Suivez-nous sur
ou sur
Rechercher un article

IFA 2018

Haier en mode haut de gamme sur le froid et prospectif sur la cuisson

À l’IFA Berlin, Haier n'est pas passé inaperçu : stand agrandi, démonstration d’un « laboratoire » d’appareils de cuisson, présentation de produits haut de gamme et annonce d’une future entrée en bourse à Francfort. Un éventail d'annonces que nous vous proposons de découvrir...

 

Alexandra Bellamy

 
 
Haier ne cache pas ses fortes ambitions de croissance, en particulier en Europe. Pour parvenir à ses fins, le fabricant chinois entend travailler sur son image de marque. En l’occurrence, cela passe par des investissements en développement de produits (Haier consacre environ 3% de son CA global à la R&D) mais aussi en communication. Pour cela, l’IFA est une étape cruciale. Si le fabricant est spécialiste du froid, Haier lorgne d’autres secteurs comme la cuisson et se donne les moyens d’y entrer par la grande porte.

 


Soigner le design des gammes Froid et miser sur la grandecapacité


Dans le domaine du froid, Haier travaille à la fois sur la couleur et la matière, la multiplication des cuisines ouvertes faisant du design un critère de choix important. Nous pouvons notamment signaler les finitions Iconic Black (inox noir) et Iconic Glass (porte revêtue de verre), Haier se targuant d’ailleurs d’être l’un des seuls en mesure de concevoir des façades en verre bombé. 

 

 Haier en vidéo sur IFA 2018

Actuellement, le secteur le plus porteur en Europe concerne les modèles de 60 cm de large (environ 35%). Et le segment qui progresse est celui des multiportes, principalement de grande capacité, au-delà de 60 cm de large. Haier répond à toutes ces attentes, en présentant une gamme très étoffée, comportant des modèles de 60 cm à 1 m de large. Le constructeur soigne également les finitions, pas seulement dans un but esthétique, mais aussi dans un souci de qualité et de confort d’usage. Par exemple, pour ses modèles à tiroirs, il fait fabriquer les charnières par une société allemande spécialisée. Quant à la finition en verre, toute la gamme se dote de verre securit, pour éviter tout danger en cas d’incident.

Ces démarches s’accompagnent d’une volonté d’améliorer l’ergonomie et le confort d’usage. Cela passe par un accès aux denrées via des tiroirs plutôt qu’une porte simple, l’ouverture assistée des tiroirs de grande contenance, un soin particulier apporté à l’éclairage intérieur…

Le fabricant chinois dévoile par exemple un multiportes haut de gamme (lancé à 4 000 €) d’une contenance de presque 800 L, dans lequel l’éclairage occupe toute la paroi du fond. La visibilité dans chaque recoin est impeccable et à l’ouverture de la porte, l’effet esthétique est garanti – d’autant que toute la paroi arbore le dessin distinctif des éclairages Haier, façon nid d’abeilles. Sur ce modèle, l’ouverture du plus grand tiroir de congélation est automatisée. Toujours dans une volonté de faciliter l’usage, l’appareil dispose d’une fabrique de glaçons qui peut être utilisée même sans branchement à une arrivée d’eau, puisqu’un réservoir intégré est prévu à cet effet. On retrouve cette fonction pratique sur plusieurs références.

 

L'éclairage LED en nid d'abeille distinctif de Haier

se décline aussi sur le haut et le fond d'une seule pièce


Des réfrigérateurs qui s’adaptent aux besoins

 

À l’instar d’autres fabricants, Haier promet de prendre soin des produits frais. Le fabricant dote sa gamme de multiportes Iconic Series (Iconic Black et Iconic Glass) d’un ensemble de technologies de froid, nommées Fresher Techs, qui visent à optimiser la conservation des aliments. Le modèle phare qui concentre toutes ces technologies se nomme F+ (lancement prévu en Europe à environ 4 000 €). Parmi ces Fresher Techs (déjà présentées l’année dernière), citons le tiroir MSA, qui contrôle le niveau d’oxygène dans le compartiment accueillant les fruits et légumes. Cela limite l’oxydation et améliore ainsi la conservation (8 fois plus longue, selon les promesses de Haier).

Ces appareils se dotent aussi de capteurs infrarouges qui régulent la différence de température entre les clayettes, pour maintenir une température homogène, même si l’on stocke un plat tiède. On trouve encore un compartiment de congélation express, capable de descendre jusqu’à -30°C en 30 minutes, pour une congélation accélérée préservant texture et saveur des aliments. Enfin, le F+ dispose désormais d’une zone réversible (Switch Zone) qui peut être utilisée pour la congélation ou la réfrigération. Dans la gamme, plusieurs références sont pourvues de telles zones convertibles, pour s’adapter aux besoins de conservation au fil des saisons.

D’ailleurs, Haier présente l’Instaswitch, un modèle une porte entièrement réversible, qui affiche une contenance confortable (environ 320 L). Lorsque l’appareil est utilisé comme réfrigérateur, le compartiment Fresher Zone accueille les aliments fragiles comme les viandes et poissons. En mode congélateur, ce tiroir se transforme en zone de « super congélation » (shock freeze à -26°C) qui congèle rapidement. Ce réfrigérateur-congélateur embarque aussi une connexion Wi-Fi, qui permet principalement de surveiller son bon fonctionnement à distance, via l’application Haier U+. 

 

La cuisson vapeur mise en avant sur le salon de Berlin
 

Cuisson : développement de produits « maison » 

 

Si Haier s’est déjà fait une place dans le domaine du froid et du lavage, le fabricant entend développer ses propres produits en cuisson. Pour concevoir ses fours encastrables, il s’appuie sur l’expertise de tout le groupe, notamment General Electric et la marque néo-zélandaise Fisher & Paykel. Aucun des produits présentés dans cette zone laboratoire n’est destiné à être commercialisé en France dans l’immédiat. D’autant que pour se développer en Europe, Haier mise sur une adaptation des produits aux besoins des consommateurs selon les régions du monde. Mais cela donne une idée des orientations choisies : un travail important sur l’utilisation de la vapeur et sur l’ergonomie de l’interface. 

Dans cet espace, Haier présente également des hottes, dont des versions européennes seront peut-être lancées dans le courant de l’année. Le groupe est devenu expert du secteur, dans lequel il est déjà investi sur le marché chinois. Ces hottes prévoient une communication en infrarouge avec la table de cuisson pour déclencher automatiquement l’aspiration et des commandes gestuelles.
 
Mise en avant du lave-linge séchant à double tambour Duo Dry

 

En lavage, Haier expose à nouveau son surprenant Duo Dry. Pour rappel, après avoir présenté un lave-linge au gabarit hors norme disposant de deux tambours placés l’un au-dessus de l’autre, Haier a décliné cette machine en lave-linge séchant. Le Duo Dry dispose d’un tambour dédié au lavage tandis que le second fait office de lave-linge séchant. Connexion Wi-Fi et large écran tactile en couleur sont également de la partie. Le Duo Dry (12 kg) est déjà disponible en France au prix de 1 999 €. Haier lancera en 2019 et en 2020 de plus grands formats, affichant des capacités de 16 kg et 21 kg.

 

En savoir plus

Aurélien Jouin Directeur Général Haier France 

« Nous réorientons notre positionnement en montant en gamme »  25/04/2018

 


 

place_holder
place_holder
place_holder