Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Chauffage : Invicta supprime des emplois face à la baisse d’activité

Succession d'hivers doux, baisse des ventes des appareils de chauffage à bois : le réchauffement climatique fait des dommages collatéraux... Invicta Group va supprimer 61 postes de travail sur les 295 que compte l’entreprise basée dans les Ardennes.

Toutes les activités du fabricant réparties sur les quatre sites de Donchery (siège social, émaillerie et centre logistique) et Vivier-au-Court (fonderie) sont concernées. C’est ce qu’a expliqué Sergio Trevino, PDG du groupe aux salariés lors d'un comité social économique le 5 juillet.

L'ensemble des produits en fonte fabriqués dans la fonderie et l'émaillerie Invicta Group, au coeur des Ardenne, sont certifiés Origine France Garantie 

Entreprise historique du chauffage au bois, crée en 1924, Invicta a vu sa notoriété grand public se développer dans les années 2000 sous l’égide de son dirigeant Jean-Pierre Dupire qui se mettait en scène dans les campagne publicitaire qui tapissaient notamment le métro parisien. En 2013, le groupe a été racheté par le fonds d’investissement Qualium, une filiale de la Caisse de dépôts et consignations, qui a également fait l’acquisition de Deville en 2016. En 2018, le groupe a réalisé 57 millions d’euros de chiffres d’affaires dont 30% à l’export au travers des systèmes de chauffage individuels au bois mais également des articles en fonte (barbecues, braseros, cocottes…). En France, les produits et les marques du groupe Invicta sont distribués en GSB, chez les grossistes (Richardson, Cedeo, Brossette...) et également chez certains spécialistes de proximité (Pro & Cie).

place_holder
place_holder
place_holder