Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Rachat

Seb investit les cuisines allemandes

En rachetant le groupe allemand WMF, numéro 1 des machines à café professionnelles dans le monde et des articles culinaires outre-rhin, le groupe Seb s’offre pour plus d’1,5 milliards d’euros des marques fortes, des outils industriels et deux cents magasins en propre. Un rachat pour conquérir le plus gros marché européen mais aussi réaliser des synergies entre SEB et WMF, sans doute visibles en France dans le référencement des produits.

En se rendant chaque année à l’IFA de Berlin, on pouvait se demander si la maisonnette exigüe servant de stand au groupe Seb était digne d’un leader mondial du PEM. Agrandir le stand ou investir plus d’1,5 milliards d’euros pour racheter un groupe allemand, le choix a dû être difficile mais au final le groupe Seb a opté pour le rachat.

Plus sérieusement, cette acquisition va renforcer la main-mise du groupe français sur les deux plus grands marchés européens que sont la France et l’Allemagne. Et bien sûr un leadership mondial sur le PEM et aussi les articles culinaires, secteur important et lucratif si il en est…

Le montant de la transaction s’élève à 1, 585 milliards d’euros et le chiffre d’affaires du Groupe SEB, incluant WMF, aurait été de 5, 824 milliards d’euros en 2015. En 2015, le Groupe WMF a réalisé un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros, en croissance de 4,3 %. Il compte 8 sites de production dans le monde : 4 en Allemagne, 1 en Suisse, 1 en République Tchèque, 1 en Chine et 1 en Inde. Il s’appuie sur une distribution multi-canal et détient notamment un important réseau de magasins en propre. Il emploie 5 700 salariés dans 16 pays, dont 3 800 en Allemagne.

 

Ce que va gagner le groupe Seb...

Pour Thierry de La Tour d’Artaise, Président directeur général du Groupe SEB: «L’acquisition de WMF constitue pour le Groupe SEB une nouvelle étape structurante de son développement. Elle permet de renforcer significativement nos positions en petit équipement domestique, notamment en Allemagne, et d’intégrer de très belles marques. Elle représente, en outre, une formidable opportunité d’entrer par la grande porte dans le marché très attractif des machines à café professionnelles et de capitaliser sur ces technologies de pointe pour enrichir notre offre produits grand public… ». Et dans un communiqué, le groupe Seb précise les apports d’un tel rachat :

- acquérir une position de solide leader mondial dans le marché très attractif des machines à café professionnelles qui se caractérise par une forte croissance, une rentabilité élevée et une récurrence des revenus importante du fait de la part des activités de service ;

- se renforcer considérablement dans les articles culinaires en devenant le n°1 en Allemagne au travers notamment d’une offre inox haut de gamme ;

- accélérer son développement dans la catégorie stratégique des ustensiles et accessoires de cuisine, dans la continuité de l’acquisition d’EMSA*, pour atteindre un chiffre d’affaires de plus de 350 M€ ;

- consolider son portefeuille de marques par l’entrée de nouvelles marques fortes dont l’emblématique WMF, mais aussi Schaerer, Silit, Kaiser et HEPP ;

- accéder à un réseau de 200 points de vente en propre en Allemagne, fort vecteur d’image et de ventes.

Par ailleurs, cette acquisition permettra de faire profiter à chaque groupe des réseaux de distribution de l’autre, et de mettre en oeuvre des actions de productivité dans de nombreux domaines : achats, industrie, logistique, commercial, back office… pour un montant de synergies en année pleine estimé à une quarantaine de millions d’euros à l’horizon 2020.

 

*Le Groupe SEB a signé un accord d’acquisition de la société EMSA, spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation d’articles et d’accessoires de cuisine. Son chiffre d’affaires  s’est établi à 92 millions d’ euros en 2015.

 

 

place_holder
place_holder
place_holder