Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

SADECC 2019

Cuisines : la technologie invisible au service de l’usage

L’édition 2019 du Sadecc qui vient se tenir pour la première fois à Paris reflète les nombreuses innovations d’un marché de la cuisine dynamique, tant d’un point de vue du meublant, de l’électroménager, de la robinetterie et éviers que des plans de travail et accessoires. Les acteurs en présence (110 exposants) ont su présenter une offre riche à des agenceurs de cuisine en recherche de solutions et d’innovation destinées  à des clients finaux en quête de personnalisation et de modularité. En point d’orgue, l’intégration de technologies invisibles au service des nouveaux usages.

Nicole Maion

Dans le domaine des meubles de cuisine, la tendance est clairement à la démocratisation de matériaux haut de gamme.  Les matériaux dernière génération comme le Fénix NTM, les Solid Surface et la laque faisaient l’actualité.  Pour sa première participation au Sadecc,  Darty Cuisine a ainsi dévoilé une gamme de façades en laque toute particulière puisque 100% Darty.

Outre Nobilia et Beckermann, les deux fournisseurs habituels du distributeur, Darty Cuisine propose sa propre collection de meubles conçus par ses soins et réalisé par le fabricant de laque italien Tratto Cucine. Objectif : une montée en gamme tout en conservant une offre de prix accessibles pour la laque.

L’enseigne italienne Armony Cucine a mis en avant son partenariat avec Porcelanosa, autour de l’utilisation du K Life,  la nouvelle génération de Krion, développé par le fabricant espagnol, pour les façades, plans de travail  et receveurs. Dévoilé il y a deux ans, ce Solid Surface est présenté comme disposant de vertus dépolluantes, antibactériennes mais aussi de purificateur de l’air intérieur.

Matériau intelligent composé de résines acryliques nouvelle génération développé par Arpe Industriale, le Fenix NTM est désormais omniprésent dans l’offre des cuisinistes. Adapté aux façades de meubles et plans de travail, il se singularise par une résistance à toute épreuve tout en offrant un rendu mat et un toucher soyeux.

 

Mélanges de matières et contrastes de textures

Les  tendances minérales déclinées avec un effet béton, granit et ardoise comme le  mélange de matières et le contraste de textures entre brut et douceur sont retranscrites en meubles de cuisine de même qu’en prolongation au sein du salon. Les cuisinistes sont en effet de plus en plus nombreux à développer une offre globale autour de l’agencement de l’habitat avec des propositions pertinentes par exemple chez Nobilia ou encore You et Pyram.  A l’honneur, l’ergonomie et l’intégration astucieuse de rangements.

Un mix constant de matériaux avec le bois, le verre ou le métal  assurent  des rendus de contrastes travaillés et permettent la mise en scène d’ambiances contemporaines, voire industrielles comme la collection présentée par Cuisines Morel, récompensée d’un Trophée Sadecc pour la catégorie Meubles. Conçue en collaboration  avec la jeune designeuse Marion Brun, cette collection de meubles et d’accessoires associe le métal au verre armé pour un effet très brut.

Ces mélanges permettent aussi de jouer de la couleur, souvent déclinée en version mat. Le noir en vogue laisse désormais de la place à des gris sombres dans un esprit minéral. Invité surprise, le bleu roi que l’on retrouve chez Cuisines Design Industries (Arthur Bonnet et Comera) déployé en Fénix NTM mais aussi chez Noblessa, marque haut de gamme de Nobilia.

Ces tendances en matière de meublant sont développées sous le signe de la modularité et de la personnalisation afin de s’adapter à tous les volumes. A noter, la prise de hauteur des façades verticales proposées par des marques haut de gamme comme Noblessia, mais aussi chez Snaidero et Armony Cucine.

 

Des plans de travail résistants et dotés d’une technologie invisible

Elément central de la préparation culinaire, le plan de travail se place sous le signe de la résistance et de la technologie tout en déclinant les tendances actuelles à commencer par le minéral. En incontournable, le Compact, ce stratifié compressé, avec une épaisseur moyenne de 10 à 12 millimètres permet un plan plus fin mais néanmoins résistant et hydrofuge tout en proposant à la surface, un effet pierre,  bois ou métal. Le revêtement Fénix NTM est également prégnant tandis qu’en version plus qualitative, le granit, la céramique et l’inox sont au rendez-vous.  A la résistance, l’entretien et l’esthétique s’ajoute l’intégration discrète de technologies directement sur et sous le plan de travail.

Le plan de travail en céramique proposé par Cooking Rak, résolument multifonctions, se transforme en plan de cuisson à induction, le processus étant généré par un système de champ magnétique placé en dessous. Ce dernier entre en contact avec la casserole placée sur le plan afin de chauffer son contenu. Ce système d’induction invisible est géré via une application sur son mobile tandis que le plan en céramique est lisse et dépourvu de tout bouton. De quoi simplifier l’entretien tout en bousculant les codes de fonctionnement de la cuisine. Cette pièce à vivre par excellence s’adapte aussi aux modes de vie connectés.

 

Sur le salon, Finitop proposait, de son côté, un plan de travail doté d’un système de charge à induction, récompensé par un Trophée Sadecc.

Intégré sous le plan de travail, il suffit de poser son smartphone sur la zone du chargeur à induction, délimitée discrètement par un marquage réalisé au laser sur le plan de travail. Cette nouvelle fonctionnalité est adaptable à tout type de matériau de plan de travail.

 

 

Le plan d’eau multifonction, tendance et écologique

La robinetterie propose des réponses intéressantes aux préoccupations environnementales que ce soit pour limiter sa consommation d’eau en cuisine ou tout simplement éviter l’utilisation de bouteilles en plastique. Présenté par Blanco, le mitigeur intelligent de la gamme Smart,  Evol-S Volume, est doté d’une fonction de verre doseur. Une fois son volume d’eau, sélectionné sur le bouton rotatif dédié, l’échelle variant de 100 millilitres à 5 litres,  il suffit de toucher la commande tactile pour déclencher la quantité d’eau exacte nécessaire à sa préparation culinaire.

Franke de son côté, propose un système de filtration d’eau miniature avec une petite cartouche associant membrane bionique et charbon actif. Le système intégré dans le robinet assure une eau filtrée, tous les polluants biologiques ou organiques étant dissous pour ne conserver que les minéraux. Si la classique bouteille d’eau est rayée des courses, le filtre devra être changé environ tous les trois mois environ. 

Non content de jouer la carte de l’esthétique, les éviers deviennent personnalisables et de véritables zones multifonctions. A cet égard, Franke a présenté le Box Center doté d’accessoires intégrés, de la planche à découper à l’égouttoir en passant par le bloc couteau. Au final, un plan de lavage organisé en inox en apparence épuré mais dissimulant ses nombreuses ressources.

La personnalisation passe aussi par l’accessoirisation chez Blanco avec la possibilité de choisir les couleurs de sa cuve, les accessoires  et même sa gaine de douchette en visualisant le rendu sur une application dédiée pour la collection Sity XL la cible milléniale étant clairement affichée.

Les tendances sont aussi de mise à commencer par l’omniprésent minéral avec des éviers effet gris perle mat et anthracite chez Franke et les nouveaux coloris effet béton Stilgranit chez Blanco (photo ci-dessus).

 

Les accessoires au service de la connectivité

Les accessoires participent à la personnalisation de la cuisine et du reste de l’habitat. Illustration avec la nouvelle collection de poignées travaillées pour répondre aux envies de rendu de douceur avec une finesse et longueur accrue ou à l’inverse avec un effet plus « brutaliste » et  masculine chez Cuisines Design Industries (Arthur Bonnet et Comera) mais présentés comme un plateau de bijoux.

Reste que la connectivité faisait la singularité en matière d’accessoires. Outre la présence de chargeurs à induction intégrés dans l’habitat comme en témoignent les propositions de Pyram en matière de supports en cuisine comme dans les autres pièces de l’habitat sans compter le plus classique port USB, les blocs connectiques intégrés  motorisés se font invisibles comme l’illustre Automatick, solution proposée par MSA et remarqué par un trophée Sadecc.

Ils participent même de l’esthétique chez Snaidero, quand ils sont intégrés dans le bras de l’ilot central (photo ci-contre).

Pour conclure, une composition présentée par le fabricant Charles Réma résumait à elle seule, les tendances en matière de modularité et d’innovations, exposées au Sadecc.

Aux airs de meuble de salon, ce meuble multifonction réunit plan de cuisson, plan d’eau et plan de travail, le tout pouvant être escamoté, une fois les parois des crédences rabattus.

 

Développé pour l’heure à l’état de prototype par l'entreprise Charles Réma, ce meuble multifonction apporte une solution pertinente aux demandes du consommateur actuel en recherche de compacité et d’ergonomie. Le tout sans faire l’impasse sur l’esthétique...

 

En savoir plus

Les lauréats des Trophées Sadecc 2019 11/04/2019

 

place_holder
place_holder
place_holder