Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

0

Le Congrès Pro 2019 sous le signe de l’Alliance des Experts

La première apparition concrète et en public pour l’Alliance des Experts, voilà l’évènement qui a marqué le congrès Pro qui s’est déroulé du 14 au 16 septembre à Eurexpo Lyon. Avec un accueil enthousiaste de la part des adhérents, qui voient en l’ADE la possibilité de pérenniser leur avenir. 

 

 

Philippe Michel

 

 

Près de 470 magasins Pro et Digital se sont rendus à Lyon pour ce premier congrès de l’Alliance des Experts (ADE). Etaient présents également quelques prospects venus découvrir cet événement qui reste l’un des derniers grands rendez-vous annuels du commerce indépendant. Et il faut dire qu’à côté des stands Pro et Digital, les marques avaient répondu présent et de belle manière. Davantage d’offres en audio, une surface plus grande, le premier salon Pro ADE avait une fière allure.

Et ce nouvel élan s’est senti dans les discours de Claude Robardet et Pierre Thuillier lors du dîner de gala. Des propos structurés et optimistes, sous l’œil des dirigeants des enseignes membres : Philippe Ricordeau, Walter Ubaldi et Olivier Lanckriet et de plusieurs centaines de revendeurs et salariés des enseignes.

 

 

L’Alliance des Experts ou l’avenir en commun

« Il y a aujourd’hui une douzaine d’enseignes d’indépendants dans notre secteur. Et d’ici à 5 ans, il n’en restera probablement que trois » prophétise Pierre Thuillier. « La volonté stratégique d’ADE est que tous les indépendants qui veulent avoir des perspectives nous rejoignent et qu’ensemble nous déterminions le défi gagnant pour les indépendants. »

Mais avant d’aborder les avantages de l’alliance pour les magasins, et pour mieux en comprendre les enjeux, voyons ce qu’elle représente aujourd’hui et comment elle s’est bâtie.

Fondé en février 2019, basée à Laon (02), l’ADE a aujourd’hui comme Président du Conseil d’Administration Philippe Ricordeau (Digital), une fonction qui sera tour à tour assumée par les Directeurs généraux délégués actuels : Olivier Lanckriet (Connect +) Pierre Thuilier (Groupe Pro) et Walter Ubaldi (Ubaldi). 

Trois distributeurs français qui représentent aujourd’hui une puissance d’achat de 600 millions d’euros, et qui atteint 900 millions d’euros à l’international avec le groupe Connect +.

De gauche à droite : Walter Ubaldi, Pierre Thuillier et Philippe Ricordeau sur le salon

 

Une présence internationale avec Connect + et Expert

Peu connu en France, le groupe Connect + dispose en Belgique des enseignes Exellent, Connect IT et de 70 magasins sous enseigne Expert. C’est d’ailleurs à travers cette dernière que le groupe dirigé par Olivier Lanckriet a rejoint l’ADE comme l’explique Pierre Thuillier. « Nous avions envie de rejoindre un groupement européen et lorsque nous avons su qu’ Expert International retirerait son agrément à son adhérent historique français,nous sommes allés en Suisse au siège Expert International rencontrer son Directeur Général Dieter Mathys. L’idée de devenir Membre d’Expert International et de pouvoir exploiter la licence en France l’a séduit. Il nous a alors indiqué qu’un membre en Belgique pourrait être intéressé par le fait de nouer des liens avec des distributeurs en France. Et il s’agissait d’Olivier Lanckriet, déjà intégré dans le board d’Expert International. L’association s’est donc faite naturellement avec un quatrième membre d’ADE qui est un distributeur puissant pesant 10% du marché belge, et très fort dans le multimedia. De plus, leur outil logistique est comparable à celui du Groupe Pro. »

Concernant l’enseigne Expert, Pierre Thuillier confirme le fait que ADE a obtenu l’accord d’exploitation de l'enseigne pour la France à partir du 17 janvier 2020.

 

 

 

 

Une puissance d’achat augmentée et optimisée

Si Digital, Pro et Ubaldi avaient déjà l’habitude d’acheter en commun lors de la précédente alliance, le fonctionnement va lui évoluer comme le détaille Pierre Thuillier. « Auparavant on peut dire que les achats étaient entièrement gérés par Ex & Co. Désormais la fonction achat d’ADE sera abordée sous l’angle du partage de compétences. Je rappelle que l’Alliance Des Experts ne dispose pas de personnel dédié mais que chaque membre met à disposition ses propres équipes. Pour les achats, la répartition est actuellement la suivante : Digital pour le référencement brun, Ubaldi pour le GEM et Pro pour le PEM. Avec, bien sûr, des rendez-vous qui peuvent se faire en présence de plusieurs membres des services achats. En clair, nous avons opté pour une centralisation des achats, mais avec de la souplesse et surtout une totale transparence. »

L’ADE s’appuiera également sur le référencement via les plateformes, qui prendra une part de plus en plus importante puisque l’outil logistique est déjà déployé chez Pro. Cela fait suite à une volonté plus forte des marques de réduire les livraisons en direct point de vente.

Et lorsque on évoque le fait que la présence dans l’ADE d’Ubaldi semble perçue comme peu naturelle, Pierre Thuillier rappelle que Digital, Pro et Ubaldi « travaillent déjà depuis plusieurs années ensemble, apprennent sans cesse des uns des autres, gagnent chacun à mutualiser leurs achats et, surtout, sont animés par la même volonté de maintenir, voire re-développer le marché des Indépendants.

Quant aux adhérents Pro, c’est par leur Président Claude Robardet que leur voix se fait entendre : « bien sûr il y a eu des réactions par rapport à Ubaldi. Mais ne vaut-il pas mieux travailler en bonne intelligence avec un concurrent important ? Avant d’ajouter en souriant : « Et puis, je dois dire que nos adhérents plus jeunes comprennent davantage l’intérêt d’avoir Ubaldi à nos côtés que les plus anciens. »

Le partenariat commercial et logistique ADE commence seulement mais de ce que nous avons perçu au congrès il s’annonce sous les meilleurs auspices. L’ADE peut-elle grandir ? Oui si le nouvel entrant réalise un certain seuil de chiffre d’affaires et s’il est accepté à l’unanimité des membres français. L’alliance s’ouvrira-t-elle à d’autres compétences communes que l’achat et la logistique, comme la communication ? « Pour le moment chaque enseigne a sa propre communication, sa propre stratégie digitale » précise Pierre Thuillier, « mais nous allons essayer de trouver des synergies et nous échangeons déjà ensemble sur des « best practices ».

 

 

Un site marchand pour Pro qui "démarre très bien"

Et en matière de digital, le lancement cet été de la version marchande du site Pro semble prometteur. Rappelons que l’internaute peut désormais acheter et payer en ligne sur procie.com, et se faire livrer directement par transporteur, retirer son achat en magasin ou se faire livrer par le magasin le plus proche : "le site est encore jeune mais nous sommes déjà à une augmentation de 34% des réservations et une progression constante des commandes", déclare Vincent Pagart, Responsable Communication chez Pro. « Mais ce qui est intéressant c’est que 53% des commandes sont issues de prospects, c’est-à-dire des personnes qui n’étaient pas clientes des magasins. »

Ce à quoi ajoute Pierre Thuillier : « avec le site marchand, nous cherchons davantage à augmenter la notoriété de l’enseigne et à augmenter le trafic magasin que le chiffre d’affaires réalisé »

La mise en place d’un site marchand va cependant permettre à Pro de densifier les actions lors notamment du Black Friday qui se déroule fin novembre.

Le groupe Pro, qui a terminé son exercice à fin avril en progression de 4%, voit donc sereinement les prochains mois, avec en 2020 un quarantième anniversaire qui sera fêté avec les adhérents. « Est-ce que ce sera un événement à part, ou alors pendant le congrès ADE ? nous ne savons pas encore » déclare Pierre Thuillier. Mais ce qui est certain, c’est que le salon ADE de 2020 sera encore plus vaste…  

 

place_holder
place_holder
place_holder