Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article
Derniers Entretiens
Fondateur et dirigeant d'EZI
Fondateur et Dirigeant du Groupe Ubaldi
Chef de Groupe Produits Cuisine Electrolux France
PDG de Schneider Consumer Group
Directeur de Division Sharp Home Appliances France

Dominique Oheix

Fondateur d'e-formadis

« Pour une formation à distance synchrone qui soit simple, fluide et mesurable en termes de gains acquis »

La formation à distance est plus que jamais dans l'air du temps. Dans la profession de l'électrodomestique, la société e-formadis s'est fait connaître depuis plusieurs années, pour ses formations techniques réalisées à distance pour le compte de groupements, de grossistes ou de marques. Aujourd'hui, capitalisant sur ce savoir-faire et cette expérience, elle développe de nouveaux services. Le point avec son dirigeant, Dominique Oheix.

Dominique Oheix est le créateur d'e-formadis. A l'origine positionnée sur la formation à distance, la société développe sa panoplie de services. Dominique Oheix a débuté sa carrière dans le domaine du Social puis par goût du contact il s'est orienté par le Commerce. Avant de créer la société e-formadis, il avait notamment monté un magasin Expert à proximité de Font Romeu dans les Pyrénées. Il connait donc particulièrement bien les problématiques des chef d'entreprises indépendants.

 

NEOMAG : Vidéo-conférence, visio-conférence, téléprésence... on parle actuellement beaucoup de tout cela en ce moment dans les entreprises. Qu'en pensez-vous ?

Dominique Oheix : Il y a beaucoup de choses mais il faut faire un tri. Informer à distance et former à distance par exemple sont deux choses différentes. Même si les technologies utilisées peuvent parfois être similaires, les attentes ne sont pas les mêmes. Quand on parle de formation, on doit générer de la qualification. Et ce gain de qualification doit être mesurable.

Notre outil permet également de réaliser du management collaboratif. Un manager, par exemple, pourra l'utiliser pour faire un suivi d'activité hebdomadaire avec son équipe commerciale déployée en région sur les événements de la semaine, le plan d'action... Cela ne remplace pas les réunions physiques mais cela permet de maintenir un lien différent de la simple réunion téléphonique.

 

"Pour un lancement cela peut par exemple se substituer à une force supplétive"

 

NEOMAG : La formation à distance est très développée sur le marché américain. En France, il semble que la crise fassent évoluer les mentalités ? Les choses sont-elles en train d'avancer ?

Dominique Oheix : Les américains ont pris pas mal d'avance par rapport aux européens sur ce terrain. En terme de formation, la part de celle qui est réalisée à distance est majoritaire. Plus tôt que nous, ils ont su tirer parti des bénéfices en termes d'économies, d'écologie et d'efficacité. Il faut dire que la dimension de leur pays s'y prête davantage aussi.

L'outil permet aussi beaucoup d'autres choses. Avec notre Show-room Live, une marque peut par exemple présenter un nouveauté ou une innovation à un auditoire déterminé. Dans le cas d'un lancement, par exemple, cela peut très avantageusement se substituer à une force supplétive.

 

"Souvent pour pallier au manque d'humanité, on compense par la technologie..."

 

NEOMAG : Ok, mais entre des services quasi-gratuits que l'on trouve sur Internet et les solutions d'e-learning développées sur-mesure et vendues très cher aux entreprises, il existe une multitude d'outils qui permettent de faire cela. Qu'apportez-vous de plus ?

Dominique Oheix : Vous avez raison. Il y a sur le marché toutes sortes d'outils qui permettent principalement de former des collaborateurs. Mais ils se heurtent bien souvent à des difficultés. Premièrement, il ne suffit pas de diffuser de la formation, il faut être ensuite capable d'évaluer ce fameux « gain de formation ». Deuxièmement, il faut être capable d'inscrire cela dans la durée. Cela demande de faire des « piqures de rappel ». Troisièmement, les coûts engendrés peuvent être parfois importants avec la création d'éléments virtuels. Dans le cas de l'e-learling notamment, bien souvent pour pallier au manque d'humanité, on compense par la technologie.

La spécificité d'e-formadis, c'est de permettre à la fois un contact synchrone direct et une évaluation. L'expérience acquise depuis plusieurs années nous permet de proposer une solution abordable qui n'est pas une usine à gaz compliquée. Nous nous positionnons en tant que « créateur de lien ». Notre savoir-faire est de mettre en relation un orateur et un participant de la manière la plus simple et la plus fluide qui soit. Nous pouvons également aider à construire le module de formation ou l'adapter au mode de communication à distance afin d'être le plus audible et impactant possible.

 

NEOMAG : Concrètement, comment fonctionnent une intervention type ?

Dominique Oheix : Globalement cela se déroule en trois phases : avant, pendant et après. En amont, en phase avec le client nous mettons au point le cahier des charges et les objectifs qualitatifs de l'événement. Nous établissons ensuite avec lui un agenda et nous l'accompagnons dans la communication auprès de ses cibles sur le contenu, la date et l’heure de son projet. Nous réalisons un guide d’entretien comportant l’argumentation que nous développons pour chaque appel auprès des cibles. Nous accompagnons et réalisons une mini-formation sur l’utilisation de l’outil auprès des intervenants le jour J. Nous pouvons l'accompagner également sur l’animation du module de présentation.

Ensuite, arrive la phase de déroulement de formation en ligne. Pendant celle-ci, notre centre de contact fait le suivi des connexions et appelle les participants. Notre Hotline répond aux éventuels problèmes techniques de dernière minute. Nous mettons en place un « studio » comprenant un poste animateur, un poste témoin, les micro-casque et webcam. Nous mettons en forme le contrôle des connaissances et le questionnaire de satisfaction.

Une fois que tout s'est bien déroulé, nous remettons au client un rapport complet d’audit qui comprend à la fois la synthèse et le détail des paramètres de connexions ainsi que le rapport de satisfaction des participants.

 

NEOMAG. Vous vous lancez donc également dans le contenu de formations ?

Dominique Oheix : Tout à fait. E-formadis est désormais un organisme de formation agréé. A ce titre, cela permet à nos clients une prise en charge partielle ou totale par leur OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé). Si l'entreprise cotise dans le cadre de la formation continue, nous la conseillons et l'aidons à constituer la demande de financement de sa formation.

La formation qualifiante s’inscrit dans un parcours individuel de formation et répond à l’évolution du salarié tout au long de son parcours professionnel. Notre intervention se situe à deux niveaux : un module présentiel et/ ou asynchrone suivi d’une formation synchrone. Nos modules d’intervention sont dans les domaines suivants : technique de vente, management, maitrise de logiciels, découverte internet, anglais, gestion commerciale, communication.

L’avantage de la formation synchrone est sa souplesse d’utilisation. Elle permet l’évaluation de l’apprenant au moment opportun et apporte un suivi en continu. C’est la possibilité pour l’apprenant de bénéficier d’un encadrement en temps réel avec des applications de terrain immédiates qui peuvent être évaluées et corrigées. Nous délivrons pour chaque formation qualifiante un diplôme de valorisation.

 

 

e-formadis
E-Formadis est le leader de la formation à distance en direct auprès des magasins électroménagers. Parmi ses références, la société compte des clients tels que des groupements de distributeurs (Ex&Co), de fournisseurs (Gifam), des organismes de formation (Formacem), des marques du Brun, du Blanc et du Multimédia (Samsung, Sony, Philips, LG, Panasonic, Toshiba, Sharp, Canon, Nikon, HP, MSI, Electrolux, Dyson, Magimix, Bosch, Siemens, Whirlpool, Fagor Brandt...) mais aussi des grossistes (Disposelec) et des magasins (Expert, Connexion, Gitem, Pulsat, Extra, Présence, Proxi). Depuis la création d'e-formadis, plus de 1 200 modules de formation et plus de 7 000 heures de communication entre professionnels ont été mis en place.

 


place_holder
place_holder
place_holder