Nous avons considérablement augmenté les effectifs puisque nous sommes aujourd’hui à plus de 400. Et le site de Cloyes-Sur-le-Loir nous permet de nous agrandir sans souci de superficie ».

La Semco, comme on nomme l’usine, a en effet bénéficié depuis 2012 de plus de 100 millions d’euros d’investissements. En 2012, sa surface de 8600 m2 passe à 23 000 en 2016. Et la capacité de production est aujourd’hui de 5 000 Thermomix par jour, soit 1 million d’unités par an.

Quant à la qualité du process, celle-ci est validée par les certifications ISO 9001, 14001(environnement) et OHSAS 18001 (hygiène et sécurité au travail).

 

Une communauté très forte de vendeurs et de clients

C’est ce qui fait le succès de la marque. Son mode de distribution directe, où la conseillère ou le conseiller vont avoir le temps de démontrer le produit, influe considérablement sur les ventes d’appareils mais aussi de produits et services annexes (livres de recettes, clés recettes, abonnement cookidoo..)

Pour ce faire, Thermomix s’appuie sur un réseau de 60 agences et de 8 300 conseillers, dont une grande majorité sont en statut VDI (vendeur à domicile indépendant). Seulement 10% de la force de vente est salariée.

Et pour les aider dans leur prospection, Thermomix France a bâti, grâce à une communication intelligente et ciblée (comme le concours Thermostars des conseillers Thermomix), une véritable communauté. Pour s’en convaincre, quelques chiffres (à octobre 2016) : 75 000 abonnés au magazine, 260 000 fans sur Facebook, 420 000 membres dans l’espace recettes, 36 000 000 de visites sur ce même espace, 9 000 abonnés à la chaîne Youtube…

Et ce qui est extraordinaire avec Thermomix, à l’heure où l’on parle du Direct to Consumer, où les grandes marques rêvent d’établir un lien direct avec leur client, tant dans les ventes que dans la communication, Thermomix France l’a déjà fait depuis longtemps…

 

 

place_holder
place_holder
place_holder