Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

E-commerce

Les ventes sur internet en hausse de 25% sur un an

Selon l’étude publiée aujourd’hui par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), les ventes sur internet continuent de progresser malgré une conjoncture économique difficile. L’étude de la Fevad menée sur plus de 50 000 sites montre en effet que le commerce électronique a progressé de 25% au cours du 1er semestre 2009 par rapport au 1er semestre 2008. La bonne tenue des ventes en ligne au premier trimestre (+26%) s’est donc confirmée au cours du deuxième trimestre (+25%).

Par rapport au semestre précédent, les ventes sur internet s’affichent en hausse de 2,5%, alors que dans le même temps, la consommation des ménages n’a progressé que de 0,5% selon les chiffres INSEE. Le commerce électronique progresse donc à un rythme 5 fois plus élevé que la consommation.  Sur les six premiers mois de l’année, le montant total des ventes en ligne est estimé à 11,3 milliards d’euros. Le maintien de la croissance au rythme de 25% au second semestre devrait permettre d’atteindre un chiffre d’affaires de 25 milliards, conformément aux prévisions de la Fevad.
 
 
Une croissance toujours portée par la progression de l’offre et de la demande
 
Cette croissance continue de profiter du très fort développement du nombre de sites. Après une année 2008 record en termes de création de nouveaux sites marchands actifs, le rythme de progression des sites ne faiblit pas au premier semestre. La multiplication des offres de produits et services en ligne s’est donc poursuivie. Au cours du semestre, le nombre de sites marchands actifs a progressé de 28%.
On compte désormais plus de 56 000 sites marchands contre 43 700 il y a un an, soit 12 300 sites de plus. Ainsi, la barre de 60 000 sites marchands devrait être franchie d’ici la fin de l’année. Parmi les nouveaux sites figurent aujourd’hui de nombreuses enseignes de magasins physiques qui ouvrent « pignon sur web » et participent ainsi au développement des ventes en ligne.

Ces nouveaux sites sont aussi le moyen de répondre aux attentes d’une clientèle de plus en plus portée sur l’achat en ligne. Selon les chiffres publiés par la Fevad et Médiamétrie, la progression du nombre de cyber-acheteurs se poursuit. Après avoir connu un coup de frein au premier trimestre : + 3%, le nombre de nouveaux acheteurs repart à la hausse au deuxième trimestre : + 7%. (Source : Médiamétrie – Observatoire des Usages Internet).
 
 
Le nombre de commandes augmente alors que le panier moyen baisse
 
 L’augmentation du nombre de sites entraîne une progression du nombre de commandes. Selon les données recueillies auprès des principales plateformes de paiement, le nombre de transactions par carte a augmenté de + 35% au cours du semestre. Au total, ce sont plus de 110 millions de transactions qui ont été enregistrées par les sites de e-commerce. Rapporté au nombre de cyberacheteurs ayant déclaré avoir acheté lors du semestre, cela correspond à 5,7 opérations par e-consommateur, soit près d’une transaction par mois.

La hausse du nombre de commandes permet de compenser le phénomène de baisse du montant moyen des commandes observé depuis la fin de l’année 2008. Ainsi, après trois trimestres consécutifs de baisse, le montant moyen de la transaction recule de 4% à 89 €, contre 93 € au premier semestre 2008.

Les cyberacheteurs achètent donc plus souvent mais pour des montants toujours moins importants.
 
 
L’indice iCE 30 en hausse de 7% sur le semestre
 
L’indice iCE, calculé à partir des données recueillies auprès de 37 sites marchands (issus du top 10 de leur secteur), permet de mesurer la croissance des sites leaders à périmètre constant.

Au cours du dernier semestre, les sites du panel iCE 30 ont vu leur chiffre d’affaires global augmenter de 7% sur un an (contre 16% en 2008).

Les ventes au grand public (hors voyages-loisirs) progressent de 9% (contre 13% en 2008). Cette croissance profite de la bonne tenue du secteur des produits « mode et textile » en hausse de 11% tandis que les produits techniques progressent eux de 7% (malgré un ralentissement observé au deuxième trimestre : +3% par rapport à 2008).

Le e-tourisme progresse de 5%. Les agences de voyages en ligne voient ainsi leur chiffre d’affaires augmenter de 6% au deuxième trimestre après un premier trimestre à + 4%.

Enfin, le secteur de la vente aux professionnels (BtoB) enregistre une baisse de 3% des ventes au premier semestre.

 

place_holder
place_holder
place_holder