Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

0

MDA Company installe son salon Innovtec dans la durée

Une surface d’exposition supérieure, davantage d’exposants et d’offres promotionnelles, des horaires étendus... les équipes de MDA Company ont décidé de voir plus grand pour cette édition 3.0 du salon Innovtec. Une manière de montrer aussi qu’après avoir achevé l’intégration logistique de GPdis au pas de course, la nouvelle phase de développement du groupe de Lozanne va se concentrer désormais sur la croissance et la dynamique commerciale des magasins et des enseignes. Pour développer du business additionnel sur les marché de la literie et de la cuisine, deux accords nationaux viennent d'être annoncés : l'un avec le français Maxiam et l'autre avec l'allemand MHK.

Le concept du salon Innovtec a été crée par GPdis il y a plusieurs années. A l’époque, il se déroulait tous les deux ans au printemps dans une ville de France qui pouvait changer. L’idée était de faire découvrir aux clients les nouveautés qui arrivaient sur le marché.

Depuis la reprise de GPdis par MDA Company, le salon se déroule désormais chaque année au mois d’octobre à Lyon dans l’enceinte du stade Groupama. Proche de Jean-Michel Aulas, Président de l’Olympique Lyonnais (MDA est l’un des sponsors historiques du club de football depuis plus de 20 ans), Michel Vieira, Président de MDA Company, l’a convaincu en 2018 d'accueillir cette manifestation professionnelle. Le pari était risqué. Car si le stade accueillait régulièrement des conventions d’entreprise dans ses différents espaces, c’était la première fois que s’y tenait un salon professionnel nécessitant l’exposition de produits lourds, notamment ceux du gros électroménager… 


Pour la deuxième édition qui vient de se tenir les 13 et 14 octobre 2019, les équipes du groupe et de ses enseignes (MDA, Pulsat, Phox, Andom, Avelis, Cercle Art Cuisine, Compétence) ainsi que les exposants, étaient rodés aux contraintes techniques du lieu. Pour les visiteurs, la plupart étant déjà venus l’an dernier, la visite était plus fluide. Cette année, la surface du salon était étendue. Certaines marques avaient accru la surface de leurs stands et de nouvelles étaient venues exposer pour la première fois.

Le dimanche, jour d’ouverture, les visiteurs ont pu passer commande dans les salons et les loges jusqu’à 22 heures, avant de rejoindre les tribunes, et terminer la soirée avec un Quizz Géant rythmé par l’animateur Philippe Corti.  "Le salon Innovtec se déroule a un période clé de l’année pour nos clients. C’est le moment de bénéficier d’offres commerciales qui vont leur permettre de bien terminer leur année. C’est aussi l’occasion de leur faire découvrir la force du groupe dans d’autres métiers complémentaires, résume Vivian Corzani, Vice-Président de MDA Company. Le gros et le petit électroménager ainsi que la TV pèsent souvent 85% de leur chiffre d’affaires. Il y a, pour eux, du business à développer dans le courant faible, mais aussi la téléphonie, la literie et la cuisine". 

 

Accord exclusif avec le groupement MHK pour développer les ventes de cuisines

Le groupe a d’ailleurs annoncé sur le salon l’arrivée d’un nouveau partenaire qui va permettre de développer l’activité sur le marché porteur de la cuisine. Un accord exclusif a été conclu avec l’allemand MHK. Celui-ci se présente comme « le plus grand groupement d’achat dans le secteur de la cuisine ».

Créé il y a bientôt 40 ans, MHK regroupe aujourd’hui, dans huit pays d’Europe, plus de 3 000 revendeurs indépendants dans le domaine de la cuisine, de la salle de bains, et de l’ameublement pour un chiffre d’affaires cumulé de plus de 6 milliards d’euros. « Avec MHK, nous allons apporter aux indépendants une vraie valeur ajoutée au niveau des meubles de cuisine. Que ce soit avec des fabricants allemands dans un premier temps et, à terme, avec les fabricants français que cela intéresse", indique Vivian Corzani.  Pour aider les indépendants à trouver des poseurs, le groupe étudie également une collaboration avec la société Wipoz. 

La cuisine est un axe de développement fort pour MDA Company, comme l'a rappelé Michel Viera avec la présence de Davy Tissot. Ce chef étoilé, meilleur ouvrier de France est l'ambassadeur culinaire du groupe. Il va dorénavant se préparer avec l'quipe nationale, présidée par Serge Vieira, afin que la France monte sur le podium du Bocuse d’Or Europe  dont la complétion se Tiendra à Talinn (Estonie) en 2020.

 

Literie : signature d'un accord avec le groupe Maxiam

Il y a un an, sur la précédente édition du salon, avait été annoncé le développement de l'activité literie. Aujourd'hui, MDA Company franchit une nouvelle étape avec la signature d'un accord avec le groupe Maxiam. Spécialisé sur les marchés du meuble et de la literie, le groupe basé à Montreuil, a développé depuis plusieurs année, en plus de ses propres enseignes, une véritable expertise en matière de création et d'animation de rayons literie clés-en-main à destination des magasins d'electrodomestique. Une nouvelle activité génératrice de marge et de trafic dont vont pouvoir désormais profiter aussi les magasins du groupe.      

 

2020 : lancement de GPMag le nouvel outil point de vente intégrant gestion de caisse, SAV et livraison

Innovtec a également été l’occasion pour les dirigeants du groupe de faire le point sur le travail accompli depuis l’intégration de GPdis. Sur ce qui avait été fait et ce qui restait à faire. Pour Michel Vieira, "la rationalisation de la logistique a été un gros chantier, c’était notre priorité. Maintenant que nous avons reconstruit les fondations, nous allons pouvoir continuer et relier les magasins aux entrepôts. Nous sommes en train de développer un nouvel outil point de vente intégrant gestion de caisse, SAV et livraison pour les magasins de proximité de nos enseignes. Dès le premier trimestre 2020, ceux-ci pourront accéder à cet outil du nom de GPMag pour un prix modique. Il sera connecté directement à l’outil de commande. Ils pourront accéder directement aux fiches produit et à l’état de stock sur un outil de caisse". Et le président de MDA Company fait savoir qu'il ne s’arrêtera pas là...

 

A terme le « click and collect » et la vente en ligne

Une fois que les magasins seront connectés au nouveau système, ce sera ensuite le moment de passer à l’étape des consommateurs, indiquent les dirigeants du groupe. L’idée étant, bien sûr, d’apporter à ces magasins indépendants ce qui leur fait défaut aujourd’hui : le « click and collect » et le site marchand. Du coup, lorsque tout cela sera effectif, le groupe pourra également développer la présence de MDA et de Pulsat sur une région où il est peu actif : l’Ile-de-France.

L’ entrepôt d’Angres (62), dont la capacité de 22 000 m2 peut être étendue à 30 000 m2, va devenir l’entrepôt national du groupe pour tous les produits de moins de 30 kg. Cet entrepôt, qui devrait également être automatisé en partie, permettra de livrer sur toute la France, y compris sur la région parisienne ou les enseignes du groupe n’ont pas, à ce jour, de présence physique. 

Evoqué sur la salon l’an dernier, le rachat de l’enseigne Gitem, semble s’éloigner. Les responsables Gitem avaient, en effet, annulé leur présence sur Innovtec au dernier moment et la porte de la loge de l’enseigne était restée fermée. Interrogés sur ce désistement de dernière minute, les dirigeants du groupe MDA n’ont pas souhaité commenté, se contentant de déclarer "qu’un contrat d’approvisionnement non exclusif était signé jusqu’en décembre 2020 et que pour leur part ils le respecteraient".   

En 2020, le groupe MDA entend donc poursuivre sa croissance organique. La rationalisation de la logistique et la mise en service des nouveaux outils informatiques destinés à fluidifier la relations avec les revendeurs devraient y aider. De nouveaux magasins sous les enseignes du groupe seront ouverts, des contrats ayant été signés pendant le salon, notamment sur les enseignes nationales que sont MDA et Pulsat.

 

place_holder
place_holder
place_holder