Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Connaitre le Consommateur

Le Meuble aussi veut être connecté

Un meuble qui s’ouvre au digital et au connecté, au même titre qu’un lave-linge, un téléviseur… c’est ce que les Français souhaitent pour leurs meubles, famille que l’on pensait préservée de la technologie à outrance. Et ils sont 60% ces Français à penser que l’innovation dans l’ameublement doit et peut leur faciliter le quotidien. C’est ce que révèle une étude Yougov réalisée pour le site miliboo.com…

 

Miliboo se définit comme une « marque digitale du mobilier ». L’entreprise l’a prouvé récemment avec la vente d’un miroir connecté, le Ekko, récemment distribué par l’enseigne Boulanger. « Applications mobiles et objets connectés font désormais partie de notre vie. A l’heure où ils nous accompagnent dans toutes nos activités (sportives, culinaires…), comment les meubles pourraient-ils échapper à cette évolution ? Au quotidien, nous essayons de comprendre et d’accompagner l’émergence de nouveaux modes de vie, liée à ce boom technologique. Nous avons ainsi récemment lancé Ekko, le premier miroir connecté, conçu comme une plateforme multimédia interactive. Ce produit, issue d’une gamme de meubles intelligents, inaugure une nouvelle ère pour notre marque et pour le consommateur », précise Guillaume Lachenal, CEO et fondateur de miliboo.

 

Mise en avant du miroir dans le concept beauty bar de Boulanger

 

 

Innovation oui, mais utilité avant tout...

Près de 3 Français sur 4 achètent aujourd’hui leurs meubles dans des magasins et sites Internet spécialisés (74%).

Ce qu’ils recherchent ? Avant tout du mobilier à leur image (77%). Au-delà du design, celui-ci doit également remplir une fonction bien définie (77%). Par ailleurs, 60% des Français sollicitent l’innovation dans ce domaine, qui doit avoir comme principal objectif de leur faciliter le quotidien. Pour aller plus loin, 67% des Français seraient prêts à s’équiper d’un meuble connecté, s’ils avaient l’assurance que celui-ci réponde à cette aspiration.

Outre l’aspect décoratif, les consommateurs souhaitent aussi que leur mobilier suive les tendances actuelles de consommation et s’adapte à leur mode de vie. Ainsi, les enseignes d’ameublement doivent évoluer en prenant en compte ces nouveaux besoins et y répondre en alliant technologie et design.

 

Meubles connectés : une évolution logique et attendue

La majorité des sondés en possède au moins un et lui accorde une grande importance. Concernant les domaines où ils sont les plus présents : l’électroménager pour 33% des répondants (réfrigérateur, aspirateur et cafetière), devant les systèmes de contrôle de la maison pour 31% (chauffage, volets électriques, lumière…) et les dispositifs liés à la santé (21%) et au sport (21%). Pas étonnant donc que les consommateurs souhaitent désormais que les meubles intègrent eux-aussi ces technologies, avec à la clé de nouveaux bénéfices pour eux.

Ainsi, à la question : « Que pourraient vous apporter des meubles plus innovants ? », 63% aimeraient qu’ils leur permettent d’être informés de la présence d’un intrus pendant leur absence ; 59% de contrôler leur habitation à distance (chauffage, lumière…) ; 53% de répondre à un appel en mains libres ; et, plus des deux tiers des Français aimeraient pouvoir recharger leur téléphone sans avoir à le brancher (65%) ou encore d’accéder à un contenu multimédia (actualités, vidéos, musique…).

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

place_holder
place_holder
place_holder