Groupe Planet Menager : "Nos actions sur la rationalisation des gammes et l'outil de CRM, enclenchées avant la crise, sont encore plus prioritaires aujourd'hui"

Groupe Planet Menager : "Nos actions sur la rationalisation des gammes et l'outil de CRM, enclenchées avant la crise, sont encore plus prioritaires aujourd'hui"

le 12 mai 2020
Partager sur

Comment les enseignes de spécialistes indépendants abordent-elles la réouverture, tant au niveau de la centrale que des plateformes ? Quels enseignements tirent-elles de cette période ? Qu'est-ce qui va changer dans les mois à venir ? Voici les réponses de Jacques Spicker Directeur Général Groupe Planet Ménager


Neomag : Quels sont de manière générale les grands enseignements que vous retirez de cette période ?

Jacques Spicker : Le premier enseignement est la solidité et la résilience de nos adhérents. En effet, grâce à leur gestion saine, la diversification de leurs business et leur filiation au Groupe Planet Ménager, ils traversent et sortiront de cette crise avec des fondations solides.

Le second est la relation avec les consommateurs. De part leur taille et leur agilité, nos adhérents ont su garder un contact de proximité avec leurs consommateurs, en mettant en place, par exemple, de la vente assistée à distance couplée à de la livraison.

Bien entendu, Internet et les réseaux sociaux, identifiés comme des relais de croissance, ressortent de cette crise totalement exacerbés et indispensables. Cela va accélérer notre plan de transformation sur la digitalisation, que ce soit au travers de notre CRM ou des réseaux sociaux.

Enfin, point très important, même si nos adhérents ressortent confiants et avec des finances saines, les assureurs crédits ne doivent pas mettre à mal tout cela en dégradant de manière arbitraire et sans aucune communication les encours de ces derniers. C’est dans ces moments clés que la filière doit être épaulée pour ne pas accentuer les problèmes.

 

"Nous allons renforcer nos actions sur les réseaux sociaux et le digital en mettant à disposition de nos adhérents des kit « plug and play » pour gagner en efficacité et vitesse d’exécution" 

 

Quelles sont les mesures prises au niveau de la centrale et des plateformes ?

Evidemment, les premières mesures, après avoir accusé le coup de l’annonce du confinement, étaient financière et sécuritaire. Mettre en sécurité le personnel et s’acquitter des charges et dettes fournisseurs étaient notre priorité. Les actions déployées par le gouvernement sont d’une aide précieuse pour passer cette crise mais nous tenons à remercier les fournisseurs, qui se reconnaitront, dans leur accompagnement.

Ensuite, il était important d’être agile et adaptable, informer les consommateurs que nos magasins étaient là pour les aider, en respectant toutes les règles, tout en apportant le service propre aux revendeurs indépendants. La digitalisation de la majorité de notre réseau, couplée à ces actions locales, ont permis pour une grande partie de nos adhérents de « limiter » la casse sur avril. Cependant cette période n’a pas freiné nos adhérents dans leurs projets et je suis heureux d’officialiser l’ouverture sur le deuxième trimestre de 2 nouveaux magasins (Béziers et Toulouse) ainsi que l’agrandissement de Salson à Rodez pour accueillir un rayon literie de plus de 120m².

 

"Nous continuons l’élargissement de notre offre qui, après la literie, se fera au travers de partenariats dans l’art culinaire et la cuisine" 

 

Qu’allez-vous faire évoluer en priorité dans les services proposés à votre réseau, et de quelle manière ?

Comme je le disais précédemment, l’ensemble des actions que nous avons commencé à mettre en place avant cette crise comme la rationalisation des gammes, notre outil de CRM vont être prioritaire.

Nous allons renforcer nos actions sur les réseaux sociaux et le digital en mettant à disposition de nos adhérents des kit « plug and play » pour gagner en efficacité et vitesse d’exécution. Enfin, pour être toujours plus attractif pour nos clients, nous continuons l’élargissement de notre offre qui, après la literie, se fera au travers de partenariats dans l’art culinaire et la cuisine. Pour terminer, car cela reste le nerf de la guerre, nous devons, en partenariat avec les fournisseurs redéfinir des objectifs cohérents pour 2020 et, pourquoi pas réfléchir à 2021 dès à présent.

Partager sur
Les marques en campagne
A lire également
Cliquez ici
pour recevoir la Newsletter
OK

Quelle utilisation de votre adresse email ?


Neomag ne vous demande que votre adresse email afin de vous envoyer notre lettre d'information.

Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur le lien en fin de lettre, ou en nous envoyant un mail à contact@neomag.fr

Neomag s'engage à ne pas louer ni vendre ni céder votre adresse mail à une autre société.

La durée de vie de conservation de votre adresse dans nos fichiers est maximale, ne s'interrompant qu'à votre demande.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter nos mentions légales et la partie consacrée au respect du RGPD

Pour accepter de recevoir la lettre d'informations Neomag, merci de bien vouloir inscrire votre adresse mail.