Bosch enrichit son offre gros électroménager et renouvelle entièrement sa gamme de lave-vaisselle

Bosch enrichit son offre gros électroménager et renouvelle entièrement sa gamme de lave-vaisselle

le 22 février 2021
Partager sur

Pour le premier semestre 2021, Bosch ne présente pas d’innovation "vitrine". En revanche, la marque allemande développe ses gammes en usant de technologies qui ont fait leurs preuves. Au programme : un renouvellement complet des gammes de lave-vaisselle, le développement de modèles de grande capacité dans le domaine du froid et de nouvelles tables de cuisson ventilées plus "démocratiques". 

Bosch enrichit son offre gros électroménager et renouvelle entièrement sa gamme de lave-vaisselle

En 2020, les marques d’électroménager auront été privées de salons sous leur forme traditionnelle, notamment d’IFA. Forcément, le lancement des nouveautés s’en sera trouvé affecté. Quand les autres années, dès le mois de septembre, nous avons connaissance des produits qui vont débarquer dans la distribution l’année suivante, en 2021, nous les découvrons seulement quelques mois avant leur sortie. Le point avec Mathieu Clodong, Directeur Marketing Produit & Formation chez BSH Electroménager, pour découvrir les nouveautés de la marque Bosch lancées au premier semestre.

 

Lave-vaisselle : un renouvellement complet de la gamme

En 2021, Bosch renouvellera la totalité de sa gamme de lave-vaisselle. Un renouvellement déjà initié depuis septembre 2020 avec le lancement de nouveaux modèles en 45 cm de largeur et de quelques appareils en 60 cm.
Dès mars 2021, toutes les références des gammes depuis la Serie 2 jusqu’à la Serie 8 (Serie 2, Serie 4, Serie 6 et Serie 8) en 60 cm sont renouvelées. L’intégralité de la gamme est connectée (Home Connect) et profite de nouveaux bandeaux de commandes plus modernes. Concernant les paniers, leurs parois latérales ont été rehaussées (d’environ 5 cm) afin de maintenir tous les éléments bien à la verticale. On y retrouve des picots rouges qui signalent les parties flexibles (il y en a d’ailleurs de plus en plus) afin de faciliter l’aménagement en fonction du chargement. Le panier inférieur, lui, gagne de nouvelles roues à faible frottement et un système de butée (que l'on retrouve également sur les lave-vaisselle Neff et Siemens) pour éviter qu’il déraille.

Les lave-vaisselle de la nouvelle gamme bénéficient d'un programme d'entretien Machine Care et d'un troisième panier pour les tasses, bols et ustensiles - disponible de série sur certaines références (à la place du tiroir à couverts).

Sur certaines références, il est possible de choisir entre un tiroir à couverts et un troisième panier (plus haut que le tiroir à couverts) destiné à accueillir les petits ustensiles comme les louches ou les spatules. Pour faciliter le chargement, sa partie droite coulisse afin de libérer de l’espace si on installe des pièces hautes dans le panier inférieur. Cet équipement, disponible de série sur certains modèles Bosch, existe également chez Siemens, mais en option.

Bosch équipe aussi toute sa nouvelle gamme d’une aide à l’entretien baptisée Machine Care. Elle consiste en un programme spécifique à chaud (130 minutes à 72°C), accompagné de rappels réguliers (tous les 30 cycles) pour que l’utilisateur n’oublie pas d’entretenir son lave-vaisselle.
La marque allemande mise toujours sur l’efficacité de séchage (concept PerfectDry), notamment celui des éléments en plastique, souvent problématique. Ainsi dès la Serie 4 ses appareils sont équipés de la technologie Efficient Dry (ouverture automatique de la porte en fin de cycle), complétée par le séchage Zeolith en montant en gamme.

Les modèles les plus élaborés (des Serie 6 et Serie 8) sont pourvus de l’Extra Clean Zone. Ce système exploite trois buses rotatives à l’avant du panier supérieur, qui assurent une aspersion permanente pendant le cycle afin d’éliminer les résidus les plus tenaces – cette fonction peut naturellement être désactivée.
Enfin, les appareils sont dotés d’une fonction « silence à la demande », qui abaisse le niveau sonore pendant 30 minutes – elle est disponible sur tous les programmes et options, de la Serie 2 à la Serie 8. Bosch propose enfin des accessoires optionnels malins adaptés à ses lave-vaisselle : des pinces pour bloquer les récipients légers (par exemple ceux en plastique), qui ont tendance à se retourner pendant le lavage.
Toute la nouvelle gamme est en cours de lancement. Les prix s’étendent de 550 € à 1 200 € pour la pose libre (60 cm) et de 550 € à 1 250 € pour les modèles encastrables.

Le système Extra Clean Zone utilise trois buses rotatives positionnées à l'avant du panier inférieur pour éliminer les résidus les plus incrustés.

De nouvelles lavantes-séchantes aux fonctions élargies

En lavage, Bosch présente en 2021 une nouvelle gamme de lave-linge séchants : Serie 4 (un modèle) et Serie 6 (composée de trois modèles). Ils bénéficient de nouveaux designs et sont équipés de fonctions que l’on trouvait jusqu’à présent sur les lave-linge : le défroissage vapeur (Iron Assist, sur vêtement sec, pour rafraîchir un vêtement déjà porté ou faciliter le repassage), ainsi que des programmes spécifiques dédiés à l’entretien des textiles techniques pour le sport, Allergie Plus, Hygiène (qui consiste en un prétraitement des textiles à l’air chaud pour éliminer les germes et bactéries). Seul le modèle le plus haut de gamme est connecté (Home Connect).
Enfin, les capacités ont été optimisées. La gamme est déclinée en trois capacités (comme chez Siemens) : 8 kg en lavage et 5 kg en séchage, 9 kg/6 kg et 10 kg/6 kg. Certains proposent des programmes de lavage/séchage en 60 minutes. Ces appareils sont lancés de 960 euros à 1 100 euros.

Parmi les nouveautés, une nouvelle gamme de lave-linge séchants avec des capacités optimisées et la fonction de défroissage vapeur Iron Assist.

Au premier semestre 2021, Bosch ne présente pas de lave-linge embarquant de nouvelles technologies, mais en prévision de l’arrivée de la nouvelle étiquette énergie (dans les magasins à partir du 1er mars prochain), le fabricant a modifié une partie de sa gamme et l’a étoffée.

Les technologies phare demeurent de mise comme le dosage automatique iDOS. À noter tout de même que la marque lance des modèles de grande capacité (10 kg) plus accessibles ainsi que de nouveaux designs en montant en gamme. Autre information notable : BSH se réjouit qu’un modèle de sa gamme 2021 parvienne à atteindre la très convoitée classe A (le modèle le plus haut de gamme de la Serie 8) sur la nouvelle étiquette énergie.

Dans le domaine du froid, Bosch étoffe son offre en matière d'appareils de grande capacité, notamment avec son french door haut de gamme Serie 8 KFF96PIEP ou une déclinaison noire de son réfrigérateur américain de la Serie 6.

Froid : cap sur les grandes capacités

Dans le domaine du froid, Bosch développe son offre en matière d’appareils de grande capacité, un secteur sur lequel la marque était peu présente jusqu’à maintenant.
Ainsi annonce-t-elle son arrivée sur le créneau des multiportes avec un french door très premium (Serie 8 KFF96PIEP, environ 3 200 euros). Il profite d’un fond en inox, d’aménagements flexibles, d’un distributeur d’eau installé dans la contreporte pour conserver une façade parfaitement lisse et d’une fabrique à glace dans le congélateur. Pour la conservation des fruits et légumes et des aliments fragiles comme la viande ou le poisson, il s’équipe de tiroirs VitaFresh. En ce qui concerne les réfrigérateurs américains, une nouvelle finition noire est proposée dans la Serie 6.

Avec leur format inhabituel (86 cm de large), ces réfrigérateurs combinés offrent d'importantes capacités (plus de 600 litres), cette forme permettant une optimisation des volumes intéressante.

Enfin, toujours sur le segment des appareils de grande capacité, Bosch commercialise des modèles plus atypiques : des combinés qui adoptent un format proche de celui des réfrigérateurs américains ou multiportes (généralement 90 cm), soit 86 cm de largeur. Ce format permet une meilleure optimisation du volume, ces appareils affichant en effet une capacité supérieure à 600 litres. Certains modèles ont déjà été lancés dès septembre 2020, mais Bosch étend cette gamme (avec un modèle Serie 4, deux modèles Serie 6, de 1300 à 1600 euros).

Sur le marché des combinés, le fabricant renforce sa gamme VarioStyle avec un modèle plus accessible (Serie 2) : il est disponible à partir de 799 €, soit une centaine d’euros de moins par rapport aux VarioStyle de la gamme actuelle. Pour rappel, dans cette ligne, les réfrigérateurs sont équipés de façades colorées interchangeables.

En froid intégrable, Bosch, qui a renouvelé ses combinés d’entrée de gamme en fin d’année (Serie 2), remplace maintenant la série supérieure (Serie 4, à partir de 949 euros). Diverses améliorations y ont été apportées : électronique, éclairage Led, consommation énergétique, optimisation du volume… En revanche, le constructeur a fait le choix de conserver une technologie de froid statique. Grâce à divers procédés, la circulation naturelle de l’air dans le compartiment réfrigérateur est optimisée (système ecoAirflow) pour y obtenir une température homogène, l’absence de ventilateur limitant à la fois le bruit et la consommation électrique (ainsi que les coûts).

Avec la PIE611B15, Bosch met toutes les chances de son côté pour démocratiser les tables de cuisson ventilées. Il s'agit en effet d'un "petit" modèle de 60 cm, dimension la plus prisée du marché et plus abordable.

Intégrable : démocratisation des tables aspirantes et lancement d'un kit Plug & Play

Pour finir, Bosch compte démocratiser les tables de cuisson à induction avec hottes intégrées, en proposant des produits à la fois plus accessibles et qui correspondent plus au cœur du marché. Il s’agit en effet d’un marché de niche, mais en très forte croissance. En 2020, le groupe avait déjà élargi son offre, en proposant notamment des modèles de 70 cm, sachant que ces appareils sont généralement des tables de grande largeur (80 et 90 cm). Or, les tables de cuisson de 60 cm représentent quasiment 80% du marché. Bosch va justement lancer sous peu une référence de 60 cm (PIE611B15, environ 1 800 euros).

Le fabricant entend contrer un autre frein : l’installation de ces appareils, qui demeure délicate. Il lance donc un kit "Plug & Play" pour installer une évacuation directe dans le vide sanitaire, directement à l’arrière de la table – ce qui correspond à une grande majorité des cas d’installation (environ 80%).

En ce qui concerne les hottes, Bosch va généraliser et étendre une solution déjà lancée l’année dernière qui tend à devenir un standard : les kits de recyclage intègrent désormais un système de filtration des pollens (qui retient plus de 99% des particules).

En savoir plus
L' électroménager Bosch mis en "Valeurs" par la campagne likeabosch
Nouvelle étiquette énergie : comprendre la grande remise à plat qui arrive
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.