En mai 2020, le commerce a perdu 4200 emplois

En mai 2020, le commerce a perdu 4200 emplois

le 19 juin 2020
Partager sur

Dans un contexte de crise sanitaire et économique, le secteur du commerce a enregistré la perte de 4 240 emplois en mai après avoir déjà perdu 3 463 postes en avril. Tel est le constat fait par la société ADP dans son dernier Rapport National sur l’Emploi en France.

 

En dépit de bonnes performances ces derniers mois, le secteur est particulièrement touché par des pertes d’emplois en raison de la fermeture totale ou partielle de nombreux points de vente du fait du confinement. Le rédémarrage s'annonce incertain. 

Le Rapport National sur l’Emploi en France mesure chaque mois la croissance de l'emploi salarié du secteur privé - hors agriculture - en France métropolitaine. Il fournit une indication mensuelle des tendances du marché du travail fondées sur des données réelles liées à l'emploi. Il est réalisé à partir des statistiques d’effectifs déclarés des clients français d’ADP, leader mondial et pionnier de la gestion du capital humain, qui gère, chaque mois, notamment plus de 3 millions de fiches de paie de salariés en France.

 

Au total, le secteur privé en France a enregistré la perte de 29 500 emplois en mai 2020.

 

Nombre de création ou de perte d'emplois par secteur d'activité 

            

• Fabrication industrielle      - 2 600               

• Commerce                        - 4  200              

• Services financiers             -1  000 

• Services aux entreprises    -3  900

• Transports                          - 1 100

• Immobilier                                    0

• Autres secteurs                - 16 600 

 

« Les chiffres de mai continuent de montrer l'impact du COVID-19 sur l'emploi en France. » affirme Ahu Yildirmaz, Vice-Présidente et co-Directrice de l’Institut de Recherche d’ADP. « Tous les secteurs de l'économie perdent des emplois mais ce sont ceux du commerce et des services aux entreprises qui sont les plus lourdement impactés. »

 

 

Plus précisément  : 

 

• L’emploi dans les services professionnels, qui comprennent l'administration, les services aux entreprises et les secteurs technologiques, recule de 3 943 postes en mai après en avoir perdu 1 024 en avril, ce qui montrait dejà un ralentissement certain, désormais confirmé. Les services aux entreprises ont connu une longue période de croissance et désormais ce secteur est également touché. L'impact de la pandémie se fait pour le moment sentir avant tout sur les emplois temporaires.

 

• L’emploi dans le secteur de l’industrie manufacturière chute de 2 552 emplois, après déjà une baisse de 2 461 en avril. Ces chiffres montrent clairement un ralentissement dues aux craintes relatives au coronavirus.   

 

• Le secteur des transports et de la logistique perd 1 073 emplois en mai après un recul de 1 029 en avril. Le ralentissement va se poursuivre en 2020 à causes des conséquences de la crise et des mesures prises. 

 

• Les services financiers, d’intermédiation financière et de l’assurance perdent 1 036 emplois en mai, après une très faible croissance en avril.  La France a le plus important secteur bancaire en Europe continentale et un ralentissement est attendu dans les mois prochains, en raison d'un recul des demandes de crédits, d'une augmentation des taux, des liquidations de petites et moyennes entreprises et d'un possible déclin pour des produits d’assurance à long-terme. Ceci dit, les deux tiers des emplois crées par le secteur sont en CDI, par rapport aux 17% constatés au niveau national, ce qui démontre une stabilité plus importante de l’emploi dans les services financiers.   

 

1 Incluant 16 secteurs (cf. méthodologie du rapport)

2 Autres secteurs : Energie, eau, déchets, Construction, Hébergement et restauration, Information et communication, Services publics et Services domestiques. 

 

A propos d'ADP

Concevoir de meilleurs modes de travail grâce à des solutions à la pointe de la technologie, des services haut de gamme et des expériences uniques qui permettent aux collaborateurs d'atteindre pleinement leur potentiel. Ressources Humaines, gestion des talents, paie et conformité, basées sur les données et conçues pour vos collaborateurs.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

 

Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.