Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Stratégie

Dyson : 25 millions d’euros par mois en RDD

Consacrer du temps et de l’argent à la RDD (Recherche, Design et Développement) permet de faire évoluer dans un même temps la courbe des bénéfices. Dans l’annonce de ses résultats 2015, la marque anglaise met en avant ses investissements pour expliquer un CA 2015 en hausse de 26% à 1,7 milliards de livres (environ 2 ,15 mds euros) et des bénéfices  à + 19%, à 448 millions de livres (environ 570 millions d’euros). Au-delà des chiffres, Dyson annonce enfin la sortie en France pour fin 2016 de son robot aspirateur tant attendu 360 Eye.

Par Philippe Michel

Commençons par les chiffres. A ceux évoqués plus haut, il faut ajouter en 2015  la vente de 10 millions d’appareils dans le monde, le lancement de 17 nouveaux produits, l’ouverture du premier Dyson Store à Tokyo (d’autres suivront dont un à Londres en 2016), et une croissance de 70% en zone Asie- pacifique. Quant à la RDD, elle emploie 2084 ingénieurs et a bénéficié d’un investissement de 206 millions de livres en 2015 (environ 262 millions d’euros).

 

 

 

5 millions de livres par semaine pour la RDD en 2016


Soit près de 25 millions d’euros par mois. Tel est le montant qui sera investi par Dyson en 2016. Pour  James Dyson, Fondateur et Directeur du Département de R&D : « en accélérant nos investissements et en étendant nos centres de Recherche, Design et Développement, nous développons des appareils qui fonctionnent mieux et bouleversons le statu quo. Nous faisons confiance à la jeune génération, la moyenne d’âge de nos ingénieurs étant de 26 ans. »

 En 2016, Dyson prévoit de dépenser 5 millions de livres sterling par semaine en recherche et développement, ainsi que 100 millions de livres sterling additionnels, au cours des trois prochaines années. La première partie du campus Dyson de Recherche, Design et Développement va ouvrir à Malmesbury, Wiltshire, siège social de la société. Cette extension fait partie d’un projet de 250 millions de livres sterling, et d’un investissement plus large de 1,5 milliard de livres sterling dans la technologie.

 

 

 

Le père vise les batteries, le fils’investit dans la lumière

L’aspirateur robot Dyson 360 Eye™, commercialisé au Japon en 2015, sera disponible en France d’ici la fin de l’année.

Les batteries sont aussi la pierre angulaire du développement de Dyson dans les prochaines années. La marque, qui déclare détenir un quart du marché des aspirateurs sans fil, va investir 5 millions de livres sterling dans la recherche autour des batteries. Rappelons que la société a investi il y a un an dans une société spécialisée dans la conception de batteries.

La catégorie traitement de l’air a progressé de 35% en 2015. Dyson annonce que son « Humidifier » est leader sur le marché des humidificateurs en Chine, et que les purificateurs feront partie des leviers de croissance en 2016.

Enfin la division professionnelle s’élargit, profitant de l’arrivée de Jake Dyson Lighting. Il s’agit du fils de James Dyson, qui aura à charge d’apporter un « nouvel éclairage » à la société. Voici d’ailleurs ci-contre la lampe CSYS, qui utilise la technologie d’échangeur thermique pour éloigner la chaleur des LED.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ Asie, continent chouchou de James

Et surtout le Japon, qui bénéficie en avant-première du robot aspirateur et du premier magasin Dyson. Ainsi a zone Asie-Pacifique a connu une croissance de 70% en 2015, et se positionne désormais comme le marché leader : Depuis son ouverture il y a trois ans, la Chine est le marché qui connait la croissance la plus rapide, augmentant son chiffre d’affaire de 222%. Le Japon a augmenté son chiffre d’affaire de 48%, et reste le deuxième marché le plus profitable, derrière les Etats-Unis. La Corée, terre de LG et Samsung, a augmenté son chiffre d’affaire de 185%, et devient l’un des 10 meilleurs marchés pour l’entreprise.

 

Attention aux promos à gogo
Quant à l’Europe, quand James Dyson ne bataille pas avec la réglementation, elle reste source de croissance pour Dyson, avec une hausse  38% toutes catégories confondues, et un CA doublé sur l’aspirateur sans fil.

En France, Dyson annonce, sur les marchés des aspirateurs traîneaux et sans fil, une part de marché valeur record en décembre 2015 qui a atteint les 53,2%.

 

Il faut cependant avouer que, si l’on doit reconnaître que Dyson est une marque premium, la politique tarifaire, et surtout promotionnelle, est parfois difficile à suivre. Dyson est en effet une marque régulièrement affichée à prix barrés dans les prospectus de  la grande distribution. Ainsi, comme le montre la capture prise sur Amazon ce jour, les réductions sont nombreuses et énormes. Ce qui n’est pas très premium…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

place_holder
place_holder
place_holder