Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

Flash infos

Faire du cashback dans son magasin, est-ce facile et à quoi ça sert ?

Depuis le 2 février 2019, les commerçants qui le souhaitent peuvent proposer à leurs clients un service de cashback dans leur point de vente. La Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA) considère que ce nouveau service peut être une opportunité pour ses adhérents. Et nous en explique, de manière claire, le fonctionnement.
 

Le cashback donne la possibilité à tous les commerçants qui le souhaitent de proposer un nouveau service dans leur point de vente, en fournissant des espèces à leurs clients dans le cadre d'un achat. Le commerçant, qui souhaite proposer ce service, doit en informer le consommateur dans son magasin, par exemple à la caisse, et ce dernier doit expliciter son souhait d'avoir recours au cashback avant le règlement.
 
Comment ça marche ?

Vous êtes un NON-PROFESSIONNEL (exemple : un consommateur)

Vous payez votre achat par CARTE BANCAIRE (non pas par chèques, titres cadeaux, titres restaurants ou encore monnaie électronique,...)
Votre achat dépasse le montant minimal affiché par le commerçant (à partir de 1 EURO)
Si le montant maximal de remise d'espèces ne dépasse pas le montant maximal affiché par le commerçant (jusqu'à 60 EUROS)
Exemple : Un consommateur achète un bien à 30 euros, effectue un paiement de 60 euros et récupère ainsi 30 euros en espèces.
 
Le cashback générateur de trafic

Le cashback est une opportunité à saisir pour les commerçants. Il va solidifier la relation de confiance qui l'unit à ses clients. Egalement source de trafic, le cashback répond à une attente de proximité de la part des consommateurs. Il s'ajoute à la longue liste des atouts du commerce physique. « Alors que la cadence des fermetures des agences bancaires en France s'accélère, le commerçant continue à jouer son rôle social. Il crée de l'emploi, de la valeur au local et est implanté au plus près des français. En témoigne, les 45 500 points de vente du Commerce Coopératif et Associé qui sont situés là où vivent les français, c'est-à-dire dans les villes de moins de 10 000 habitants. Le cashback met en avant l'utilité sociale des femmes et des hommes qui font le commerce et facilite la vie des français » précise Eric Plat, Président de la Fédération du Commerce Coopératif et Associé.

 

place_holder
place_holder
place_holder