Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Consommation

Les Français désireux d’objets connectés plus durables, accessibles et sociaux

26% des Français envisagent d’offrir un objet connecté à Noël cette année, contre 23% l’année dernière, selon une étude que vient de réaliser l'Ifop pour Boulanger. De nouvelles attentes consommateurs  se font jour mais certaines craintes demeurent.

Ainsi 48% des Français seraient prêts à acheter un objet connecté reconditionné. 35% seraient même prêts à en offrir dès ce Noël. Derrière ce choix, la recherche de maîtrise de son budget (88%) et la préservation des ressources naturelles (69%) sont les deux motivations les plus citées par les Français. En dernier lieu, la possibilité de s’offrir un matériel plus haut de gamme séduit près de 43% des Français. Claire Verbrugge, Directrice Marketing Boulanger, les offres reconditionnées Boulanger Second Life sont l’une des réponses à cet engouement croissant pour les objets connectés et s’inscrivent dans une démarche durable chère à l’enseigne ».

Garder du lien avec ses proches...

Le gain de temps et la recherche d’une meilleure gestion du quotidien est toujours le premier service attendu des objets connectés (28%). Mais l’utilisation des objets connectés évolue. Selon l’étude Ifop, la domotique, qui inclue la recherche d’économie d’énergie (15% en 2018 versus 10% en 2019) et la sécurisation de l’habitat (13% en 2018 versus 8% en 2019) sont moins citées. Il apparaît également que les Français comptent désormais sur les objets connectés pour garder plus facilement contact avec leurs proches (12%), être divertis (10%) et se cultiver (9%). En terme d’intentions d’achat, les montres et bracelets connectés (36%) et les assistants vocaux (19%), s’annoncent comme de véritables best-sellers annoncés de Noël 2019 avec une montée en puissance de près de 10 points chacun par rapport à 2018, grâce à une notoriété et une compréhension accrue. 

 

Des freins demeurent au niveau de l’installation et du prix

Pour offrir ce cadeau de Noël connecté, les Français ont un peu revu à la baisse leur budget : 70% des Français ne dépenseront pas plus de 250€ pour un ou des objets connectés (ils étaient 63% l’année dernière). La part de Français prêts à dépenser moins de 50€ a doublé en un an : c’est aussi un marqueur de la démocratisation des objets connectés disponibles désormais à tous types de prix. L’installation reste toujours un frein à l’achat, mais tous les Français n’en ont pas la même perception : qualifiée de complexe pour 30% d’entre eux voire énervante pour 20%, elle est simple pour 25% d’entre eux voire plaisante pour 20%. Une ambivalence qui montre que les objets connectés nécessitent toujours un certain accompagnement à l’achat comme la formation ou encore l’installation. 

* Enquête réalisée en novembre 2019 par questionnaire auto-administré auprès d'un échantillon d'environ 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

 

En savoir plus

Maison connectée : la box Enki de Leroy Merlin devient compatible avec Alexa  04/12/2019

 

place_holder
place_holder
place_holder