Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Stratégie

Thomson veut conquérir le marché du petit électroménager

Depuis son lancement fin 2012, la gamme de petit électroménager Thomson n’a cessé de se développer. Essentiellement commercialisée en grande surface alimentaire,  jusqu'à présent, la marque élargit actuellement sa distribution numérique en investissant les spécialistes, avec des produits très définis et bien positionnés en termes de prix. Son ambition : devenir un acteur majeur sur le marché du petit électroménager en général, et de la préparation culinaire et cuisson en particulier.

 

Sandra Nicoletti

 

Lorsque nous l’avions rencontrée lors de l’IFA de Berlin 2012, la société Sopadis présentait sa première gamme de petit électroménager sous licence Thomson, avec divers appareils en inox à l’aspect semi professionnel... Depuis, les gammes se sont enrichies avec de nouveaux coloris et de nouveaux produits qui rencontrent un beau succès. "Thomson est une marque transversale qui évolue sur toutes les familles du petit ménager, avec des produits de qualité et très bien positionnés en termes de prix. Cela nous permet d’avoir un bon accueil auprès de la distribution et des clients finaux, avec des gammes complètes et très visibles en magasin" explique Jérôme Loubert, Responsable de la marque en France. Fabriqués pour la plupart en Asie, les produits font l’objet d’une sélection rigoureuse avec une logique de qualité et de maintien des prix, deux aspects chers à la marque.  "Nous privilégions notre distribution dans les circuits Retails pour préserver le positionnement de la marque" ajoute Jérôme Loubert. Car si la marque investit peu en communication grand public, "c’est pour privilégier l’investissement sur les développements produits, dont certains sont conçus à 100% en France. Notre ambition est de produire du service pour les clients, en se différenciant de nos concurrents".

 

 

Des gammes très complètes

Et des produits, il y a un certain nombre dans la gamme... De la préparation culinaire au soin du linge, en passant par l’entretien des sols ou la beauté, les références ne manquent pas. Actuellement, la marque met l’accent sur la préparation culinaire, avec notamment le blender chauffant Géni mix, le nouveau robot CreaChef+ lancé en mars 2014 ou encore des nouveautés en mini fours posables, mixeurs plongeants et cuiseurs multifonctions.

La marque revient également en soin du linge avec de nouveaux fers et centrales vapeur, dont un modèle de centrale avec pression 5 bars, système de remplissage à tout moment et commandes digitales, prévu pour le mois de juillet à 159 €. En matière d’aspirateurs, Thomson renouvellera ses gammes en septembre 2014 afin de répondre à la nouvelle norme écologique avec un modèle avec sac classé A et un modèle de classe B sans sac, respectivement positionnés à 129 € et 99 €.

Les produits semi-professionnels (qui avaient fait le succès de Thomson lors de son lancement) reviennent eux aussi à l’honneur avec de nouvelles tables induction en pose-libre, dont un modèle unique sur le marché, avec foyer ovale pour une surface de cuisson confortable de 33 x 20 cm. Des produits différenciants qui permettent d’intégrer la gamme dans les GSS avec un véritable "plus" produit. Enfin, la marque va prochainement tester des produits en soin du corps pour hommes et pour femmes avec lisseurs, fers à friser, sèche-cheveux et deux gammes rasoirs "qui ont le potentiel pour concurrencer les deux leaders du marché" affirme Jérôme Loubert.

 

 

place_holder
place_holder
place_holder