Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article
Derniers Entretiens
Directeur Général SFG
Secrétaire général du SNEC
Directrice Générale Miele France
Vice-président iRobot France Benelux Sales Group
Directeur Général de Sideme

Christian Sarrot

Secrétaire général du SNEC

« Le SNEC est aujourd’hui le représentant naturel de tous les acteurs de la filière cuisine qui y sont regroupés »

Cette année, le Syndicat National de l’Equipement de la Cuisine (SNEC) devrait fédérer plus de 1 500 adhérents. Un objectif de représentativité atteint pour Aymeric Foissey, Président de l’organisation professionnelle qui terminera son mandat dans quelques mois. Dans la continuité, le syndicat va poursuivre en 2020 ce travail de renforcement de sa présence et de son identité auprès de tous les professionnels concernés. Les explications avec Christian Sarrot, Secrétaire général du SNEC.

Nicole Maïon

A l’occasion de sa dernière Assemblée Générale, le SNEC a annoncé l’adhésion des réseaux de magasins-distributeurs sous enseigne de Schmidt Groupe (Schmidt et Cuisinella) et des Etablissements Fournier (Mobalpa, Péréne et Socoo’c). Peut-on dire que ce ralliement de ces deux groupes leaders témoigne de l’importance prise par cette organisation professionnelle sur un marché de la Cuisine français en croissance ?

Depuis plusieurs années, la Cuisine est la pièce préférée des français. Elle constitue l’investissement le plus important dans l’aménagement de leur habitat.

Il est clair, que le SNEC est aujourd’hui devenu le représentant « naturel » de tous les acteurs de la filière cuisine qui y sont regroupés. Tant les fabricants de meubles et d’électroménager, les équipementiers, les membres associés (éditeurs de Logiciels, entreprise de recrutement comme concepteur-vendeur.fr, centres de formation…) que l’ensemble des distributeurs de la cuisine (tous indépendants, qu’ils soient ou non sous enseigne). Cette particularité de notre organisation permet, à chaque professionnel, de disposer d’une vision globale et très précise de chaque « maillon » de la cuisine.

"Ces nouvelles adhésions illustrent l’intérêt manifeste pour les prestations de services de notre organisation et le partage des valeurs communes de la profession"

En décembre dernier, Jean-Thierry Catrice, Administrateur de Schmidt Groupe et Philippe Croset, Directeur Général de Fournier S.A ont donné leurs accords respectifs afin que leurs magasins, sous forme de réseau, adhèrent au SNEC rejoignant ainsi les réseaux Arthur Bonnet et Comera de Cuisine Design Industries. Nous avions déjà près de 200 magasins indépendants appartenant à ces deux grands groupes, toute enseigne confondue mais l’apport d’adhésion sous forme de réseau signifie 800 magasins supplémentaires.

En additionnant de nouvelles adhésions tant fabricants, distributeurs et membres associés, nous pensons dénombrer près de 1 500 adhérents au SNEC en 2020. Par ailleurs, l’adhésion de magasins franchisés Darty Cuisines de même que des magasins Noblessa, illustrent l’intérêt manifeste pour les prestations de services de notre organisation et le partage des valeurs communes de la profession.

 

Après six années très actives de mandat, Aymeric Foissey, va céder sa place de Président du Snec en juin 2020. Quelle en est la raison ?


Effectivement, Aymeric Foissey n’a pas souhaité se représenter pour un troisième mandat de Président du SNEC aux prochaines élections de Juin 2020. La raison est d'ordre éthique. En effet, les Etablissements Foissey, l'entreprise familiale qu'il dirige a plusieurs activités et ne seront plus directement opérationels dans le métier de la cuisine. Notre organisation a toujours impliqué un engagement total du Conseil d’Administration, de ses Administrateurs élus et principalement de ses vice-Présidents, membres du Bureau.

Succédant aux neuf années de mandat de Pascal Raulot (Président de Total-Consortium Clayton -agent d’enseignes de cuisine française et européenne et professionnel de la cuisine-), les six années de présidence d'Aymeric Foissey au service de la défense des intérêts des professionnels de la filière cuisine auront concouru à la modernisation de l’organisation et à la préservation et aux financements des formations qualifiantes de nos métiers très particuliers et à forte valeur ajoutée.

 

Le SNEC a signé le Ier Janvier 2018 le rapprochement de branche dans le cadre de la convention collective étendue « Négoce de l’Ameublement » dans le cadre de regroupements par branche exigés par l’Etat. Pouvez-vous nous en expliquer les enjeux ?

Pour rappel, l’impossibilité juridique à négocier une convention collective « étendue » joint à la non-représentativité du syndicat patronal et des syndicats de salariés de la branche « cuisine » depuis 2013, ont eu pour conséquence pour les « métiers de la cuisine » l’obligation de se regrouper sous le régime de la convention de travail étendue du Négoce de l’Ameublement, préservant ainsi la reconnaissance des formations diplômantes des métiers de la conception-vente de cuisines équipées sur mesure et de facto, leur financement.

La FNAEM (Fédération française du négoce de l’ameublement et de l’équipement de la maison) est l’organisation professionnelle représentative du négoce de l’ameublement et de l’équipement de la maison, gestionnaire de la Convention collective IDCC 1880. Elle regroupe les distributeurs d’ameublement, de cuisines, de literie, de luminaire, de revêtement de sols et murs appliquant la convention collective précitée.

Les deux organisations ont donc acté conjointement la publication des arrêtés ministériels de représentativité des organisations professionnelles et des organisations syndicales des branches ameublement et électroménager ; les conséquences de ces mesures de représentativité dans ces branches en termes de capacité de négociation paritaire, de gestion des CQP et titres existant et de pérennité des financements de ceux-ci par leur OPCO commun ; la nécessité de permettre la constitution d’un pôle conventionnel « équipement de la maison » suffisamment fort (125 000 salariés) pour permettre la réelle prise en compte des spécificités métiers de cette branche par les tiers (pouvoirs publics, OPC0, assureurs sociaux,…).

Faisant suite à la dénonciation de la CCN cuisinistes en Janvier 2018, comme la Loi nous l’a imposée, cette dernière a continué de s’appliquer aux entreprises adhérentes du SNEC pendant 18 mois. Au premier semestre 2019, un travail mené par notre avocate SNEC, spécialiste en droit du travail, Maitre Valérie Bogaert, en collaboration avec Caroline Saccault, Juriste de la FNAEM a été effectué pour faciliter dans ce contexte, la compréhension et la transition pour les ressources humaines des adhérents SNEC, ce, à compter du 1er Juillet 2019.

 

Quels ont été les impacts de la réforme de la Formation entreprise par le Ministère du Travail en 2018 sur le financement des formations de métiers propres à l’univers de la cuisine ?

Deux administrateurs du SNEC : Laure Bayet, Responsable du centre de formation Mobalpa et Pascal Raulot, Vice-Président et Membre du Bureau font partie des commissions paritaires du Négoce de l’Ameublement et veillent à la préservation et aux financements propres aux métiers de la filière cuisine. France Compétence, le nouvel opérateur, a par ailleurs reconnu les CQP -Certification de Qualification Professionnelle – comme « métiers de la cuisine » eu égard à la complexité des fonctions et compétences attenantes.

A ce titre, les difficultés rencontrées par plusieurs entreprises d’ameublement et/ou de cuisines pour financer des CQP par le dispositif Pro-A sont une conséquence directe de la réforme de la formation, commune à toutes les entreprises de France et pas propre à la branche ameublement. Leur attention a été attirée sur ce point par écrit dès l’entrée en vigueur de la réforme en juillet 2018 puis à plusieurs reprises depuis. Des actions de lobbying visant à desserrer cette restriction sont par ailleurs en cours à l’échelle interbranches de l’OPCO, sans qu’il soit possible de préjuger de leur résultat.

 

"Mediation : la qualité de la collaboration A.M.E/SNEC est essentielle"

 

Le SNEC a, depuis 2016, mis à la disposition de ses adhérents, une « assistance juridique » par le biais d’avocats spécialisés SNEC en matière de Droit Fiscal, Droit Social et Droit de la Consommation notamment pour ce dernier dans l’éventualité d’un litige avec un client et depuis le Ier Janvier 2020, d’une « assistance en matière d’Expertise-Comptable ». Votre organisation a également pour particularité d’avoir un Médiateur de la Consommation en son sein, vous-même, Secrétaire Général… Quel en est l’intérêt pour les adhérents ?

Avant tout, je souhaiterai, au nom de notre Conseil d’Administration, remercier le travail quotidien réalisé par nos trois Avocats, Maître Sarah Temple-Boyer pour le Droit à la Consommation, Maître Valérie Bogaert pour le Droit du Social et Maître Maxime Buchet, pour le Droit Fiscal et ce, pour la défense des intérêts de nos adhérents SNEC.

Depuis le 1er janvier 2016, la Médiation de la Consommation est devenue obligatoire (sous peine de sanctions administratives pouvant atteindre 15 000 euros par personne morale). L’A.M.E (Association des Médiateurs Européens) composés majoritairement d’avocats au barreau, est le Médiateur du SNEC. Là encore, la qualité de notre collaboration A.M.E/SNEC est essentielle.

En effet, tout distributeur ayant une relation commerciale avec un consommateur est dans l’obligation d’inscrire dans ses CGV (conditions générales de vente) son adhésion à une Association de Médiation de la Consommation (cette dernière ayant reçu obligatoirement l’agrément de la DGCCRF) et ce, quel que soit le produit de consommation vendu dans le magasin.

Le bon de commande et les présentes conditions générales, qui en font partie intégrante, sont soumis au droit français. Pour tout litige relatif à la commande, le client est informé de la possibilité de recourir à une procédure de médiation conventionnelle ou tout autre mode alternatif des différends. En cas de litige avec le cuisiniste, le client est invité à s’adresser en priorité, par lettre recommandée avec accusé de réception, au service client du cuisiniste.

En application des articles L.612-1 à L 612-5 et R 612-1 à R 612-5 du code de la consommation et sous réserve d'abord d'avoir adressé une réclamation écrite au service clientèle de l’enseigne, restée infructueuse, le client insatisfait peut avoir recours gratuitement au service de médiation de l’AME (Association des Médiateurs Européens) par voie électronique : mediation-conso.snec@mediateurseuropeens.org ou par voie postale  à l’adresse : Association des Médiateurs Européens AME- Maison du Barreau, 2 rue de Harlay -75001 Paris. Le site Internet de l’AME est accessible à partir de l’adresse : http://www.mediateurseuropeens.org.

Tout litige relatif aux ventes de fournitures conclues en application des présentes conditions générales de vente, concernant tant leur validité, leur interprétation, leur exécution, leur résiliation, leurs conséquences et leurs suites et qui n’auraient notamment pas pu être résolus à l’amiable entre le cuisiniste et le client, sont soumis aux tribunaux compétents.

 

Des services de médiation et de conseil aux adhérents

 

L’actualité du SNEC a été marquée en 2019 par le recrutement d’une Assistante de Direction, Nathalie Gauthier mais aussi un nouveau siège administratif, la refonte complète du Snec-Infos, du site internet, la mise en place de réseaux sociaux afin que consommateurs et professionnels puissent bénéficier des services étendus de l’organisation…

Nous avons, en effet, procédé au déménagement de notre siège administratif, à Anse, près de Lyon. Un choix de localisation stratégique qui nous a semblé pertinent afin d’être plus proche de nos adhérents, la majorité de nos distributeurs-adhérents étant en région.

Le site www.snec.org, totalement refondu l’an dernier dans son référencement, son contenu et sa présentation, présente un espace « ouvert » de conseils aux consommateurs qui leur permet également et facilement d’identifier le cuisiniste adhérent SNEC proche de chez eux.

Les nombreuses connexions des consommateurs qui vérifient que le cuisiniste est adhérent ou pas au SNEC, semblent être, à leurs initiatives, un gage de qualité de projet, d’implantation et de services.

Enfin, un espace sécurisé « professionnel » réservé à nos adhérents leur offre la possibilité de disposer des dernières informations de la profession et tous les documents administratifs nécessaires à leurs activités, régulièrement remis à jour par les Avocats spécialisés SNEC : un contrat de travail, l’édition d’un Bon de Commande ou des Conditions Générales de Vente, l’acompte sur la TVA … et un abécédaire.

 

La deuxième édition de la "Journée de la Cuisine" sur la Foire de Paris 2020

 

Le SNEC participe activement à tous les événements majeurs de la filière cuisine, qu’ils soient destinés au grand public ou aux professionnels.  Qu’en sera-t-il en 2020 ?

Il est cohérent qu’à chaque manifestation où la pièce-cuisine est présentée, le SNEC soit également présent. A ce titre, nous sommes, en effet, partenaires de différents salons. Dans le cadre de notre collaboration et notre statut de co-organisateur avec Comexposium, nous avons initié l’an dernier au sein de Foire de Paris où le SNEC est présent en permanence, la première édition de la « « Journée de la Cuisine ». Cette manifestation a enregistré le meilleur taux de satisfaction (92%) des visiteurs depuis la création de Foire de Paris.

L’événement sera renouvelé en 2020 au sein d’un Espace-Cuisine totalement différent car se présentant en surface-premium dans le hall 7.3 dès la sortie des escalators. A la demande de Comexposium, le SNEC sera également, en 2020, partenaire de la prochaine édition de Foire d’Automne.

Le SNEC est également un partenaire privilégié du salon BtoB « SADECC » au sein duquel les organisateurs mettent un stand à notre disposition et l’assistance d’organisation de conférences. Rendez-vous est d'ores et déjà pris pour l’édition de 2021 Porte de Versailles. Enfin, lors de sa récente édition, les organisateurs du salon « Esprit Meuble » ont souhaité sensibiliser les enseignes et les visiteurs à l’univers de la cuisine en créant un espace spécifique : « Esprit Cuisine ». A leur demande, le SNEC était également présent et partenaire pendant toute la durée de l’événement.

 

Le premier semestre 2020 sera marqué par l’élection de nouveaux administrateurs, d’un nouveau bureau et d’un nouveau président…

En effet, les élections ou ré-élections de 16 administrateurs à parité égale (8 fabricants/équipementiers/Membres Associés et 8 distributeurs) se dérouleront le 9 Juin prochain. Par le biais d’un vote électronique individuel et sécurisé, chaque adhérent SNEC votera pour les candidats de son choix. L’occasion pour de nouveaux professionnels de rejoindre l’organisation professionnelle au service des professionnels !  

 

 

place_holder
place_holder
place_holder