Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Décryptage

Photo : le partage sur internet détermine le choix des appareils

La Cnil a demandé à TNS Sofres d’étudier le rapport entretenu par les internautes français avec la photographie. Alors que chaque jour plus de 300 millions de photos sont partagées sur les réseaux sociaux, quels sont les comportements, les perceptions, les stratégies des internautes en termes de partage et d'identification des photos sur Internet ? Cette étude révèle une ambivalence des comportements et des perceptions, ainsi que des pratiques très différentes selon les âges. Et démontrent que la connectivité des appareils, et leur capacité à transmettre les photos sur le web, est devenue l’un des principaux critères d’achat, surtout chez les 18/24 ans.

58% des internautes déclarent publier des photos sur des sites, blogs ou réseaux sociaux.Ce chiffre atteint 86% chez les 18-24 ans. Plus de la moitié des internautes (54%) prennent des photos d'abord dans le but de les publier. Plus de 40% des internautes avouent rechercher des photos d'eux ou d'autres personnes via un moteur de recherche, par curiosité ou avant un rendez-vous par exemple. Un chiffre qui passe a près de 60% chez les 18-24 ans.

 

Trois générations qui se distinguent avec des pratiques et des besoins différents

 

Les 13-17 ans : le désir de s'exposer et de partager avec ses amis

Très actifs sur les réseaux sociaux, ils vont principalement publier des photos de leurs amis et d'eux-mêmes. Très préoccupés par leur image sur Internet, ils essaient prudemment de contrôler l'accès à leurs photos mais ne connaissent pas encore toutes les possibilités.

Les 18-24 ans : la liberté de s'exprimer avant tout

Ce sont ceux qui jouent le plus avec le pouvoir de communication des photos : la liberté de publier et de rendre accessible ou non leurs photos prime sur le reste. Ils pensent maîtriser les outils à leur disposition. Pourtant, ils ont majoritairement déjà été gênés par une photo d'eux publiée et près d'1/3 disent même qu'une photo d'eux a déjà eu un impact négatif sur leur vie personnelle.

Les 51 ans et plus : une exposition moindre mais un manque de maîtrise des paramètres

Les internautes les plus âgés publient des photos plus classiques, dans l'esprit de l'album qu'on partage en famille : des photos de lieux de vacances et de paysages. Le risque réside donc moins dans la nature des photos publiées que dans le manque de maitrise des outils qui sont peu connus. Ils disent agir une fois les photos publiées au lieu de contrôler avec soin avant la publication.

Conclusion d'Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente de la CNIL : " Les photos occupent aujourd'hui une place centrale dans l'activité numérique des internautes : on les publie, on les partage, on les like, on les commente, on tague ses amis… Elles représentent aussi un véritable enjeu économique pour les acteurs d'internet. Nous souhaitons donc accompagner les internautes pour les aider à mieux maîtriser la publication de leurs photos. Nous demandons aussi aux acteurs d'offrir des paramètres simples, visibles et accessibles qui répondent aux attentes exprimées par les utilisateurs.

place_holder
place_holder
place_holder