Déconfinement : les fédérations du commerce auraient préféré une semaine plus tôt en mai

Déconfinement : les fédérations du commerce auraient préféré une semaine plus tôt en mai

le 30 avril 2021
Partager sur

Le calendrier de ce nouveau déconfinement de printemps 2021 et la réouverture des commerces vient d'être annoncé pour le mercredi 19 mai. Mais 12 fédérations du commerce (dont FNAEM, Procos, FCA, FFF) regrettent que l’ouverture n’intervienne pas avant le week-end de l’ascension. Egalement, elles demandent à ce que la période d’éligibilité au dispositif d’aide « Coûts fixes » ne soit plus bimensuelle mais mensualisée.

Déconfinement : les fédérations du commerce auraient préféré une semaine plus tôt en mai
Les fédérations du commerce appellent également à ce que l’aide sur les loyers soit rapidement confirmée et versée aux entreprises.

L’annonce du Président de la République vient de confirmer que la réouverture des commerces interviendra pour tous et partout sur le territoire le 19 mai prochain. Les 12 fédérations du commerce* saluent cette décision qui va dans le sens de leur appel : rouvrir en même temps pour l’ensemble des commerces quelle que soit leur taille ou leur lieu d’implantation. Cette réouverture de tous les commerces le 19 mai doit intervenir y compris dans les départements dont les taux incidence sont plus élevés puisqu’il est acté que le commerce n’est pas un lieu de transmission du virus et que le gouvernement a confirmé la fin des limitations de circulation des français dans tous les départements.

 

Un mois de mai qui représente jusqu’à 20% de l’activité de certains secteurs

Toutefois, elles soulignent que cette annonce entérine la prolongation pour deux semaines de la fermeture des commerces et rayons non essentiels. Initialement fixé par le Président de la République à 4 semaines, le confinement aura duré plus de 6 semaines pour les commerces fermés depuis le 3 avril et plus de 3 mois et demi pour les commerces fermés depuis le 31 janvier 2021.
Ces deux semaines de fermeture supplémentaires auront des conséquences économiques lourdes sur les entreprises en pénalisant le mois de mai au cours duquel l’activité est importante tant en termes de chiffres d’affaires que de marges. Le mois de mai représente jusqu’à 20% de l’activité de certains secteurs du commerce.
Par conséquent, il est donc indispensable que les mesures de soutien économique accompagnent les entreprises durant cette période. Aussi, les fédérations demandent à ce que la période d’éligibilité au dispositif d’aide « Coûts fixes » ne soit plus bimensuelle comme actuellement mais qu’elle soit mensualisée afin que les entreprises puissent effectivement en bénéficier sur le mois de mai.
Actuellement, le dispositif « Coût fixe » est ouvert aux entreprises réalisant plus de 12m€ de CA par an et qui ont perdu au moins 50% de CA sur une période de 2 mois : janvier/février ; mars/avril ; mai/juin. Une réouverture le 19 mai entrainera une perte conséquente d’activité sur le mois de mai sans pour autant permettre aux entreprises de bénéficier du dispositif « Cout fixe » sur la période mai/juin. Il faut pouvoir raisonner sur le seul mois de mai.
Par ailleurs, les fédérations appellent à ce que l’aide sur les loyers soit rapidement confirmée et versée aux entreprises. Il en va de la survie de plusieurs milliers de commerces et de la pérennité des réseaux d’enseignes.

 

* Alliance du Commerce, Procos,Fédération du commerce coopératif et associé, Fédération Française de la Franchise, Fédération française du négoce de l’ameublement et de l’équipement de la maison, Union de la Bijouterie Horlogerie, Fédération des Enseignes de la Chaussure, Fédération Française du Prêt à Porter Féminin, Union Française des industries mode et Habillement, Fédération française des Industries du vêtement masculin, Fédération des Industries diverses de l’habillement, Fédération française de la chaussure.

En savoir plus
Vente de cuisines pendant le nouveau confinement : la Fnaem monte le ton…
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.