Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article
Derniers Entretiens
Directeur de Division Nouvelles Technologies chez Reed Expositions
Directeur Marketing Whirlpool France
Directeur Général ARB et SIMEO
Directeur Général Polti France
DG Severin France

Laurent Eydieu

Directeur de Division Nouvelles Technologies chez Reed Expositions

« Le MedPi 2019 devrait accueillir environ 1 000 décideurs issus du « sell-in » et 2 000 du « sell-out » »

Initiée en 2018 avec son installation à Paris et l’enrichissement de son visitorat au public du « sell-out », la mutation du MedPi se poursuit en 2019. La 25ème édition de ce rendez-vous installé de la communauté d’affaires consacré aux technologies grand public  va se dérouler en 2019 du 2 au 4 avril au Paris Convention Centre. Objectif ? « Aider au  développement du New Business sur un marché de l’EGP en mutation », comme l’explique Laurent Eydieu, Directeur du MedPi.

 

Interview : Nicole Maïon

 

Après de profonds changements en 2018, quel est le bilan de la 24e édition du MedPi que vous qualifiez de l’An 1 ? Quels enseignements en avez-vous tiré pour organiser « l’An 2 » ?

Avec près de 25 années d’histoire, le MedPi, axé sur un concept original de mise en relations d’affaires est devenu un club dédié à la communauté de décideurs qui font les référencements du High Tech dans le Retail en France et dans les pays francophones.

De l’informatique d’il y a vingt ans à l’intelligence artificielle et les produits qui participent à la maison intelligente aujourd’hui , ce club a toujours apporté ses services afin de faire rentrer les nouvelles technologies dans la distribution grand public. Tel est le leitmotiv et la colonne vertébrale du MedPi.  Mais après avoir été axé sur une formule immersive à Monaco centrée sur le « sell in », donc le référencement, le MedPi a voulu s’enrichir de nouveaux publics de « sell-out ». Objectif : être très actif quant à la théâtralisation et la mise en scène de ces innovations de manière à ce que le consommateur final comprenne ces nouveaux produits, ses valeurs d’usages et les achètent. 

Le visitorat a été élargi mais concerne toujours un public professionnel consacré au Retail 

Nous avons ainsi créé une extension au MedPi qui ne pouvait pas se mettre en place à Monaco. De plus, le lieu exposait le public à des contraintes logistiques et financières sur un marché de plus en plus prudent. Tous ces éléments confondus, le visitorat a donc été élargi mais concerne  toujours un public professionnel consacré au Retail et ce nouveau public du « sell-out » à l’instar « du sell-in » était au rendez-vous à Paris

 

Justement, a quels chiffres s’attendre en terme de visitorat ?

Avec près de 1 657 visiteurs uniques, un accroissement de plus de 30% du visitorat a été enregistré en 2018 dont une forte croissance du public du « sell-in » avec 260 centrales d’achat. Et cela, en dépit des grèves perlées de la SNCF à cette période.

Notre objectif est de multiplier par 10 la représentativité du « sell-out » avec quelque  2 000 personnes

Nous avons donc eu une réaugmentation de la représentativité des acheteurs de quelque 30% de même que un accroissement du nombre d’enseignes. Nous avons donc retrouvé le visitorat perdu ces dernières années à Monaco. A noter,  l’actualité sociale a pourtant empêchéquelque 160 personnes sur les 900 inscrites de nous rejoindre mais nous espérons les retrouver début avril avec un objectif de 900 acteurs du « sell-in » présents sur notre base de 1 000 contacts. 

 

Compte-tenu de l'innovation de la nouvelle formule, les visiteurs issus du « sell out » ont-t-ils répondu à l’invitation du MedPi ?

Outre une représentativité accrue du « sell-in », quelque 200 personnes du « sell-out » se sont déplacés en 2018. En grande partie des professionnels du terrain, des directeurs de magasin, des chefs de rayon mais aussi des équipes marketing travaillant au sein des centrales d’achat et des enseignes et  des responsables apportant leur expertise en manière de merchandising et de trade marketing.

Le public de  Dom Tom, Afrique du Nord et Europe continentale sera aussi bien présent

Outre notre base de données déjà très riche en référencement, nous avons effectué un gros travail de qualification de notre base de données « sell-out », inexistante jusqu'à présent en France et que nous ne cessons d’enrichir sachant que ces personnes seront invitées. Notre objectif est de multiplier par 10 leur représentativité avec quelque  2 000 personnes du sell-out. Enfin, le public de  Dom Tom, Afrique du Nord et Europe continentale  sera aussi bien présent  avec des enseignes francophones ayant  déjà  renouvelé leur intérêt.

 

Parmi les nouveautés du MedPi 2018, la présence du PEM. Quelle place pour ce secteur cette année ? 

Nous sommes toujours très attentifs aux marchés dynamiques à commencer par le smart home. A nos yeux, le PEM s’intègre de façon représentative dans le développement de ce secteur.  De façon plus générale, des acteurs de la maison intelligente seront présents à commencer par Legrand qui développe ses propres gammes de produits intelligents et rachète des marques comme Netamo  pour proposer des  solutions sur le marché de la maison connectée.  

 

Quelle sera le poids du Connectée sur le salon ?  

Symboliquement, il représente 100% de l’offre présente car la grande vague de l’intégration de l’intelligence artificielle dans l’électronique, la commande vocale associée à la connectivité représentent 100% des produits aujourd’hui.  

Après son succès en 2018, la Connect Zone de 800 m2 avec Innov8 est reconduite en 2019. Nous constatons également des poches de croissance comme le Gaming, avec un marché de périphériques et d’accessoires,  créateur de valeur. Le marché de la Mobilité Urbaine entre en maturité au gré d’offres structurées et aura de nouveau une bonne représentativité au MedPi. Plus globalement, la Téléphonie Mobile est toujours présente au travers de son écosystème d’accessoires. Le marché du Son et de l’Image est représenté par quelques marques sachant cependant que le business est plutôt axé sur des produits haut de gamme

 

A deux mois de l’événement, quelles nouveautés en termes d’espaces et d’animation pouvez-vous nous annoncer?

Nous renouvelons le principe du Hub et les Retail Suites à disposition des centrales d’achat. De façon plus détaillée, nous avançons  ensemble sur des projets mais je préfère laisser ces acteurs  de la grande distribution en assurer en temps voulu la communication. De même, nous avons de nouveaux partenaires en ce qui concerne la partie animation dont les Trophées. Dans tous les cas, il y aura plusieurs événements dédiés à notre communauté d’affaires avec des avant-premières à venir. 

 

En conclusion, de quelle manière le MedPi peut aider les acteurs d’un marché de l’EGP en pleine turbulence?

Nous faisons en sorte d’aider le marché à reprendre des couleurs. Le marché de l’EGP a profondément changé avec une concentration des marques mais aussi d’enseignes sur des secteurs moins dynamiques face à  un suréquipement du consommateur et un  temps de renouvellement  bien plus long sans compter la notion de reconditionnement. Le MedPi est donc une réunion d’une famille d’affaires qui a besoin de se retrouver dans une période compliquée, pour  consolider et  créer de nouvelles opportunités d’affaires.

Des marques leaders comme Legrand viennent de façon maitrisées avec un système de rendez-vous approfondi  pour rencontrer des nouveaux acteurs et étudier le développement de nouveaux marchés. Inversement, des sociétés de taille plus modeste avec de bons produits trouvent au MedPi la visibilité recherchée auprès des enseignes. Une marque peut s’ouvrir à de nouveaux canaux de distribution et les canaux s’ouvrir à de nouvelles technologies de même qu’à de nouvelles marques  pour réaliser le New Business.

place_holder
place_holder
place_holder