Les cuisinistes se préparent à une réouverture en toute sécurité

Les cuisinistes se préparent à une réouverture en toute sécurité

le 13 novembre 2020
Partager sur

Depuis le début du deuxième confinement, les portes des magasins de cuisine sont fermées mais la vente à distance et la pose à domicile continuent. D'autant que, sur un marché demandeur, les enseignes de cuisine développent fortement leurs outils numériques et leurs usages. Suite à l’intervention du Premier Ministre le 12 novembre, Christian Mennrath, Président du Syndicat National de l'Equipement de la Cuisine (SNEC), indique dans un courrier à ses adhérents, que toute la filière va poursuivre son travail pour être en capacité de proposer une réouverture "pour tous et en toute sécurité dès le 1er décembre 2020".

Les cuisinistes se préparent à une réouverture en toute sécurité

 « Notre organisation professionnelle SNEC, de concert avec FNAEM/FENACEREM/CNEF, a constamment argumenté auprès des cabinets des ministères concernés (Finances, Relance, Industrie, TPE…) sur la possibilité d’ouvrir nos magasins en toute sécurité avec une jauge Covid à 20m² par personne, ou en travaillant uniquement sur rendez-vous, ou en autorisant la vente à domicile…", indique Christian Mennrath dans son courrier.

 

Propositions de renforcement de la jauge ou la prise de rendez-vous

"Par ailleurs, nous avons démontré à nos politiques le respect scrupuleux des prérequis comme les fermetures de nos magasins et que nous entendions que tous s’y conforment, ajoute-t-il. Ainsi avons-nous engagé, grâce à vos remontées d’informations du terrain, les actions juridiques validées par nos avocats contre les acteurs locaux et nationaux qui créent une distorsion de concurrence inacceptable. Le Premier Ministre a clairement évoqué, si la situation sanitaire s’améliore, la possibilité d’ouvrir au 1er ou dans les premiers jours de décembre avec un protocole renforcé pour les commerces aujourd’hui fermés. Lui-même acquis à la réouverture de nos magasins, Bruno Lemaire, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance a précisé ces règles renforcées en reprenant nos propositions de renforcement de la jauge ou la prise de rendez-vous.

Dès aujourd’hui, nous allons nous réunir et travailler de concert avec toutes les fédérations et organisations professionnelles démontrant une fois encore au Gouvernement que toute la filière est en capacité de proposer une réouverture pour tous et en toute sécurité et ceci dès le 1er décembre".

 

Travailler malgré les portes fermées

A l’instant présent, malgré les portes fermées de leurs magasins,  les cuisinistes peuvent cependant travailler. "Les déplacements sont autorisés chez nos clients car les « professionnels peuvent se déplacer au domicile du consommateur dans les cas où le lieu d’exercice de l’activité professionnelle est le domicile du client », ceci dans le strict respect des protocoles sanitaires", souligne le Président du SNEC. "Ainsi, nous pouvons réaliser chez nos clients la prise des métrés (obligatoire avant toute passation de commandes), la livraison, la pose et la réception des chantiers. Les ventes pouvant se conclure à distance".

En savoir plus
Les GSS ferment leurs espaces cuisine
Qui est Christian Mennrath, le nouveau Président du SNEC ?
Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.