Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Flash infos

Carrefour rachète Dejbox et se renforce dans la « foodtech »

Uber Eats, Just Eat, Deliveroo : alors que le marché de la livraison de repas à domicile est en plein essor, le groupe de distribution français annonce le rachat stratégique de la « cantine digitale » Dejbox. Cette jeune société française est pionnière de la livraison de déjeuners pour les salariés situés en zones périurbaines. Alors que le "Bien Manger" s'avère une tendance lourde de la consommation, Carrefour entend prendre des parts de marché au sandwich et à la gamelle...

Avec cette acquisition, Carrefour étend son offre en e-commerce alimentaire à de nouveaux segments, tant d’un point de vue produit (le prêt-à-manger) que clientèle (le B2E, “business to employee”). Selon Amélie Oudéa-Castera, Directrice Exécutive E-commerce, Data et Transformation Digitale du groupe, « cette acquisition, qui reflète la volonté de Carrefour de devenir le leader du e-commerce alimentaire, est stratégique. Elle va nous permettre d’étendre notre clientèle aux salariés des TPE-PME, et d’investir le segment en forte croissance de la “food delivery” avec une offre axée sur la qualité et accessible à tous » 

Start-up lilloise fondée en 2015 par Adrien Verhack et Vincent Dupied, Dejbox propose aujourd'hui une solution de cantine digitale destinée aux salariés des entreprises. Elle leur permet de se faire livrer gratuitement au bureau leur déjeuner, avec un choix de plats frais, cuisinés et de saison pour le prix d'un titre restaurant (de 5,90€ à 8,90€). 

 

En ligne de mire, un potentiel de 10 millions de clients 

Sur un vaste marché en pleine mutation, la société s’est lancée via une interface web et mobile intuitive, une offre de qualité et bon marché et une organisation logistique optimisée, pour répondre aux attentes des salariés travaillant en périphérie urbaine (plus de 10 millions en France), qui bénéficient très rarement d’un système de restauration collective. 

Présente à Lille, Lyon, Paris, Bordeaux, Nantes et Grenoble mais aussi dans des centaines d’autres villes et communes environnantes, Dejbox livre chaque mois plus de 400 000 repas. « Une croissance portée par plus de 300 collaborateurs dont 140 préparateurs livreurs salariés, facteur de différenciation face aux autres plateformes de livraison de repas recourant massivement à des auto-entrepreneurs, souligne-t-on au sein  du groupe ». Dejbox s'appuie notamment sur un système d’itinéraires intelligents et un réseau de partenaires traiteurs et commerçants locaux. L’idée : créer un modèle économique vertueux et parfaitement adapté aux nouveaux usages de la “food delivery”, en particulier chez les millenials.

L'ntégration de Dejbox au sein du Groupe Carrefour va lui permettre d'accélérer fortement son déploiement en France, et très rapidement à l’international. L’une des étapes suivantes pour est aussi l’accélération du B2B, qui représente un axe de croissance important avec la capacité donnée aux entreprises de prendre en charge une partie du déjeuner de leurs salariés de façon dématérialisée, en abondant directement leur compte en ligne Dejbox. 

place_holder
place_holder
place_holder